Index ACUFO -> Accueil 

This page in EnglishClick!

ACUFO:

ACUFO est un catalogue à visée exhaustive des cas de rencontres entre aéronefs et OVNIS, qu'elles soient «expliquées» ou «inexpliquées».

Le catalogue ACUFO donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier.

Cas précédent Cas suivant >

Rastatt, Allemagne, le 16 ou 17 décembre 1944:

Numéro de cas:

ACUFO-1944-12-17-RASTATT-1

Résumé:

Dans les années 1970-1990, le Citizen Against UFO Secrecy (CAUS) tentait d'amener le gouvernement américain à déclassifier ses documents sur les OVNIS. Dans leur bulletin, en 1992, Barry Greenwood annonçait avoir réussi à obtenir les premiers rapports officiels de «Foo Fighters» dans les journaux de guerre du 415th Night Fighter Squadron. Des extraits ont été cités, comme dans ce rapport de synthèse du renseignement de l'aviation miliaire US:

18 décembre [1944] - «Je cite le rapport d'opérations: 'Dans la région de Rastatt, aperçu cinq ou six lumières rouges et vertes en forme de 'T' qui suivaient l'A/C [l'avion] dans les virages et se sont rapprochées à 1000 pieds. Les lumières se sont succédées sur plusieurs kilomètres puis se sont éteintes.'

En 1998, Barry Greenwood a cité le rapport de mission lui-même:

3. 2205-2400 - Zone de Breisach. 0/10 nuages à 13 000 pieds. Visibilité 1-2 miles. Flak: Lumière intense (Acc) Breisach. 5 projecteurs Fribourg. 2 projecteurs Bâle. Observé 5 ou 6 lumières rouges et vertes en forme de T, semblant suivre l'A/C [l'avion] pendant un bref moment, à environ 20 miles au nord de Breisach. Pont de Breisach mitraillé - aucun résultat observé. Détruit 1 M/T à 1 mile au sud-est de Breisach. Endommagé 2 M/T [camions militaires] à W-1048.

L'officier de renseignement du 415th Night Fighter Squadron, Fred B. Ringwald, lui-même un des premiers à avoir vu des «Foo-Fighters» lors d'une mission de cette unité, rédigea un rapport daté du 23 janvier 1945 avec les rapports de «Foo-Fighters» qu'il a personnellement collectés dans son unité. Il a noté:

«Nuit du 16-17 décembre 1944 - «20 miles au nord de Breisach (W-0173) à 800 pieds. Observé 5 ou 6 lumières rouges et vertes clignotantes en forme de «T». Pensé qu'il s'agissait de flak. Environ 10 minutes plus tard vu les mêmes lumières beaucoup plus près et derrière moi. Nous avons tourné à bâbord et à tribord et les lumières ont suivi vers 8 heures et 1 000 pieds et sont restées dans cette position pendant plusieurs minutes, puis ont disparu.'»

Données:

Données temporelles:

Date: 16 ou 17 décembre 1944
Heure: Entre 22:05 et minuit.
Durée: Brève.
Date du premier rapport connu: 18 décembre 1944
Délai de rapport: Heures.

Données géographiques:

Pays: Allemagne
Département/état: Bade-Wurtemberg
Commune ou lieu: Rastatt

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 1 ou 2
Nombre de témoins connus: 1 ou 2
Nombre de témoins nommés: 0

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Rapport d'opérations militaires, rapport de synthèse du renseignement militaire.
Conditions d'éclairage: Nuit.
OVNI observé: Oui.
Arrivée OVNI observée: ?
Départ OVNI observé: ?
Actions OVNI: Suivent brièvement.
Actions témoins:
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: ?

Classifications:

Senseurs: [X] Visuel: 1 ou 2.
[ ] Radar aéronef:
[ ] Radar sol directionnel:
[ ] Radar sol altitude:
[ ] Photo:
[ ] Film/vidéo:
[ ] Effets EM:
[ ] Pannes:
[ ] Dégâts:
Hynek: LN
Armé / non armé: Armé, mitrailleuses et canons de 20 mm.
Fiabilité 1-3: 3
Etrangeté 1-3: 2
ACUFO: Non identifié, étrangeté modérée.

Sources:

[Ref. aaf1:] 415TH NIGHT FIGHTER SQUADRON - U.S. ARMY AIR FORCES:

Scan.

RAPPORT DE MISSION

UNITE RAPPORTANTE: 415th Night Fighter Squadron

MISSIONS D'INTRUSION: 4 Missions 4 Sorties DATE: 17/18 déc.

