Index ACUFO -> Accueil 

This page in EnglishClick!

ACUFO:

ACUFO est un catalogue à visée exhaustive des cas de rencontres entre aéronefs et OVNIS, qu'elles soient «expliquées» ou «inexpliquées».

Le catalogue ACUFO donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier.

Cas précédent Cas suivant >

Allemagne ou France, le 1 janvier 1945:

Numéro de cas:

ACUFO-1945-01-01-GERMANYFRANCE-1

Résumé:

En 1945, Jo Chamberlin était lieutenant-colonel et correspondant de guerre américain. Ayant rendu visite aux aviateurs du 415th Night Fighter Squadron des U.S. Army Air Forces dans leur base de l'est de la France, il les avait entendu parler de mystérieuses lumières qui suivaient leurs avions, malgré des manœuvres d'évitement et sans jamais les attaquer. Les aviateurs avaient baptisé ces lumières «Foo-fighters». En décembre 1945, Chamberlin publia son célèbre article «The Foo Fighter Mystery» dans l'édition européenne du magazine The American Legion.

L'un des cas qu'il a décrit s'est produit en janvier 1945. Un pilote a déclaré que trois formations de ces lumières, de couleur rouge et blanche, avaient suivi son avion. Il a soudainement réduit sa vitesse et les a apparemment pris par surprise. Ils avancèrent à une vitesse constante puis, pour éviter toute collision, réduisirent également leur vitesse et reculèrent, tout en continuant à le suivre.

De la station radar au sol est venue la réponse habituelle: «Il n'y a rien là-haut à part votre propre avion!»

Des sources ultérieures ont repris cette affaire en la datant du 1er janvier 1945; mais le jour précis n'apparaissait pas dans le rapport original de Chamberlin.

Données:

Données temporelles:

Date: 1 janvier 1945 ou janvier 1945
Heure: Probable nuit.
Durée: ?
Date du premier rapport connu: Décembre 1945
Délai de rapport: Heures, semaines.

Données géographiques:

Pays: Allemagne ou France
Département/état:
Commune ou lieu:

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 1 ou 2
Nombre de témoins connus: 1
Nombre de témoins nommés: 0

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Article de Jo Chamberlain.
Conditions d'éclairage: Probable nuit.
OVNI observé: Oui.
Arrivée OVNI observée: ?
Départ OVNI observé: ?
Actions OVNI: Suit, suit les manœuvres.
Actions témoins: Manœuvres.
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: ?

Classifications:

Senseurs: [X] Visuel: 1 ou 2.
[ ] Radar aéronef: ?
[ ] Radar sol directionnel: Négatif.
[ ] Radar sol altitude:
[ ] Photo:
[ ] Film/vidéo:
[ ] Effets EM:
[ ] Pannes:
[ ] Dégâts:
Hynek: LN
Armé / non armé: Armé, quatre canons de 20 mm et 6 mitrailleuses de 7,62 mm.
Fiabilité 1-3: 2
Etrangeté 1-3: 2
ACUFO: Possible engins extraterrestres, possible doublon.

Sources:

[Ref. jcn1:] JO CHAMBERLIN:

A une autre occasion [début 1945], trois jeux de lumières, cette fois de couleur rouge et blanche, suivaient un avion [du 415th NFS], et lorsque l'avion s'est soudainement arrêté, les lumières ont continué dans le même direction, comme si elles étaient prises en train de faire une sieste, puis se sont arrêtées timidement pour le suivre.

Le pilote a vérifié auprès du radar au sol: il était seul dans le ciel.

[Ref. hws1:] HAROLD T. WILKINS:

L'étrange mystère des FOO FIGHTERS

Pendant les derniers mois de la guerre, nos avions de chasse ont poursuivi des boules de feu aux couleurs étranges qui ont soudainement disparu.

Par Harold T. Wilkins

[...]

