France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

4 octobre 1954, Villers-le-Lac, Doubs:

Référence pour ce cas: 4-oct-54-Villers. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. pr1:] JOURNAL LOCAL INCONNU DU 9 OCTOBRE 1954:

CANTON DE MORTEAU

VILLERS-LE-LAC

Est-ce une soucoupe? -- Lundi soir plusieurs personnes du "Bout du Pont" et du "Clos Boudot" eurent leur attention attirée, vers 20 h., par une lueur blanchâtre apparue vers l'ouest, à haute altitude, ayant l'air de descendre vers le sol.

A 21 h. 15, une jeune fille aperçut une masse blanchâtre au sommet, d'un rouge éblouissant en dessous et posée à environ deux cent mètres de sa maison, vers une haie, entre la gare et le pont. Ayant appelé immédiatement sa maman, celle-ci put observer également des sortes d'étoiles brillantes se dirigeant vers le côté est, et qui parqaissaient projetéEs en cascade par l'engin mystérieux.

Au moment ou une auto donna un coup de klaxon sur le pont, pour avertir deux [?], toute lueur disparut, une forme blanche se dissipait après avoir marqué, semble-t-il, un temps d'hésitation, sans aucun bruit et sans laisser de trace.

[Ref. im1:] JOURNAL "L'IMPARTIAL:"

Frontière française

Aux Villers

Une demoiselle affirme avoir vu une soucoupe volante...

(Corr.) - Un quotidien de Besançon s'étant fait l'écho d'une nouvelle qui nous est aussi parvenue d'outre-Doubs, nous en parlerons également, avec les réserves d'usage. Voici de quoi il s'agit:

Dans la soirée de lundi dernier, exactement entre 23 h. 30 et 24 h., Mlle H. Scalabrino, ayant du mal à dormir, se mit à la fenêtre, regardant partout et nulle part. Tout à coup, elle remarqua une boule blanche qui se posait à une centaine de mètres, derrière une haie. Intriguée autant qu'inquiète, elle attendit, n'osant quitter son poste d'observation pour alerter sa famille. La "chose" resta immobile une vingtaine de minutes, sans que personne n'en sorte puis elle se remit en mouvement. C'est alors que Mlle S. appela sa mère, accourue, assista à l'envol de la soucoupe volante (qui n'avait nullement l'aspect d'une soucoupe).

Ce fut tout d'abord une vive lumière qui surgit de dessous l'appareil, n'éclairant qu'un espace restreint; un crépitement, des étincelles marquèrent le départ, assez lent. A une certaine hauteur, la "boule" s'immobilisa puis disparut rapidement. Lorsqu'on se rendit à l'endroit indiqué, on ne retrouva aucune trace de l'engin.

[Ref. am1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel indique qu'un phénomène intéressant s'est déroulé le 4 octobre 1954 à Villers le Lac.

Vers 20:00, plusieurs personnes des quartiers du Bout-du-Pont et du Clos-Rondot ont aperçu un lueur blanchâtre à leur Ouest, qui semblait descendre vers le sol.

Deux femmes, Mme X et sa fille, qui allaient se coucher vers 20:30 on ressenti des picotements désagréable dans les yeux. La fille qui ne dormait pas s'est levée vers 21:45 pour aller prendre l'air à la fenêtre. Là elle a vu une masse lumineuse à 200 mètres de sa maison, qui était posée près d'une haie entre la gare et le pont.

Elle appela alors sa mère et toutes deux ont observé le phénomène distinctement et pendant un long moment. La masse lumineuse était blanche sur le dessus et d'un rouge éblouissant au dessous, avec des jets d'étincelles blanches jaillisant de temps en temps par saccades.

A un moment, une voiture est arrivée près du pont et a klaxonné. Tout s'est alors éteint et les témoins n'ont plus rien vu.

Michel indique que le cas a été rapporté dans le magazine Fate.

[Ref. mc1:] MICHEL CARROUGES:

Michel Carrouges, faisant quelques tris dans les observations française de 1954, note que cette observation a été faite avec une distance témoin-objet de 200 mètres.

[Ref. gc1:] LEONARD G. CRAMP:

Octobre 1954, France encore; cette fois près de Villers. Deux personnes, Mme. F... et sa fille, ont toutes les deux éprouvé une contraction désagréable des yeux alors qu'elles se préparaient à aller au lit. Incapable de dormir, la fille s'est levée et est allée à la fenêtre. Là elle a vu une masse lumineuse posée près d'une haie. La fille a appelé sa mère et les deux ont vu que la masse lumineuse était, en fait, blanche sur le dessus et rouge brillante au-dessous. L'objet projetait de temps en tempsune cascade d'étincelles.

