France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

Début octobre 1954, Bergues, Nord:

Référence pour ce cas: Déb-oct-54-Bergues. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal régional Le Nouveau Nord Maritime, publiait en page 3 le 10 octobre 1954, que leur correpondant avait entendu un fidèle lecteur du journal, qui demandait à garder l'anonymat, ce qui suit:

"Je me trouvais, la semaine dernière, sur le seuil de ma porte regardant l'état du ciel et l'orientation du vent. Il pouvait être 21 h. 45. Brusquement, mon attention fut attirée par une lueur qui se déplaçait, j'en conclus qu'il s'agissait d'une étoile filante et je me disposais rentrer dans mes appartements lorsque cette lueur apparut une fois encore, elle semblait provenir d'un objet ayant la forme d'un long tube surmonté d'une espèce d'auréole bleue. Ce tube qui venait de la direction du sud, s'avançait sans bruit et se tenait à une altitude du 5 à 600 mètres se dirigeant vers le Nord-Ouest, j'ai pu le suivre jusqu'au dessus de la gare de Bergues".

Rapports:

[Ref. nnm1:] JOURNAL "LE NOUVEAU NORD MARITIME":

Une lettre de Bergues à propos des
SOUCOUPES VOLANTES

Le ciel de Dunkerque
aurait été parcouru
par une de ces engins

Notre correspondant de Bergues nous écrit:

"C'est du moins ce qu'est venu nous affirmer, jeudi non pas un fumiste ou un plaisantin, mais un fidèle lecteur du "Nouveau Nord". Ce témoin qui nous a demandé de ne faire aucune publicité autour de son nom, veut simplement rassurer l'auteur des lignes parues, en première page, mercredi soir et le convaincre par le récit qui va suivre que Dunkerque ne peut avoir éprouvé une déception cruelle du fait que la soucoupe volante que certains prétendent avoir vue, n'en était pas une. Mais laissons la parole à notre interlocuteur:

"Je me trouvais, la semaine dernière, sur le seuil de ma porte regardant l'état du ciel et l'orientation du vent. Il pouvait être 21 h. 45. Brusquement, mon attention fut attirée par une lueur qui se déplaçait, j'en conclus qu'il s'agissait d'une étoile filante et je me disposais rentrer dans mes appartements lorsque cette lueur apparut une fois encore, elle semblait provenir d'un objet ayant la forme d'un long tube surmonté d'une espèce d'auréole bleue. Ce tube qui venait de la direction du sud, s'avançait sans bruit et se tenait à une altitude du 5 à 600 mètres se dirigeant vers le Nord-Ouest, j'ai pu le suivre jusqu'au dessus de la gare de Bergues".

***

Notre correspondant a posé à ce témoin les questions suivantes:

Du récit que vous venez de nous faire, il ressort que, selon vous, l'engin aperçu au-dessus de la voie ferrée, ne pouvait être qu'une soucoupe volante?

"J'en ai la nette impression", nous répondit notre interlocuteur.

"- Ne croyez-vous pas avoir été l'objet d'une illusion d'optique?

Explications:

Les informations sont insuffisantes; cela aurait pu être un météore.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Bergues, Nord, anonyme, lueur, mouvement, étoile filante, objet, tube, auréole, bleue, silencieux

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 11 février 2020 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 11 février 2020.