Alors que les Foo Fighters faisaient leur apparition sur le théâtre d'Extrême-Orient, ils furent, à peu près au même moment en janvier 1945, de nouveau aperçus par des pilotes du 415th Night Fighter Squadron américain. Ces pilotes ont rapporté aux renseignements américains à la base de Dijon qu'ils avaient rencontré les boules enflammées au-dessus de l'Allemagne de l'Ouest, seules, par paires ou en formations. Un pilote a déclaré que trois formations de ces lumières, de couleur rouge et blanche, ont suivi son avion. Il a soudainement réduit sa vitesse et les a apparemment pris par surprise. Elles avancèrent à une vitesse constante puis, pour éviter toute collision, réduisirent également leur vitesse et reculèrent, tout en le poursuivant.

Du radar au sol est venue la réponse habituelle: «Rien là-haut à part votre propre avion!»

[...]

[Ref. kap1:] KENNETH ARNOLD AND RAY PALMER:

Alors que les Foo Fighters faisaient leur apparition sur le théâtre d'Extrême-Orient, ils furent, à peu près au même moment en janvier 1945, de nouveau aperçus par des pilotes du 415th Night Fighter Squadron américain. Ces pilotes ont rapporté aux renseignements américains à la base de Dijon qu'ils avaient rencontré les boules enflammées au-dessus de l'Allemagne de l'Ouest seuls, par paires et en formations. Un pilote a déclaré que trois formations de ces lumières, de couleur rouge et blanche, suivaient son avion. Il a soudainement réduit sa vitesse et les a apparemment pris par surprise. Ils avancèrent à une vitesse constante puis, pour éviter toute collision, réduisirent également leur vitesse et reculèrent, tout en le poursuivant.

Du radar au sol est venue la réponse habituelle: «Rien là-haut à part votre propre avion!»

(Ref. nip1:) RICHARD HALL - NICAP:

1/1/1945 Allemagne

Pilote du 415th Night Fighter Squadron

Avion suivi de trois objets éclairés en rouge et blanc; les OVNIS ont suivi les manœuvres d'évasion de l'avion.

Janvier 1945 - Allemagne. Un autre pilote du 415th Night Fighter Squadron a été suivi par trois objets lumineux rouges et blancs au-dessus de l'Allemagne.

[Ref. vgs1:] VINCENT GADDIS:

Les Foo Fighters ont continué à apparaître jusqu'en janvier 1945, et des rapports supplémentaires sur leurs pitreries ont passé la censure. Un équipage a observé trois lumières de couleur rouge et blanche qui suivaient leur avion. Lorsque l'avion s'est soudainement arrêté, les lumières ont continué à s'allumer dans la même direction, comme si elles étaient surprises en train de faire une sieste, puis elles ont timidement freiné pour suivre. Le radar au sol a indiqué au pilote qu'il était seul dans le ciel, et Chamberlin déclare: "C'était le cas à chaque fois que des Foo Fighters ont été observés".

[Ref. gld1:] GORDON LORE ET HAROLD DENEAULT:

Un autre équipage a rapporté que «trois séries de lumières rouges et blanches» ont suivi leur avion sur une certaine distance en janvier 1945. Lorsque le pilote, dans un effort pour les déjouer, s'est soudainement lancé dans une montée raide, les objets l'ont dépassé. Quelques secondes plus tard, les OVNIS se sont arrêtés pour suivre l'avion. Le pilote a envoyé un message radio au radar au sol, pour s'entendre dire qu'il était seul.

[Ref. mbd1:] MICHEL BOUGARD:

L'auteur indique qu'en janvier 1945, d'autres pilotes de la même escadrille 415 virent trois de ces boules, rouges et blanches cette fois, suivre également leur appareil. Le New York Times du 2 janvier 1945 rapportait d'ailleurs de nombreux cas de foo-fighters aperçus au-dessus de la France depuis quelques mois.

[Ref. lwr1:] DR. LOUIS WINKLER:

Scan.

1945 jan/Allemagne/Lore-Deneault, Arnold-Palmer

Trois formations d'objets rouges et blancs ont suivi et dépassé un avion alors que celui-ci effectuait une montée raide.

