ALSACAT -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

ALSACAT:

Comme son nom le suggère, ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas de Sainte-Croix-en-Plaine, le 22 juillet 1977:

Numéro de cas:

ALSACAT-1977-07-22-STECROIXENPLAINE-1

Résumé:

L'ufologue français Michel Figuet avait inscrit dans son catalogue une observation d'OVNI du type "rencontre rapprochée" du 22 juillet 1977 à 22:30 à Sainte-Croix-en-Plaine, France.

Le NICAP, groupe ufologique des Etats-Unis, indiquait pour ce cas qu'il s'agissait d'un "disque de 18 mètres de diamètre en forme de bol, avec un dôme", qui a plané à 50 mètres au-dessus d'une maison à "Croix-en-Plaine" en France à 22:30. Des rayons venant de l'OVNI avaient convergé vers le toit de la maison.

Ces deux sources indiquent que cela provient du magazine d'ufologie Lumières Dans La Nuit de décembre 1979. C'est la source première de cette affaire, sous forme d'un rapport d'enquête de Jacques Journot.

Suite à une autre enquête relative à des phénomènes survenus au-dessus des Vosges et vers Colmar le 10 octobre 1978, il a appris que l'épouse de Mr. Haegelin de Sainte-Croix-en-Plaine, un des témoins des observations du 10 octobre 1978, avait elle-même vu quelque chose d'intriguant en 1977.

Il lui a rendu visite le 10 décembre 1978.

Il a appris que la date de l'observation est le Samedi 22 juillet 1977, date confirmée car le lendemain le témoin partait en vacances.

Cela s'était passé à Saint-Croix-en-Plaine, entre 22:30 et 22:45, par temps clair et doux, avec les étoiles visibles.

Le témoin, Mme Monique Haegelin, 37 ans au moment de l'observation, a raconté à l'enquêteur:

"Comme presque tous les soirs, je promène mon chien (bâtard âgé de 7 ans) vers les champs situés à proximité du lotissement où nous habitons. J'étais sur un chemin macadamisé, n'ayant que des champs alentours, si non une maison face à moi et deux autres situées à ma droite. J'avais, comme à l'accoutumée, détaché mon chien pour qu'il puisse gambader. Contrairement à son habitude, il restait près de moi, tournant autour de mes jambes. Je lui disais: Allez, va courir. Vas faire tes besoins avant de rentrer à la maison! Malgré mes injonctions, il restait à tourner autour de mes jambes et ne voulait pas avancer. J'étais alors à 250 mètres environ de la dernière maison du lotissement. Tout à coup, je réalisais qu'une maison située à ma droite était toute éclairée."

"Je distinguais parfaitement les fenêtres, la porte et le toit. Cela éclairait comme les phares d'une voiture qui éclaire le paysage. Mais cette lumière venait du ciel. J'aperçus alors une lumière, d'un blanc non éblouissant, à une hauteur de 50 mètres environ, stationnaire, de la forme d'une assiette à soupe, mais à l'envers. Il n'y avait aucun bruit."

"La maison ne fut éclairée que durant 2 à 3 secondes. Mais cet objet est resté illuminé."

"Toujours de la même couleur. Je l'ai regardé durant 4 à 5 minutes. Puis cette luminosité s'est rétrécie, ça devenait tout petit. Je pris peur. Je rattachais mon chien, et je rentrais d'un pas rapide chez moi, sans regarder derrière pour savoir si cette chose était toujours là ou pas."

Sur le terrain, le témoin a précisé que cette importante luminosité était à une hauteur de 4 à 5 fois la hauteur de la maison éclairée. L'enquêteur, en me basant sur ce qu'elle avait précisé, en prenant comme point de repère un gros nuage, la hauteur de la luminosité était bien de 50 m. maximum. La taille angulaire a été estimée, au comparateur, à 2°.

La distance d'observation a été estimé à 550 mètres.

Elle lui a précisé que la luminosité de "l'engin" était la même que celle qui éclairait la maison; que lorsque la luminosité s'est rétrécie, elle n'a pas eu l'impression que cela correspondait à un départ;

Dessin.

L'enquêteur a contacté le couple habitant la maison située à 200 mètres où s'est passé ce phénomène, mais ils n'avaient rien observé dont ils se souviennent - sauf avoir vu un phénomène en février ou début mars 1978.

L'enquêteur a interrogé le propriétaire de la maison éclairée par le phénomène, un éleveur de vache; lui non plus n'a aucun souvenir de quoi que ce soit d'anormal à cette époque, y compris avec ses vaches. Il n'est pas sûr qu'il ait été chez lui ce soir-là.

Le témoin avait une bonne vue, ne portant de lunettes que pour travailler de près, dans son travail de couture par exemple.

Elle n'y eu aucun effet secondaire, le chien non plus.