RAPPORT:

1. 1725-1920 - Karlsruhe - Région de Mannheim. 10/10 nuages ​​à 7500 ft, visibilité 1 mile. dirigés vers un bogie par Churchman à 18 h 55 - interception frontale, ils se sont affrontés et ont perdu le contact. Flak: modérée, forte à R-4980, R-3968, R-3146; peu abondante, légère à R-1363; 1 fusée à R-5699. Aucun trafic observé.

2. 2035-2235 - Secteur Breisach - Rastatt. Pas de nuages, visibilité 8 miles. Flak: Intense, lourde à S-0821; modérée, lourde à R-3946. 3 projecteurs Durlach - Pforzheim. Petit raid observé sur Stuttgart, aucune activité sur le pont de Breisach à 21:10. Mission de Nickling à Buhl - Lichtenau - Neufreistett - à l'ouest de Baden Baden - Rastatt. Détruit 1 M/T [camion militaire] et endommagé 5 M/T à R-6520 allant en direction de l'est. Détruit 5 M/T et endommagé 8 M/T à W-3480 en direction de l'est. Détruit 2 M/T et endommagé 3 M/T à W-2162 en direction de l'est.

3. 2205-2400 - Secteur Breisach. 0/10 nuages ​​à 13 000 pieds. Visibilité 1-2 miles. Flak: Lumière intense (Acc) Breisach. 5 projecteurs Fribourg. 2 projecteurs Bâle. Observé 5 ou 6 lumières rouges et vertes en forme de T, semblant suivre l'A/C [l'avion] pendant une courte période, à environ 20 miles au nord de Breisach. Pont de Breisach mitraillé - aucun résultat observé. Détruit 1 M/T à 1 mile au sud-est de Breisach. Endommagé 2 M/T à W-1048.

4. 0350-0540 (Décollage) Contacté Baggage [radar au sol], remis à Churchman [radar au sol]. Contact avec un bogie au-dessus de Saarbourg à 4h30 - contact perdu. Patrouillé avec Churchman et Ignite sans autre incident.

REVENDICATIONS Détruits Endommagés
Transport à Moteur 9 18

Pertes

Aucune

[Ref. wdy1:] WAR DIARY, 415TH NIGHT FIGHTER SQUADRON:

Scan.

JOURNAL DE GUERRE 415E ESCADRON DE CHASSEURS DE NUIT

BASE AERIENNE D'OCHEY, FRANCE DECEMBRE 1944

1 Notre emplacement pour tentes est situé dans une pinède. Outre leur valeur esthétique, les arbres nous protègent également du vent.

2 Une tempête de vent est arrivée pendant la nuit et a fait des ravages dans les tentes que nous venions d'installer, en détruisant trois sur la ligne, deux dans la zone et en déchirant d'autres.

6 Les avions sont arrivés. Jusqu'à aujourd'hui, ils étaient bloqués par la météo à Dijon.

7 Nous avons remis une de nos couvertures à l'approvisionnement de l'escadron et avons reçu un sac de couchage en retour: une très bonne affaire dans ce climat glacial.

8 Le deuxième échelon arrive au compte-goutte car nous avons du mal à nous procurer des camions ou des C-47 ou du beau temps alors que nous avons des skytrains.

10 Le chef de ligne, le T/Sgt Peedon, a des problèmes ici. C'est la première fois que nos avions sont gelés. L'eau gèle dans les conduites de gaz et d'air. Nous utilisons ici plus de pneus que jamais auparavant. La piste en treillis d'acier les coupe sévèrement. Parfois, les pneus ont été usés par le roulage avant même d'avoir connu un seul atterrissage. En raison de l'espace de stationnement exigu, il est nécessaire de remorquer les A/C [avions] jusqu'aux stands avec l'électrique.

12 Quand ils sont en perm, les gars découvrent Nancy, une métropole intéressante sans rien de off-limits, avec une bonne Croix-Rouge et une immense piscine intérieure chauffée.

14 Le Bonhomme Hiver a finalement relevé le Général Boue, le recouvrant d'un pouce de neige.

15 Ce qui suit est un extrait du rapport d'opérations: «Vu une lumière rouge brillante à 2000 pieds en direction est à 200 MPH à proximité d'Erstein. En raison d'une défaillance de l'IA [radar de bord], pas pu capter le contact, mais suivi de vue jusqu'à ce qu'il s'éteigne. Impossible de s'approcher suffisamment pour identifier l'objet avant qu'il ne s'éteigne.»