[Ref. jv5:] JACQUES VALLEE:

238 -006.67071 47.06100 04 10 1954 20 30 170 VILLERS LE LAC F 0011334 C 233

[Ref. jv2:] JACQUES VALLEE:

L'auteur indique que le 6 octobre 1954, deux femmes ont vu une lumière blanchâtre dans le ciel occidental. Elle semblait s'approcher lentement du sol, et elle fut vue plus tard entre la gare et le pont, car elle avait atterri à environ 100 mètres de leur maison à Villers-le-Lac dans le Doubs. Quand l'objet se déplaçait, une lumière très brillante était visible sous sa masse sombre. Il a projeté une gerbe d'étincelles et s'est élevé, est resté immobile en l'air un moment, puis s'est éloigné très rapidement.

[Ref. jv1:] JACQUES VALLEE:

202

6 Octobre 1954, 22h30. Villers-le-Lac (France)

Deux femmes (Mme Salabrino et sa fille) virent une lueur blanchâtre à l'ouest, dans le ciel. Cela semblait se diriger lentement vers le sol et fut aperçu, par la suite, entre la gare et le pont se trouvant à 100 mètres de leur maison. Quand l'objet bougeait, une lumière très vive était visible sous sa masse sombre. Il en jaillit un flot d'étincelles, il s'éleva, plana un moment puis s'envola au loin rapidement. (M 138)

[Ref. gl1:] CHARLES GARREAU ET RAYMOND LAVER:

Les auteurs indiquent qu'à Villers-le-Lac dans le Doubs vers 20 heures, plusieurs habitants de ce village demeurant au quartier du Bout-du-Port, ont vu apparaitre dans l'ouest à haute altitude une boule blanchâtre qui a rapidement perdu de l'altitude.

Parmi les témoins il y a eu Mme D et sa fille qui se préparaient à aller dans leur chambre à coucher et ont regardé cette boule quelques secondes sans y attacher d'importance. Elles vont se coucher et s'étonnent de ressentir quelques minutes plus tard des picotements aux yeux.

Vers 21:45, la jeune fille est réveillée par une forte lueur filtrant à travers les volets, elle se relève, va à la fenêtre et aperçoit alors à 200 mètres de la maison un objet lumineux qui est posé entre la gare et le pont.

La partie supérieure est blanchâtre, la partie inférieure est d'un blanc éblouissant.

La jeune fille appelle sa mère et toutes deux observent l'engin qui semblait projeter des étincelles par saccades. Elles ont été affolées, n'ont pas osé sortir et n'ont donc pu prévenir personne.

Quand une voiture arrive, avec un conducteur qui klaxonne, l'engin fait un départ fulgurant.

Aucune trace n'a été trouvée au sol le lendemain par les gendarmes qui enquêtaient.

Les auteurs disent que les sources sont des coupures de presse et leur dossier personnel.

[Ref. jv7:] JACQUES VALLEE - "HISTORIA" MAGAZINE:

Deux femmes (Mme Salabrino et sa fille) virent une lueur blanchâtre à l'ouest, dans le ciel. Cela semblait se diriger lentement vers le sol et fut aperçu, par la suite, entre la gare et le pont se trouvant à 100 mètres de leur maison. Quand l'objet bougeait, une lumière très vive était visible sous sa masse sombre. Il en jaillit un flot d'étincelles, il s'éleva, plana un moment puis s'envola au loin rapidement.

[Ref. rs1:] RAY STANFORD:

En son livre concernant le célèbre atterrissage d'un OVNI à Socorro, Ray Stanford indique un certain nombre d'autres observations d'engins en forme d'oeuf qui peuvent être significatifs à cet égard.

Parmi ces cas, il indique que le octobre 6, 1954, dans Villers-le-Lac, le Doubs, France, deux femmes ont vu une lumière blanchâtre dans le ciel occidental; laquelle est venu plus près du sol et a atterri entre une gare de chemin de fer et un pont à 300 à 400 pieds de la maison des femmes.

Quand l'objet se déplaçait, une lumière très brillante était vue sous sa forme solide, et au décollage il a dégagé une lumière brillante et un écoulement d'étincelles sur une courte distance. Ensuite, il est resté immobile un peu au-dessus de la terre, et est finalement parti à grande vitesse.

[Ref. fr1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs indiquent qu'à Villers le Lac dans le Doubs, le 4 octobre 1954 à 20:00, des habitants de la localité observent à haute altitude une boule blanchâtre qui perd de l'altitude. Le témoin Mme Salabrino et sa fille observent pendant quelques secondes cette boule. Puis elles vont se coucher et s'étonnent, quelques minutes plus tard, de ressentir des picotements aux yeux.