Partie en vacances durant un mois le lendemain de l'observation, elle est restée marquée, elle ne promène plus son chien vers cet endroit et reste dans le lotissement car elle a peur.

Elle ne s'intéressait pas aux OVNI particulièrement, elle croit qu'il y a "quelque chose d'autre" dans 1'univers mais ne se fait aucune idée précise sur ce sujet, et elle ne lit pas d'ouvrages spécialisés traitant de ce sujet.

Données:

Données temporelles:

Date: 22 juillet 1977
Heure: 22:30
Durée: 4 minutes.
Date du premier rapport connu: 10 décembre 1978
Délai de rapport: 1 an et demi.

Données géographiques:

Département: Haut-Rhin
Commune: Sainte-Croix-en-Plaine
Lieu: Extérieur, OVNI dans le ciel.
Latitude: 48.006
Longitude: 7.391
Rayon d'incertitude: 100 m

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 1
Nombre de témoins connus: 1
Nombre de témoins nommés: 1
Ages des témoins: 37
Types de témoins: Femme mariée, résidante.

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Magazine d'ufologie "Lumières Dans La Nuit".
Type de lieu: Extérieur, OVNI dans le ciel.
Conditions d'éclairage: Nuit
OVNI observé: Oui
Arrivée OVNI observée: Non
Départ OVNI observé: Non
Entité(s): Non
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: Effrayée.
Interprétations des témoins: ?

Classifications:

Hynek: RR1
ALSACAT: Possible engin extraterrestre.

Sources:

[Ref. ldl1:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "LUMIERES DANS LA NUIT":

Scan.

DANS LE HAUT-RHIN

Enquête de
Jacques JOURNOT

Suite à l'enquête relative aux phénomènes survenus au-dessus des Vosges et vers COLMAR en date du 10 OCT 78, j'appris que l'épouse de Mr HAEGELIN DE SAINTE CROIX EN PLAINE (68) (un des témoins du 10/10) avait vu quelque chose d'intriguant en 1977.

Je pus être reçu par cette personne le 10 DEC 1978.

DATE DE L'OBSERVATION: Samedi 22 juillet 1977. (cette date est confirmée, car le lendemain le témoin partait en vacances)

LIEU: SAINTE CROIX EN PLAINE (68) - Michelin 87 - Pli 17-18, ou carte IGN 1/50 OOOème "NEUF BRISACH"

HEURE: entre 22 H 30 et 22 h 45.

TEMOIN: Madame HAEGELIN Monique

AGE: 37 ans à l'époque.

CONDITIONS METEO: Temps clair et doux - Etoiles visibles.

LES FAITS:

"Comme presque tous les soirs, je promène mon chien (bâtard âgé de 7 ans) vers les champs situés à proximité du lotissement où nous habitons. J'étais sur un chemin macadamisé, n'ayant que des champs alentours, si non une maison face à moi et deux autres situées à ma droite. J'avais, comme à l'accoutumée, détaché mon chien pour qu'il puisse gambader. Contrairement à son habitude, il restait près de moi, tournant autour de mes jambes. Je lui disais: Allez, va courir. Vas faire tes besoins avant de rentrer à la maison! Malgré mes injonctions, il restait à tourner autour de mes jambes et ne voulait pas avancer. J'étais alors à 250 mètres environ de la dernière maison du lotissement. Tout à coup, je réalisais qu'une maison située à ma droite était toute éclairée.

Je distinguais parfaitement les fenêtres, la porte et le toit. Cela éclairait comme les phares d'une voiture qui éclaire le paysage. Mais cette lumière venait du ciel. J'aperçus alors une lumière, d'un blanc non éblouissant, à une hauteur de 50 mètres environ, stationnaire, de la forme d'une assiette à soupe, mais à l'envers. Il n'y avait aucun bruit.

La maison ne fut éclairée que durant 2 à 3 secondes. Mais cet objet est resté illuminé.

Scan.

Toujours de la même couleur. Je l'ai regardé durant 4 à 5 minutes. Puis cette luminosité s'est rétrécie, ça devenait tout petit. Je pris peur. Je rattachais mon chien, et je rentrais d'un pas rapide chez moi, sans regarder derrière pour savoir si cette chose était toujours là ou pas."

J'ai contacté le couple HANSER JeanMarie et Marie-Jeanne habitant la maison située à 200 mètres où s'est passé ce phénomène. Ils n'ont rien constaté d'anormal, ne se souviennent pas de quoi que ce soit qui ait pu retenir leur attention. "C'est trop vieux. On ne se souvient pas" m'ont-ils répondu. Par contre ils ont vu un phénomène en février-début mars 1978.

