ALSACAT -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

ALSACAT:

Comme son nom le suggère, ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas du Schauenberg, début du 15ème siècle:

Numéro de cas:

ALSACAT-1400-00-00-SCHAUENBERG-1

Résumé:

Adolphe Landspurg, Président de l'Association Géobiologie et Tradition, à Soultz, Haut-Rhin, aurait écrit dans son livre "Sourciers et Science Traditionnelle", de 1996, que le feu vu jadis sur le Schauenberg depuis la plaine d'Alsace était en fait "une apparition suivie d'une disparition d'un engin venant d'une autre dimension, émettant une lumière éclatante, se posant au centre d'un ancien temple druidique émetteur d'une très haute énergie". Pour lui ce qui aurait été une affaire d'OVNI avait été interprété comme un signe du ciel du fait du contexte de l'époque.

Déjà en 1969, le magazine ufologique LDLN aurait publié sur l'affaire dans un contexte ufologique, et l'ufologue Fernand Lagarde et le groupe d'ufologie "Lumières Dans la Nuit" y voient un rapport avec les OVNIS dans leur livre de 1973.

Il y bien au Schauenberg un lieu de culte de la Vierge Marie attesté depuis 1441, et des mégalithes encore bien plus anciens, ainsi que des légendes à propos d'un feu sur la montagne.

Une version est que vers l'an 1400 des habitants de Pfaffenheim ont vu apparaître puis disparaître rapidement une lueur mystérieuse sur la montagne. Ils s'exclamèrent alors "Schau an Berg!", "regardez vers la montagne!", ce qui aurait donné le nom Schauenberg - littéralement "Regardez montagne". Sur le lieu de l'apparition de la lumière, l'ermite Uldaricus se serait installé et aurait construit une petite chapelle dédié à son saint patron, l'évêque Ulrich d'Augsbourg.

Le spécialiste des légendes alsaciennes Auguste Stoeber, lui, parle d'une histoire de chevalier revenant de Terre Sainte. Il avait promis à "Notre-Dame" de lui ériger une chapelle s'il revenait sain et sauf de son périlleux voyage. Il cherchait un terrain pour réaliser son voeu, quand il a entendu une voix dire "vois la montagne", "Schau den Berg", en allemand. Il l'a fait et a vu le piémont vosgien embrasé, aux environs de Pfaffenheim. Allant sur place, il a vu une statue de la "Vierge" que le feu n'altérait pas, ou une statue de la vierge sortir du sol, dans d'autres versions. Il a donc considéré que ce miracle signifiait que c'est à cet endroit qu'il devait construire la chapelle promise.

L'historien alsacien Paul Stintzi donne encore une autre version. Au début du 15e siècle, l'endroit se nommait Hobourg - ou Hohenburg plutôt. Un jour, les habitants de la plaine ont vu le lieu en flammes. Paniqués, ils se sont interpellés: "Schaut am Berg!" ("Regardez la montagne!"). A toute vitesse, ils se sont rendus sur le lieu de l'incendie supposé, mais la forêt n'en aurait pas montré trace.

Bref, faire des affirmations sur un "engin venue d'une autre dimension" à partir de ces légendes religieuses aussi disparates qu'imprécises me paraît quelque peu audacieux.

Données:

Données temporelles:

Date: Vers 1400
Heure: ?
Durée: ?
Date du premier rapport connu: ?
Délai de rapport: Siècles?

Données géographiques:

Département: Haut-Rhin
Commune: Pfaffenheim
Lieu: Le Schauenberg
Latitude: 47.992
Longitude: 7.268
Rayon d'incertitude: 10 km

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: Diverses versions, de 1 à nombreux.
Nombre de témoins connus: 0
Nombre de témoins nommés: 0
Ages des témoins: ?
Types de témoins: Diverses versions, un chevalier, ou des villageois.

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Légendes.
Type de lieu: Depuis la plaine en direction de la montagne, OVNI sur la montagne.
Conditions d'éclairage: ?
OVNI observé: Oui
Arrivée OVNI observée: Non
Départ OVNI observé: Non
Entité(s): Non
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: Différentes versions, curieux, ou inquiets.
Interprétations des témoins: Différentes versions, signe du Ciel, ou feu de forêt.

