France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

mi octobre 1954, Boulogne-sur-Mer, Pas-de-Calais:

Référence pour ce cas: Mi-oct-54-Boulogne-sur-Mer. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal régional Le Journal du Pas-de-Calais et de la Somme rapportait en page 2 le 20 octobre 1954 que sous le couvert de l'anonymat, par peur d'être pris pour des "farceurs", deux habitants de Boulogne-sur-Mer ont rapporté qu'en descendant la rue de la Lampe vers Capécure, à 23:45, ils ont vu dans le ciel, vers Le Portel, un disque rouge vif, du diamètre de la lune.

La couleur rayonnante du disque les avait frappé car elle était bien différente de celle de la Lune.

Les deux amis se sont s'arrêtés pour observer le phénomène, et après une brève attente, ils ont vu "le disque osciller puis monter à la verticale à une vitesse vertigineuse et disparaître dans le ciel!"

Emus, ils se sont dit: "C'est une soucoupe volante que nous venons d'apercevoir!"

En rentrant chez lui, l'un d'eux amis a regardé sur le calendrier et constaté que ce soit-là il n'y avait pas de Lune dans le ciel - le journal ne donnait malheureusement pas la date de l'observation.

Rapports:

[Ref. jps1:] JOURNAL "LE JOURNAL DU PAS-DE-CALAIS ET DE LA SOMME":

Scan

SOUCOUPES VOLANTES
dans le ciel boulonnais

Les soucoupes volantes sont évidemment un sujet de brûlante actualité.

Deux amis ne peuvent plus se rencontrer sans se poser réciproquement la question: "En as-tu vu une?"

Au début des apparitions, beaucoup furent sceptiques; l'opinion des gens a cependant évolué avec l'afflux de ces engins dans le ciel de France.

Jusqu'alors, on pouvait penser que la population de Boulogne et de la région, sauf celles d'Ambleteuse, ne verraient passer soucoupe volante.

Divers témoignages qui nous sont parvenus hier semblent confirmer l'existence de ces engins mystérieux.

Pour ne pas se faire traiter de "farceur", diverses personnes de Boulogne et des alentours, dignes de foi et non victimes d'hallucinations ou de phénomènes célestes, comme il s'en produit fréquemment, n'ont pas voulu, après "avoir observé" la "soucoupe", en parler à leur entourage.

Et c'est sous le couvert de l'anonymat qu'elles ont bien voulu nous donner quelques détails sur l' "apparition".

Tout d'abord, deux boulonnais qui descendaient la rue de la Lampe vers Capécure, à 23 h. 45, furent surpris d'apercevoir dans le ciel, vers Le Portel, un disque rouge vif, du diamètre de la lune.

La couleur rayonnante du disque les frappa aussitôt, car elle était bien différente de celle de la planète. Les deux amis s'arrêtèrent donc pour observer le "phénomène". Leur attente ne fut pas longue puisqu'il virent nettement le disque osciller puis monter à la verticale à une vitesse vertigineuse et disparaître dans le ciel!

Tout émus les deux amis se regardèrent et firent la même réflexion: "C'est une soucoupe volante que nous venons d'apercevoir!"

"C'est une soucoupe volante que nous venons d'apercevoir!"

En rentrant chez lui, l'un d'eux regarda sur le calendrier pour s'assurer qu'il n'y avait pas clair de lune. Il n'en était rien.

Par ailleurs plusieurs autres personnes de Pont-de-Briques nous ont également assuré qu'elles avaient vu un globe rouge qui se déplaçait dans le ciel au-dessus d'Ecault.

Deux cheminots ont aperçu le phénomène au cours de la même soirée.

Explications:

Depuis la rue de la Lampe à Boulogne-sur-Mer, le "disque" aurait été selon le rapport au-dessus du Portel, ce serait donc vers le Sud-Ouest.

De toute évidence, ils avaient bien dû penser que cela pouvait peut-être être la Lune puisque l'un d'eux a vérifié sur le calendrier si elle était alors présente dans le ciel.

Le récit est publié le 20 octobre 1954; donc l'observation est du 19 octobre ou des quelques jours précédents. L'heure est rapportée comme 23:45.

Depuis le lieu d'observation, le 19 octobre 1954 à 23:45, la Lune était couchée, elle ne sera visible qu'à 00:46, après minuit. Le 18 octobre 1954 à 23:45, la Lune est en train de se lever, élévation 3°, ce qui est parfait pour une méprise.

Mais sa direction de 64°, est à l'opposé de la direction d'observation. Et seulement 49% de sa surface était éclairée, les témoins auraient donc dû voir une demi-lune, non pas un "disque".

On nous dit aussi qu'ils ont vu "le disque osciller puis monter à la verticale à une vitesse vertigineuse et disparaître dans le ciel", ce qui n'est guère plausible pour un méprise causée par la Lune.

Pour avoir une pleine lune ou quasi pleine Lune à peu près vers le Sud Ouest vers 23:45, il faut remonter au 10 octobre 1954: mais alors elle se couche, au lieu de "monter".

Ceci ne fait pas nécessairement de la chose un engin extraterrestre pour autant; malheureusement faute de données plus solides que celle du journal, on ne peut pas exclure un météore, ou une lanterne thaïlandaise, par exemple.

Carte

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Boulogne-sur-Mer, Pas-de-Calais, Lune, anonyme, deux, soucoupe, disque, rouge, vif, rayonnant, oscillation, ascension, rapide, vertical

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 4 novembre 2020 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 4 novembre 2020.