J'ai interrogé le propriétaire de la maison éclairée par le phénomène. Mr HEYMANN Bernard possède un élevage de vaches assez important. Il ne se souvient pas qu'il se soit passé quelque chose d'anormal à cette époque. Ses vaches sont toujours aussi tranquilles. Si ses chiens ont aboyé, ils le font si souvent qu'il n'y prête pas une attention particulière. Peut-être aussi n'étaient-ils pas présents ce soir-là dans leur maison ou à l'étable.

[Légende dessin:] Sur le terrain, le témoin a précisé que cette importante luminosité était à une hauteur de 4 à 5 fois la hauteur de la maison éclairée. A mon avis, en me basant sur ce que Mme Haegelin me précisait en prenant comme point de repère un gros nuage, la hauteur de cette luminosité est bien de 50 m. maximum.

PRECISIONS COMPLEMENTAIRES:

- Le témoin m'a précisé que la luminosité de l'engin était la même que celle qui éclairait la maison.

- Quand la luminosité s'est rétrécie, le témoin n'a pas eu l'impression que celui-ci partait.

- Bonne vue de l'intéressée (ne porte des lunettes que pour travailler de près: travail de couture par exemple).

- Dimension de la luminosité p récisée par le témoin au comparateur: 20 MM (2 °) au moins

- Distance du témoin à l'objet: 550 mètres ce qui donnerait un objet de 18 mètres de diamètre environ.

- Aucun effet secondaire constaté par le témoin ni sur le chien.

- Le témoin partie en vacances durant un mois le lendemain de cette observation est restée marquée par cette vision. Elle ne promène plus son chien vers cet endroit et reste dans le lotissement car elle a peur.

- Elle ne s'intéresse pas aux OVNI particulièrement. Elle croit qu'il y a "quelque chose d'autre" dans 1'univers mais ne se fait aucune idée précise sur ce sujet. Elle ne lit pas d'ouvrages spécialisés traitant de ce sujet.

[... autre cas...]

[Ref. mft1:] "FRANCAT" - MICHEL FIGUET:

N° CAS CLASSIFICATION DATE HEURE LIEU CODE POSTAL CREDIBILITE SOURCES
811 CE0-2 22.07.1977 22.30 Ste-Croix en Plaine 68420 C4 NI LDLN 190 p. 16

[Ref. lhh1:] LARRY HATCH:

12714: 1977/07/22 22:30 1 7:23:00 E 48:01:00 N 3333 WEU FRN HRH 7:6

Ste.CROIX-en-PLAINE,FR:18M BOL SCP 50M AU-DESSUS MAISON:RAYONS CONVERGE ^ SUR TOIT!

Réf#194 LUMIERES dans la NUIT.(LDLN France) No. 190 : HABITANTS

[Ref. bi1:] "THE NICAP WEBSITE":

22 juillet 1977; Croix-en-Plaine, France

Un disque de 18 mètres de diamètre en forme de bol, avec un dôme a plané 50 mètres au-dessus d'une maison à Croix-en-Plaine, France à 22:30. Des rayons venant de l'OVNI ont convergé vers le toit de la maison. (Source: Lumieres dans la Nuit, novembre 1979).

Discussion:

Carte.

Quand j'ai obtenu leur rapport d'enquête de Jacques journaux, j'y ai trouvé une information importante qui manquait dans les résumés : le phénomène n'a pas produit de bruit perceptible.

Mais le rapport d'enquête donne une autre information: une distance d'observation de 550 mètres. Cette assez considérable, cela ne permet pas d'exclure totalement un hélicoptère par exemple - solution possible que j'envisageais initialement.

Pourtant ce qui est décrit ni ressemblent pas du tout. La largeur apparente de la luminosité, située par le témoin au-dessus de la maison qu'elle est clair, fait de ce cas, à mon avis un cas de côtes étrangeté, pour lequel je n'ai pas d'explication triviale évidente.

Il va sans dire que si le phénomène avait été plus loin, sa taille et angulaire aurait été encore plus étrange.

La direction d'observation d'après le plan de M. Journot et sa correspondance avec une vue satellite, est entre 100 et 110° (à peu près l'Est). La Lune était dans le ciel, mais à 253°, à peu près à l'Ouest, presque à l'opposé du phénomène.

Un engin extraterrestre? Je pense que c'est possible.. Ce n'est évidemment pas "prouvé", nous avons là un témoin unique, malheureusement.

Evaluation:

Possible engin extraterrestre.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 11 septembre 2015 Création, [mft1], [nip1].
1.0 Patrick Gross 11 septembre 2015 Première publication.
1.1 Patrick Gross 9 juin 2021 Addition [ldl1], [lhh1]. Dans le Résumé, addition des informations de [ldl1]. Dans la Discussion, suppression de "Une seule information cruciale manque et tout devient inexploitable: s'il y avait un bruit, cela pouvait être un hélicoptère, s'il n'y en avait pas, c'était autre chose." Evaluation changée, était "Non identifié mais possible hélicoptère." Discussion réécrite.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 9 juin 2021.