France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

octobre 1954, Montalzat, Tarn-et-Garonne:

Référence pour ce cas: Oct-54-Montalzat. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Au début d'octobre 1954, les journalistes Michel Agnellet et Pierre Laforêt de l'hebdomadaire Samedi-Soir firent une tournée dans le sud de la France pour jouer aux "Martiens" afin de prouver que les témoins de Martiens et soucoupes n'étaient pas à prendre au sérieux. Ils se sont déguisés en "martiens" avec des tenues de plongée et en lançant divers feux d'artifice pour imiter le départ d'une soucoupe. Cela a fonctionné dans un certain nombre de cas.

Leur itinéraire exact, les dates et les résultats n'ont jamais été correctement documentés.

L'écrivain Michel Carrouges, en 1963, dans son livre sur les soucoupes volantes, cite Montalzat, sur la National 20, comme l'un des endroits où ils avaient joué leur manège. Mais rien d'autre ne semble être connu sur cette occasion-là.

Rapports:

[Ref. mcs1:] MICHEL CARROUGES:

Michel Carrouges racontait les mystifications de deux journalistes de Samedi-Soir, selon leur articles dans ce journal du 21 au 27 octobre 1954: ces journalistes sont partis en voiture depuis Paris, et se sont rendu dans le Midi, dans les régions de Cahors, Montauban et Toulouse, munis d'accessoires tels que costumes de scaphandriers, feux de Bengale et divers produits d'artificiers, pour jouer aux Martiens.

Carrouges regrette que ce qui aurait pu être une expérience intéressantes sur la psychologie de la perception ait tourné à la plaisanterie, et que la route qu'ils ont suivie n'ait été donnée que très partiellement, les journalistes n'ayant précisé aucune date. Il précise également qu'ils n'ont donné en fait aucune preuve de leur passage effectif dans les localités en question et, qu'à la limite, on serait même en droit de se demander si le reportage n'a pas été fabriqué de toutes pièces.

Il note tout de même qu'il y a dans les articles des photos de témoins dont la bonne foi a été surprise par les journalistes et qu'il paraît difficile qu'elles aient été inventées; que l'on peut donc admettre que ces journalistes ont effectivement opéré une tournée de mystifications, mais que son ampleur, les lieux précis et les heures exactes sont tellement lacunaires qu'on ne peut pas le savoir avec certitude.

Parmi les lieux où la farce aurait été jouée, il indique "Montalzet" [sic], "sur la nationale 20".

Explications:

Montalzat (et non Montalzet) est à peine à 3 km de Montpezat-de-Quercy, autre lieu de la fameuse "mystification". Mais Carrouges cite bien les deux lieux comme deux lieux différents de ces canulars. Je n'ai toutefois rien trouvé d'autre sur ce qui se serait passé à Montpezat.

Faute de mieux, il convidendrait de considérer qu'il y aurait eu là probablement une des "mystifications" des journalistes Michel Agnellet et Pierre Laforêt de Samedi-Soir, mais que cela n'aurait donné lieu à aucun rapport ni dans la presse ni dans la littérature ufologique.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Montalzat, Montalzet, Tarn-et-Garonne, Samedi-Soir, canular, journalistes, Michel Agnellet, Pierre Laforêt

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 2 septembre 2019 Première publication, [mcs1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 2 septembre 2019.