France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

28 septembre 1954, Froncles, Haute-Marne:

Référence pour ce cas: 28-sep-54-Froncles. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Aimé Michel indiquait dans son livre de 1958 sur laq vague française de 1954 que le 28 septembre 1954 vers 13 h 15 à Froncles, village du département de Haute-Marne, à 215 kilomètres est-sud-est de Paris en ligne droite, Mme Kapps, habitant rue de l'Usine, suivait des yeux les évolutions de trois avions, lorsqu'elle aperçut, derrière eux, vers le nord, un corps brillant qui réfléchissait manifestement la lumière du soleil puisqu'il était jaune côté ouest et bleu côté est.

Prenant ses jumelles, Mme Kapps les a dirigé sur cette tache et a vu un objet assez plat qui, d'abord immobile, a filé soudain vers le nord-ouest, s'est arrêté deux minutes, est reparti brusquement, et a répété cinq fois ce manège avant de disparaître vers le nord-ouest.

Rapports:

[Ref. aml1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel indique que le 28 septembre 1954 vers 13 h 15 à Froncles, village du département de Haute-Marne, à 215 kilomètres est-sud-est de Paris en ligne droite, Mme Kapps, habitant rue de l'Usine, suivait des yeux les évolutions de trois avions, lorsqu'elle aperçut, derrière eux, vers le nord, un corps brillant qui réfléchissait manifestement la lumière du soleil puisqu'il était jaune côté ouest et bleu côté est.

Prenant ses jumelles, Mme Kapps les a dirigé sur cette tache et a vu un objet assez plat qui, d'abord immobile, a filé soudain vers le nord-ouest, s'est arrêté deux minutes, est reparti brusquement, et a répété cinq fois ce manège avant de disparaître vers le nord-ouest.

Aimé Michel estime que ce n'est pas une "bonne" observation parce qu'il n'y avait que deux témoins, Mme Kapps, puis son mari. Mais il assure qu'une observation est "bonne" quand elle est prouvée, et inexplicable, et que celle de Froncles, si elle est médiocre en soi, tire sa valeur de quelques autres.

[Ref. lgs1:] LOREN GROSS:

Planant, dérivant, planant.

13:15. Est de Paris.

Très à l'est de Paris à 13h15 au village de Froncles, une Mme. Kapps a eu l'occasion de voir une "soucoupe". Elle regardait un trio de manouvres d'aéronefs dans le ciel bleu quand elle a également vu un corps aérien distinctement plus éloigné et au-dessus de l'horizon nord. L'objet reflétait brillamment le soleil et présentait des couleurs bleues et jaunes. Examinant l'objet avec des lunettes d'opéra, Mme. Kapps dit que la chose dans le ciel avait un profil plat, mais la caractéristique la plus étrange de son rapport était le mouvement de l'OVNI. L'objet a plané, s'est déplacé brusquement, a plané de nouveau, puis s'est déplacé une fois de plus, les manoeuvres se sont répétées un certain nombre de fois. 149.

[...]

149. The Haut Marnais Republicain. 2 octobre 54.

[Ref. lhh1:] LARRY HATCH - "*U* COMPUTER DATABASE":

3846: 1954/09/27 13:20 2 5:09:20 E 48:08:00 N 3333 WEU FRN HMR 7:7

FRONCLES,Ht MARNE,FR:2 OBS/JUMELLES:DISQUE SUIT 3 AVIONS:REVIENT 5X:>>NW:/IFSN°27

RefN° 49 MICHEL,Aime: FS & STRAIGHT LINE TH: Page No. 86 : HABITANT'L

[Ref. ubk1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données a enregistré ce cas deux fois:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19540927 27.09.1954 Froncles France 13.15
19540927 27.09.1954 Froncles France 13.15

Explications:

Probable hélicoptère impliqué dans des manoeuvres d'avions militaires.

Dans la presse, le 24 septembre 1954, on annonçait "l'opération Etoile Filante", "le plus grand exercice aérien allié en Europe", des manoeuvres aériennes des forces de l'OTAN, qui se dérouleront au-dessus de France et d'Allemagne.

Historiquement, ces manoeuvres "Shooting Star" incluant "Indian Summer" se seraient déroulées du 20 au 27 septembre 1954, impliquant la nouvelle base de dispersion de l'OTAN de Damblain, impliquant des F-84G Thunderjet de la 3e Escadre de Chasse venus de Reims et de la F-84G de l'EC 2/3.

Or la base de Dablain se trouve juste à 39 km à vol d'oiseau au Sud-Est de Froncles.

Les bases de Lunéville, et Lahr-Hugsweier en Allemagne, entre autres sans doute, participaient.

Les manoeuvres devant se dérouler en conditions réalistes de conflit, les avions stationnaient en extérieur où s'effectuait également la maintenance, et les hommes vivaient et dormaient sous des tentes camouflées.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Froncles, Haute-Marne, Colline Momont, Alexis Lartillot, Georgette Mongot, objet, gros, brillant, oscillant, atterrissage, couleur changeante

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 28 septembre 2019 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 28 septembre 2019.