Classifications:

Hynek: LN?
ALSACAT: Possible légende sans fondement, ou météore, ou autre.

Sources:

[Ref. vb1:] VICOMTE DE BUSSIERRE:


Quelques documents très-dignes de foi, remontant à plus de quatre siècles, rapportent qu'en l'année 1400 les habitants de la plaine virent la hauteur au pied de laquelle sont bâties Gueberschwyr et Pfaffenheim enveloppée d'une lueur très-éclatante qui disparut graduellement sans laisser de traces de son passage. A partir de ce temps, la montagne, qui jusqu'alors s'était appelée Hohenbourg, fut désignée sous le nom de Schau-en-berg (1).

Ce merveilleux événement décida un ermite, nommé frère Udalric, à bâtir en ce lieu une maisonnette et une chapelle dédiée au saint évêque dont il portait le nom. La dévotion et la beauté extraordinaire du site y attirèrent bientôt les fidèles, car de la terrasse du petit sanctuaire le regard enchanté embrassait toute la plaine d'Alsace, avec ses nombreux villages, ses châteaux et ses couvents; -- la chaîne de la Forêt-Noire et celle des Vosges servaient l'une de cadre, l'autre de premier plan à ce ravissant tableau.

[Ref. fl1:] FERNAND LAGARDE - GROUPE LUMIERES DANS LA NUIT:

Pfaffenheim (Guide, p. 360).

Vers 1400, les habitants de la plaine virent les montagnes s'embraser, bien que la forêt demeurât intacte (voir p. 16, Contact, N° 100 bis).

[Ref. ls1:] BLOG "LIEUX SACRES":

Le pélerinage du Schauenberg et la statue miraculeuse

Selon une légende, il débuta vers l'an 1400, quand des habitants de Pfaffenheim virent aparaitre [sic, "apparaître"] sur la montagne une lueur mystérieuse, qui disparut rapidement. Il[s] s'exclamèrent alors "Schau an Berg !", autrement dit, "regardez vers la montagne !". Sur le lieu de cette ap[p]arition, un ermite vint s'installer, Uldaricus, qui construisit une petite chapelle et la dédia à son saint patronyme: l'évêque Ulrich d'Augsbourg (890-973), premier saint catholique canonisé par le Pape Jean XV.

Une deuxième légende raconte qu'un chevalier, revenant de terre sainte et passant devant la montagne, entendit une voix mystérieuse lui dire "Schau an Berg". Curieux, il s'y rendit et découvrit une statue de la vierge sortant du sol, entourée de flammes. Il construisit en ce lieu la première chapelle.

[Ref. sh1:] PAGE WEB "SCHAUENGERG HISTOIRE D'UN PELERINAGE":

Schauenberg: histoire d'un pèlerinage (glanée sur Internet)

Sa genèse est mythique. Son origine est légendaire. Peu importe ! Le lieu de culte dominant la plaine d'Alsace au-dessus de Pfaffenheim est toujours vivant.

MYTHE. - selon l'érudit Auguste Stoeber (1808-1883), l'étymologie du pèlerinage du Schauenberg est liée à une histoire de chevalier revenant de Terre Sainte. L'homme avait promis à Notre-Dame de lui ériger une chapelle s'il revenait sain et sauf de son périlleux voyage chez les Infidèles. Alors qu'il était en quête d'un terrain pour réaliser son vœux, une voix se fit entendre: "Vois la montagne" (Schau den Berg, en allemand). Il regarda et vit le piémont vosgien embrasé. C'était près de Rouffach, aux environs de Pfaffenheim. Alors qu'il accédait au site enflammé, il vit une statue de la Vierge que le feu n'altérait point. Il considéra ce miracle comme invite à créer à cet endroit son lieu de culte votif. Le ''Schauenberg'' était né.