[Ref. gvo1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

1945, janvier

Allemagne

La nuit le pilote d'un avion de combat de nuit USAAF (415e NFS) voit trois objets lumineux rouge et blanc suivre l'avion. (PROJECT ACUFOE, Catalogue 1999, Dominique Weinstein)

[Ref. kml1:] KEVIN MCCLURE:

Cet ufologue cite l'article de l'American Legion Magazine de décembre 1945, «intitulé 'The Foo Fighter Mystery', et écrit par un certain Jo Chamberlin:»

Jusqu'en janvier 1945, le 415th a continué à voir les «foo-fighters» et leur comportement est devenu de plus en plus mystérieux. [...] A une autre occasion, trois jeux de lumières, cette fois de couleur rouge et blanche, ont suivi un avion, et quand l'avion s'est soudainement arrêté, les lumières ont continué dans la même direction, comme si elles avaient été surprises en train de faire une sieste, puis elle se sont arrêté timidement pour le suivre. Le pilote a vérifié auprès du radar au sol – il était seul dans le ciel. Cela était vrai dans tous les cas où des foo-fighters ont été observés.

[Ref. dwn1:] DOMINIQUE WEINSTEIN:

Janvier 1945

Allemagne

Un pilote du 415th NFS a été suivi par trois objets lumineux blancs et rouges.

Source: The UFO Evidence, Richard Hall, NICAP, 1964 / Lumieres dans la Nuit N° 330

[Ref. dwn2:] DOMINIQUE WEINSTEIN:

Cas 80

1 janvier 1945

Allemagne

Un pilote du 415th NFS a été suivi par trois objets lumineux blancs et rouges.

Source: The UFO Evidence, Richard Hall, NICAP, 1964 / Lumieres dans la Nuit N° 330

(Ref. nip2:) "THE NICAP WEBSITE":

Jan. 1945; Allemagne

Un autre pilote du 415th Night Fighter Squadron a été suivi par trois objets lumineux rouges et blancs au-dessus de l'Allemagne. (NICAP UFO Evidence, 1964, Hall, III)

[Ref. tai1:] SITE WEB "THINK ABOUT IT":

Date: Jan. 1945

Lieu: Allemagne

Heure:

Résumé: Un autre pilote du 415th Night Fighter Squadron a été suivi par trois objets lumineux rouges et blancs au-dessus de l'Allemagne.

Source: NICAP UFO Evidence, 1964, Hall, III

Informations aéronef(s):

Le Bristol Type 156 «Beaufighter», surnommé «Beau», était un avion multi-rôles britannique développé pendant la Deuxième Guerre mondiale. Il a été conçu à l'origine comme une variante de chasseur lourd du bombardier torpilleur Bristol Beaufort; il s'est avéré être un chasseur de nuit efficace, qui est entré en service dans la Royal Air Force (RAF) pendant la bataille d'Angleterre.

A l'origine, l'armement se composait de quatre canons de 20 mm et de six mitrailleuses de 0,303 pouces, mais de nombreuses variantes ont été construites; par exemple, les versions avaient la capacité de transporter en plus huit projectiles de roquettes, certaines avaient un canon Vickers 'K', le Beaufighter TF.Mk X était utilisé pour les opérations antinavires.

Le Beaufighter Mk VIF était équipé du radar Mark VIII.

Ci-dessous: Beaufighter Mk VIF du 415th Night Fighter Squadron.

Beaufighter VIF 415th NFS.

Les Beaufighters ont servi dans les U.S. Army Air Forces jusqu'à la fin de la guerre, mais la plupart ont été remplacés par le P-61 «Black Widow» à partir du 20 mars 1945.

Discussion:

Carte.

Entre le 30 novembre 1944 et le 18 mars 1945, le 415th Night Fighter Squadron était basé sur l'aérodrome d'Ochey en France.

Ce cas rapporté par Chamberlain ressemble assez à celui situé à Lunéville, le 27 décembre 1944. Je n'exclus pas que ce soit le même, mal daté. Beaucoup de ces cas du 415th NFS avaient eu lieu au-dessus de la France alors que les sources les plaçaient en Allemagne.

Evaluation:

Possible engins extraterrestres, possible doublon.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 27 avril 2024 Création, [jcn1], [kap1], [nip1], [gld1], [mbd1], [lwr1], [gvo1], [dwn1], [dwn2], [nip2], [tai1].
1.0 Patrick Gross 27 avril 2024 Première publication.
1.1 Patrick Gross 9 juin 2024 Addition [kml1].
1.2 Patrick Gross 15 juin 2024 Addition [vgs1].

HTML5 validation



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 15 juin 2024.