France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

31 octobre 1954, lieu inconnu, Cher:

Référence pour ce cas: 31-oct-54-Ville. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. gb1] GRAY BARKER:

Pris pour des Martiens

Avec "LA GUERRE DES MONDES," comportant la version moderne de l'histoire de H. G. Well d'une invasion de Mars, joué actuellement dans les cinémas français, et les contes répandus de nains de quatre pieds utilisant des rayons paralysants, il était normal que l'esprit gaulois se soit souvent trouvé les nerfs à vif.

M. Pierre Langlois était un fermier génial qui riait beaucoup jusqu'à ce qu'il ait été face à face avec un homme Mars juste au milieu de la route nationale 76, dans le district de la vallée du Cher. Là, penché au-dessus d'un certain engin diabolique, d'un autre monde, se trouvait un personnage étrangement lumineux, semblant être à moitié en train de flotter autour de lui. La figure attachait quelque chose, un pistolet à rayons, le fermier a conjecturé, avec une griffe saillante en métal. Saisissant un fusil de chasse de sa maison, il a vié sur l'homme de Mars ses deux barillets.

Le lendemain, devant le tribunal, M. Langlois a eu beaucoup d'explications à donner. Parce que le "Martien" était M. André Lacoste, un représentant de commerce de Bordeaux en déplacement, qui, portant un imperméable blanc, avait été en train de réparer le carburateur de son automobile avec une clé à molette. Sa figure avait été éclairée par les phares de la voiture.

[Ref. lg1] LOREN GROSS:

31 octobre.

[...]

On tire sur un "Martien".

James Moseley a écrit:

"Dans la zone de la vallée de Cher, M. Pierre Langlois, un fermier génial [jovial?], marchait lourdement à la maison à traverse une averse quand il a rencontré un homme de Mars dans un costume étrangement lumineux flottant au-dessus et autour d'une soucoupe volante, montant apparemment un pistolet à rayon de la mort. M. Langlois a pu voir l'éclat d'une griffe métallique dépassant de la manche du Martien. N'étant pas facilement intimidé, Langlois a cherché un fusil de chasse de sa maison et a vidé sur le Martien les deux barillets à 40 mètres. Il y a eu un cri de douleur, et un automobiliste de passage quelques minutes plus tard a pris M. André Lacoste, dans un imperméable blanc, avec des chevrotines dans ses bras et ses côtes. M. Lacoste s'est avéré être un représentant de commerce de Bordeaux, qui avait été en train de réparer le carburateur de sa Renault avec une clé anglaise." 237.

  • 237. "Current Saucer Reports:French and Italian Landings." Nexus. Tome 2 Book I. January 1955. p.2.

Explications:

Méprise, automobiliste et automobile.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Cher, méprise, voiture, phares, occupant, André Lacoste, Pierre Langlois

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 8 décembre 2016 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 8 décembre 2016.