LÉGENDE. - L'historien Paul Stintzi rapporte également une anecdote à situer au début du 15e siècle. Le site où se trouve aujourd'hui le lieu de pèlerinage se nommait alors Hobourg. Un jour, les habitants de la plaine virent le lieu en flammes. Paniqués, ils s'interpellèrent: "Schaut am Berg!" ("Regardez la montagne!"). A toute vitesse, ils se rendirent sur le lieu du supposé sinistre, mais trouvèrent le bois indemne ! Depuis lors d'endroit fut appelé Schauenberg... Précisons toutefois que le site du Schauenberg a vu le jour non loin d'un lieu de culte celte, comme en témoigne l'autel des druides (un mégalithe) dans la forêt toute proche. (lire ci-dessous)

HISTOIRE. - En réalité, il semblerait que, vers 1400, un anachorète nommé Uldaric ait effectivement construit à côté de son ermitage, au lieu-dit Hobourg (mentionné dans les textes de "Schonenberg" à partir de 1334), une chapelle dédiée à saint Ulrich, évêque d'Augsbourg. Le lieu de culte est attesté depuis 1441.

[...]

OVNI. - Dans son tout récent ouvrage "Sourciers et science traditionnelle", Adolphe Landspurg émet l'idée que le feu vu jadis de la plaine pouvait être d'origine extraterrestre: "Nous retrouvons là, sur ce haut-lieu mégalithique au sommet du Schauenberg tous les éléments d'une apparition suivie d'une disparition d'un engin venant d'une autre dimension, émettant une lumière éclatante, se posant au centre d'un ancien temple druidique émetteur d'une très haute énergie (...). La légende parlera d'un signe du ciel". Autre temps, autre interprétation! (d'après L'Alsace du 4 août 1996)

Discussion:

Ci-contre:

Vue aérienne des lieux. En bas à droite, le village de Pfaffenheim, dans la plaine d'Alsace, en haut à gauche on distingue la chapelle actuelle du Schauenberg, dans les forêts de ce contrefort des Vosges. Il y a environ un kilomètre et demi entre ces deux endroits.

Adolphe Landspurg a son site web sur www.landspurg.com et s'y présente ainsi:

"Adolphe Landspurg est Président de l'Assoc[i]ation Géobiologie et Tradition qui a son siège à Soultz (Haut-Rhin) 13, rue des Alouettes et Président d'Honneur de l'Association Sourciers et Géobiologues d'Europe (750 membres) qui a son siège à Soultz (Haut-Rhin) 4, rue Jean Jaurès."

"Il est l'auteur de douze ouvrages traitant de l'art du sourcier, de la radiesthésie, de la géobiologie et des hauts-lieux vibratoires émetteurs d'énergie bénéfique en France, en Suisse et en Allemagne."

"Il est le co-inventeur de l'harmonisateur cosmo-tellurique Cosbiotel, de la baguette de sourcier Biorad Système Landspurg, et l'inventeur de l'harmonisateur cosmo-tellurique et dynamiseur d'aliments et boissons Biorad Système Landspurg."

Il va de soi que n'importe quelle légende sur n'importe quelle lumière vue pourrait être la trace de l'activité d'extraterrestres, mais il devrait aussi aller de soi en tout cas dans cette affaire que rien ne permet de l'étayer.

Un feu dans la forêt cru plus proche qu'il ne l'était, ou l'éclat lumineux d'un météore passant au-delà des Vosges, par exemple, sont aussi des explications possibles.

Additions au 18 août 2014:

Ce jour-là j'ai trouvé que l'affaire avait été considérée comme ufologique avant qu'Adolphe Landspurg ne le fasse sur son blog: Fernand Lagarde et le goupe "Lumière Dans la Nuit" l'ont fait en 1973 [Ref. fl1], et un "Contact Lecteurs" de LDLN [Ref. ld1] apparemment aussi, encore avant.

Evaluation:

Possible légende sans fondement, ou météore, ou autre.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 13 mars 2014 Création, [vb1], [ls1], [sh1].
1.0 Patrick Gross 13 mars 2014 Première publication.
1.1 Patrick Gross 18 août 2014 Addition [fl1]. Dans la Discussion, ajout du paragraphe sous "Additions au 18 août 2014". Dans le Résumé, addition du 2e paragraphe, "Déjà en 1969...".

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 18 août 2014.