17 Nous nous gardons au chaud en brûlant de l'huile des beau [Beaufighters] ou du charbon usagé dans nos réchauds à bidon d'huile.

18 Je cite le rapport d'opérations: «Dans la région de Rastatt, vu cinq ou six lumières rouges et vertes en forme de 'T' qui ont suivi l'A/C [l'avion] dans ses virages et se sont rapprochées à 1000 pieds. Les lumières ont suivi pendant plusieurs kilomètres puis se sont éteintes. Nos pilotes ont nommé ces mystérieux? qu'ils rencontrent la nuit au-dessus de l'Allemagne «Foo-Fighters».

S E C R E T

[Ref. rwd1:] FRED B. RINGWALD, RENSEIGNEMENT, U.S. ARMY AIR FORCES:

Note: le document qui suit a été présenté par le Project 1947, le site de recherches ufologiques historiques de Jan Aldrich, à www.project1947.com/fig/1945a.htm
Seuls l'entête, la fin, et la partie relative au cas documenté ici sont montrés.
Seuls les autres cas sont retirés, chacun étant montré dans son propre dossier dans ce catalogue.

Scan.

S E C R E T

1er W/Ind

D-W-2

QUARTIERS GENERAUX XII TACTICAL AIR COMMAND, APO #374, U.S. Army, 23 janvier 1945.

A: S-2, 415 Night Fighter Squadron.

Envoyé réglementairement avec le paragraphe 2 du 1er Ind.

[Signature]

LEAVITT CORNING, JR,.
Lt. Colonel, G.S.C,.
A/C du S, A-2.

2ème W/Ind

415th. NIGHT FIGHTER SQUADRON, APO #374, U. S. Army, 30 janvier 1945.

A: AC du S A-2. XII Tactical Air Command, APO 374, U. S. Army.

1. Conformément au paragraphe 2 du 1er In., les extraits suivants des rapports de Sortie de divers pilotes ayant rencontré le Phénomène Nocturne sont soumis pour votre information.

Scan.

Nuit du 16-17 décembre 1944 - «20 miles au nord de Breisach (W-0173) à 800 pieds. Observé 5 ou 6 lumières rouges et vertes clignotantes en forme de «T». Pensé qu'il s'agissait de flak. Environ 10 minutes plus tard vu les mêmes lumières beaucoup plus près et derrière moi. Nous avons tourné à bâbord et à tribord et les lumières ont suivi vers 8 heures et 1 000 pieds et sont restées dans cette position pendant plusieurs minutes, puis ont disparu.

Scan.

2. Dans tous les cas où le pilote a appelé le Control GCI et a demandé s'il y avait un avion Bogey [= ennemi] dans la zone, il a reçu une réponse négative.

[Signature.]

F. B. Ringwald
Capitaine, A.C.
Officier du Renseignement

* Foofighters est le nom donné à ces phénomènes par les équipages de combat de cet escadron.

S E C R E T

[Ref. jce1:] BULLETIN D'UFOLOGIE "JUST CAUSE":

Le bulletin de «Citizen Against UFO Secrecy» (CAUS) a publié qu'ils avaient réussi à obtenir les premiers rapports officiels des Foo Fighters dans les journaux de guerre du 415th Night Fighter Squadron et son résumé. Des extraits ont été cités, tels que:

Quelques jours plus tard, il y en avait d'autres:

18 décembre [1944] - «Je cite le rapport d'opérations: 'Dans la région de Rastatt, aperçu cinq ou six lumières rouges et vertes en forme de 'T' qui suivaient l'A/C [l'avion] dans les virages et se rapprochaient à 1000 pieds. Les lumières ont suivi pendant plusieurs kilomètres, puis se sont éteintes.' Nos pilotes ont baptisé «Foo-Fighters» ces phénomènes mystérieux qu'ils rencontrent la nuit au-dessus de l'Allemagne.

[Ref. bgd1:] BARRY GREENWOOD:

18 décembre: «Je cite le rapport des opérations: «Ai pu voir, dans la région de Rastatt, cinq ou six lumières rouges et vertes volant en formation de «T» qui suivaient l'A/C (vraisemblablement Aircraft Commander - chef de patrouille, NdT) [Non, «AirCraft», avion!] en effectuant des virages serrés et en s'approchant à 1000 pieds. Les lumières suivirent sur plusieurs miles, puis s'éteignirent». Le nom donné par nos pilotes à ces phénomènes mystérieux observés la nuit au-dessus de l'Allernagne, est 'Foo-fighters'».