Vers 21 h 45, la fille est réveillée par une forte lumière qui filtre à travers ses volets. Elle se lève, se dirige vers la fenêtre de sa chambre, et aperçoit alors à 200 mètres de la maison une forme lumineuse posée entre la gare et le pont, elle réveille sa mère et toutes deux observèrent la scène. L'engin semble projeter par saccades des étincelles.

L'arrivée d'une automobile, dont le conducteur klaxonne, provoque le départ fulgurant de l'engin.

Aucune trace n'a été retrouvée sur le sol le lendemain au cours des recherches effectuées par la gendarmerie.

Les auteurs indiquent que la source est C. Garreau et R. Lavier dans "Face aux ET" pp 217-218.

[Ref. lg1] LOREN GROSS:

6 octobre. Villers-le-Lac, France. (22h30.)

Un ballon?

Une lumière blanche et lente jaillit de l'ouest et a navigué jusqu'à un point à 100 mètres de la maison de Mme. Salabrine [sic] et sa fille à la périphérie de Villers-le-Lac. Après avoir approché si près, et sous l'observation des deux femmes, la chose dans le ciel a été vue être essentiellement une masse sombre avec une petite lumière blanche en dessous. Une pluie d'étincelles s'échappa de l'objet et, après être resté immobile pendant un moment, il s'éloigna rapidement. 63.

  • 63. Michel, Aime. Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p.138.

[Ref. js1:] JEAN SIDER:

L'auteur indique que le 4 octobre 1954 à 20:00 à Villers-le-Lac dans le Doubs, Mme Salabrino et sa fille ont observé une boule blanchâtre en vol orienté vers le sol, et plus tard, lorsqu'elles se mettent au lit, elles ressentent des picotements aux yeux.

L'auteur indique que la source est "Figuet, p.121".

[Ref. go1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

L'ufologue belge indique dans son catalogue qu'en 1954, le 4 octobre, en France à Villers-le-Lac (Doubs), "Vers 20 heures les Mme Salabrino et sa fille regardent pendant quelques instants une boule blanchâtre à haute altitude puis vont se coucher. Quelques minutes plus tard leurs yeux se mettent à picoter. Vers 21 h 45, la jeune fille est réveillée par une forte lueur, elle se lève et va à la fenêtre. Elle aperçoit alors à 200 m de la maison, un objet lumineux posé entre la gare et le pont. La partie supérieure est blanchâtre, la partie inférieure d'un blanc éblouissant. Elle appelle sa mère. De temps en temps l'objet semble jeter des étincelles, par saccades. Une auto arrive, le conducteur klaxonne parce que lui aussi a vu l'engin, ceci provoque son départ fulgurant."

Elle indique la source comme "GARREAU et LAVIER: 'Face aux extra-terrestres' - DELARGE 1975 - J'ai Lu p. 225, 226".

[Ref. fb1:] FABRICE BONVIN:

Fabrice Bonvin note:

Cas n017: 04/10/1954, p. 121 (Villers-le-lac)

[Ref. fb2:] FABRICE BONVIN:

En un tableau, Fabrice Bonvin note des cas sélectionnés de la vague française de 1954 dont celui-ci:

Cas Nbre témoins Heures Type objets
Villers-le-Lac 2 4 2

[Ref. dj1:] DONALD JOHNSON:

Rencontre avec des extraterrestres ce jour là...

6 octobre

1954 - Villers-le-Lac, France. Deux femmes, Mme Salabrino et sa fille, ont vu une lumière blanchâtre dans le ciel occidental. Elle a semblé venir lentement vers la terre, et a été plus tard vue entre la gare de chemin de fer et le pont à 100 mètres de distance de leur maison. Quand elle s'est déplacée, une lumière très brillante était visible sous sa masse sombre. Il a dégagé un flot d'étincelles et s'est levée, a été stationnaire pendant un moment et a volé au loin rapidement. (sources: Aimé Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 138; Jacques Vallée, Passeport pour Magonia, p. 219).

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan note dans sa base de données que dans le Doubs à Villers le Lac le 4 octobre 1954 à 20:00 heures, "des habitants de la localité observent à haute altitude une boule blanchâtre qui perd de l'altitude. Le témoin et sa fille observent pendant quelques secondes cette boule. Puis elles vont se coucher et s'étonnent, quelques minutes plus tard, de ressentir des picotements aux yeux. Vers 21 h 45, la fille est réveillée par une forte lumière qui filtre à travers ses volets. Elle se lève, se dirige vers la fenêtre de sa chambre, et aperçoit alors à 200 mètres de la maison une forme lumineuse posée entre la gare et le pont, elle réveille sa mère et toutes deux observèrent la scène. L'engin semble projeter par saccades des étincelles. L'arrivée d'une automobile, dont le conducteur klaxonne, provoque le départ fulgurant de l'engin. Aucune trace n'a été retrouvée sur le sol le lendemain au cours des recherches effectuées par la gendarmerie."