[Ref. bgd2:] BARRY GREENWOOD:

En 1998, le chercheur américain de longue date Barry Greenwood avait fourni au Computer UFO Network (CUFON) des documents déclassifiés de l'armée de l'air américaine qu'il a obtenus patiemment en utilisant la loi sur la liberté d'accès à l'information (FOIA). Barry Greenwood a été pendant de nombreuses années l'éditeur du bulletin Just Cause, il est co-auteur du livre «Clear Intent», et l'éditeur de la U.F.O. Historical Revue qui a débuté en juin 1998.

RAPPORT DE MISSION

UNITE RAPPORTANTE: 415th Night Fighter Squadron

MISSIONS D'INTRUSIONS: 4 Missions 4 Sorties DATE: 17/18 Dec.

RAPPORT:

[... autres cas...]

3. 2205-2400 - Zone de Breisach. 0/10 nuages à 13,000 pieds. Visibilité 1-2 miles.. Flak: lumière intense (Acc) Breisach. 5 projecteurs Friburg. 2 projecteurs Bâle. Observé 5 ou 6 lumières blanches et vertes en forme de T, ont semblé suivre l'A/C pendant un bref moment, à peu près à 20 miles au nord de Breisach. Mitraillé Breisach bridge - pas de résultats observés. Détruit 1 M/T 1 mile sud-est de Breisach. Endommagé 2 M/T à W-1048.

[... autres cas...]

REVENDICATIONS

Type Détruits Endommagés
Motor Transport 1 15
R/R Tank Car 1 0
Dépot de munitions à Heidelburg [sic, Heidelberg] 0 1

Pertes

Aucune

[Ref. bgd3:] BARRY GREENWOOD:

Barry Greenwood, dans un article sur les documents militaires sur les “Foo-Fighters” dans les archives militaires U.S., indiquait:

Un résumé des incidents [rapportés par les aviateurs du 415th Night Fighter Squadron des U.S. Army Air Forces] a été préparé par le capitaine F. B. Ringwald, officier du renseignement au quartier général 12 du Tactical Air Command, pour informer le S-2 du "phénomène nocturne" rencontré par les pilotes et daté du 30 janvier 1945.

Barry Greenwood citait ensuite 13 cas du rapport de Ringwald, dont celui-ci:

«Nuit du 16 au 17 décembre 1944 - 20 miles au nord de Breisach (V-0173) à 800 pieds, observé 5 ou 6 feux rouges et verts clignotants dans une forme en 'T'. Pensait qu'ils étaient de la flak. Environ 10 minutes plus tard, avons vu les mêmes lumières beaucoup plus près et derrière nous. Nous avons tourné à bâbord et à tribord et les lumières ont suivi. Elles se sont rapprochées vers 8 heures et 1 000 pieds et sont restés dans cette position pendant plusieurs minutes, puis ont disparu.»

Barry Greenwood commentait au sujet de ces rapports:

Il est utile de souligner que ces pilotes faisaient la distinction entre les éclats de flak habituels envoyés par les tirs anti-aériens et ce qu'ils ont vu lors de ces incidents. On pourrait s’attendre à ce qu’en raison des progrès techniques réalisés au cours de la guerre, l’un des camps finisse par développer un nouveau type d’arme anti-aérienne capable de se comporter de manière intelligente dans la poursuite des avions ennemis. Le problème ici est qu'il n'existe aucun rapport connu ni d'un côté ni de l'autre faisant état de "Foo Fighters" abattant des avions. Les objets qui semblaient être "parfaitement contrôlés à tout moment" ne semblaient pas causer de dégâts mais accompagnaient simplement les avions dans leurs missions respectives sans interférer avec leurs missions.

En terminant son résumé, Ringwald déclarait que dans chaque cas où le pilote appelait le contrôle GCI [radar au sol] pour demander si des "Bogey A/C" [avions ennemis] étaient dans la zone, il avait reçu une réponse négative. Il a également été noté, ce qui est peut-être plus intéressant pour le public moderne, que ces objets étaient appelés "Foofighters".

[Ref. gvo1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

1944, 18 décembre

ALLEMAGNE, Rastatt

(Source: microfilm contenant l'Historique de l'Unité et le Journal de Guerre du 415th obtenu des U.S. Army Air Forces. Images 1613 et 1614. cfr Just Cause) «Dans la zone de Rastatt sont observés 5 ou 6 lumières rouges en formation de “T” suivies par l'A/C tournant autour et s'en rapprochant jusqu'à 1000 pieds. Les lumières sont suivies pendant plusieurs minutes, puis s'éteignent. Nos pilotes appellent ces mystérieuses lumières rencontrées de nuit au-dessus de l'Allemagne «Foo-Fighters.»