Luc Chastan indique comme source: "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 6 octobre 1954 à 22:30 à Villers-le-Lac, France, "on a aperçu un objet qui avait un aspect et une performance au-delà des possibilités des aéronefs terrestres connus. Un objet a été observé par deux témoins féminins dans un pâturage pendant 105 minutes (Salabrino)."

Les sources sont indiquées comme: Michel, Aime, Flying Saucers and the Straight-Line Mystery, S. G. Phillips, New York, 1958 Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073) Vallee, Jacques, Challenge to Science: The UFO Enigma, Henry Regnery, Chicago, 1966 Vallee, Jacques, Preliminary Catalog (N = 500), (dans JVallee01) Vallee, Jacques, A Century of Landings (N = 923), (dans JVallee04), Chicago, 1969 Schoenherr, Luis, Computerized Catalog (N = 3173) Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002.

[Ref. ud2:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 6 octobre 1954 à 22:30 à Villers-le-Lac, France, "deux femmes ont vu une lumière blanchâtre, à 100 mètres de distance."

Le site web ajoute: "deux femmes (Mme Salabrino et sa fille) ont vu une lumière blanchâtre dans le ciel occidental. Elle a semblé venir lentement vers la terre, et a été vue plus tard entre la gare de chemin de fer et le pont à 100 mètres de distance de leur maison. Quand il s'est déplacé, une lumière très lumineuse était visible sous sa masse foncée. Elle a dégagé un écoulement d'étincelles et s'est élevée, a plané pendant un moment et a volé loin rapidement. On a observé une boule."

La source est indiquée comme: Vallee Magonia Database.

[Ref. ni1:] "THE NICAP WEBSITE":

*6 oct. 1954 - Ce soir-là M. et Mme Laroche de Paris ont vu atterrir une sphère de feu près de Chantonnay, Monchamps, France. A 21h30 près de la caserne de La Fère, France quelques soldats ont vu un objet en forme de torpille étrange sur le terrain à 300 mètres. L'un d'eux s'est approché de l'engin, qui était d'environ 80 cm de haut, il s'est trouvé paralysé. Enfin, à 22h30 deux femmes, Mme Salabrino et sa fille adulte, ont vu une lumière blanchâtre dans le ciel de l'ouest de Villers-le-Lac, France. Elle semblait s'approcher lentement du sol, et a été vue plus tard entre la gare et le pont de 100 mètres de leur maison. Quand elle s'est déplacée, une lumière très brillante était visible sous sa masse sombre. Elle a dégagé un flux d'étincelles et s'est élevée, a plané pendant un moment, puis s'envola rapidement. (Sources: Jacques Vallee, Passport to Magonia: A Century of Landings, cas 200-201; (3) Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 138).

[Ref. ub1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données a enregistré ce cas 8 fois au lieu d'une:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541004 04.10.1954 Villers Lac France 20.30
19541004 04.10.1954 Villers Lac France 20.30 CE I
19541004 04.10.1954 Villers Lac France 20.00 CE I
19541004 04.10.1954 Villers Lac France 21.45
19541004 04.10.1954 Villers-Le-Lac France
19541006 06.10.1954 Villers Iac [sic] France 22.30 CE I
19541016 16.10.1954 Villers Lac France
19541000 00.10.1954 Villers France CE II

Notes:

En 1954, Villers-le-Lac a 3237 habitants. En 1948, Lac-ou-Villers a été rebaptisée Villers-le-Lac.

Explications:

Non encore recherchée.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Villers-le-Lac, Doubs, Salabrino, Scalabrino, multiple, lueur, objet, blanc, manoeuvres, atterrissage, lumière, étincelles, rapide, sombre

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 5 avril 2005 Première publication.
1.0 Patrick Gross 16 mars 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [go1], [lc1], [ud1], [ud2].
1.1 Patrick Gross 22 juin 2010 Addition [jv5].
1.2 Patrick Gross 4 juillet 2010 Addition [gc1].
1.3 Patrick Gross 9 juillet 2010 Addition [fb2].
1.4 Patrick Gross 6 octobre 2014 Additions [jv7], [ni1].
1.5 Patrick Gross 11 octobre 2016 Addition [im1].
1.6 Patrick Gross 18 décembre 2016 Additions [lg1], [ub1].
1.7 Patrick Gross 7 janvier 2017 Addition [pr1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 7 janvier 2017.