[Ref. lhh1:] LARRY HATCH:

522: 1944/12/18 00:00 5 8:13:00 E 48:48:00 N 3331 WEU GER RHP 6:8
pr RASTATT,ALLE:415th BOMBERS:5-6 ROUGE+VERT LUMNOCS/FORMn-T:VIRAGE BRUSQUE:SUIT AVIONS
Ref#226 PHENOMENA bimensuel. SOS-OVNI France No. 12: EN-VOL

[Ref. dwn2:] DOMINIQUE WEINSTEIN:

Cas 65

14 décembre 1944

20 miles au nord de la région de Breisach, Allemagne

Entre 22h05 et 24h00, l'équipage d'un Bristol Beaufighter du 415th NFS de l'USAAF en mission d'intrusion volait à 800 pieds. Soudain, il a vu «5 ou 6 lumières clignotantes rouges et vertes en forme de T». Il a pensé qu'il s'agissait de flak, mais dix minutes plus tard, il a vu «la même lumière beaucoup plus près et derrière» son avion. Il tourna à bâbord et à tribord et les lumières suivirent. Elles se sont rapprochés vers 8 heures et 1 000 pieds et sont restées dans cette position pendant plusieurs minutes avant de disparaître.

Sources: USAAF 64111 Fighter Wing Mission Report of the 415th NFS, décembre 17/18 / War Diary 415'11 NFS, 18 décembre 1944 I Strange Company, Keith Chester, 2007 / USAAF, Rapport du capitaine F.B. Ringwald, officier du renseignement, 415111 Night Fighter Squadron, à l'A/C du S,A-2 XII Tactical Air Command, 30 janvier 1945, journal du 415th Night Fighter Squadron de NARA USAAF, 18 décembre 1944, résumé du rapport d'opération (classifié secret ) / Phénomènes lumineux remarquables dans la nature, William L. Corliss, 2001

(Ref. nip1:) "THE NICAP WEBSITE":

(1944) 17 décembre 1944; Breisach, Allemagne

5 ou 6 lumières clignotantes rouges et vertes en forme de T. (Page 100,130 Réf.1)

La référence 1 est décrite en fin de document comme «Strange Company (2007), Keith Chester».

[Ref. tai1:] SITE WEB "THINK ABOUT IT":

Date: 17 déc. 1944

Lieu: Breisach, Allemagne

Heure:

Résumé: 5 ou 6 lumières clignotantes rouges et vertes en forme de T.

Source:

Informations aéronef(s):

Le Bristol Type 156 «Beaufighter», surnommé «Beau», était un avion multi-rôles britannique développé pendant la Première Guerre mondiale. Il a été conçu à l'origine comme une variante de chasseur lourd du bombardier torpilleur Bristol Beaufort; il s'est avéré être un chasseur de nuit efficace, qui est entré en service dans la Royal Air Force (RAF) pendant la bataille d'Angleterre.

A l'origine, l'armement se composait de quatre canons de 20 mm et de six mitrailleuses de 0,303 pouces, mais de nombreuses variantes ont été construites; par exemple, les versions avaient la capacité de transporter en plus huit projectiles de roquettes, certaines avaient un canon Vickers 'K', le Beaufighter TF.Mk X était utilisé pour les opérations antinavires.

Le Beaufighter Mk VIF était équipé du radar Mark VIII.

Ci-dessous: Beaufighter Mk VIF du 415th Night Fighter Squadron.

Beaufighter VIF 415th NFS.

Les Beaufighters ont servi dans les U.S. Army Air Forces jusqu'à la fin de la guerre, mais la plupart ont été remplacés par le P-61 «Black Widow» à partir de décembre 1944.

Discussion:

Map.

Evaluation:

Non identifié, étrangeté modérée.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 25 avril 2024 Création, [wdy1], [rwd1], [jce1], [bgd1], [bgd2], [gvo1], [lhh1], [dwn2], [nip1], [tai1].
1.0 Patrick Gross 25 avril 2024 Première publication.
1.1 Patrick Gross 8 juin 2024 Addition [bgd3].
1.2 Patrick Gross 14 juin 2024 Addition [aaf1].

HTML5 validation



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 14 juin 2024.