France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

17 décembre 1954, Bersaillin, Jura:

Référence pour ce cas: 17-dec-54-Bersaillin. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé

En 1966, l'ufologue français Jacques Vallée publiait dans la Flying Saucer Review britannique, dans son catalogue d'atterrissages d'OVNIS que le 17 décembre 1954, à 17 heures, entre Bersaillin et Colonne, en France un ébéniste de Poligny a vu un objet très brillant sur la route. Il a d'abord pensé que c'était une voiture américaine avec ses phares allumés, mais il s'est bientôt rendu compte que la lumière venait d'un appareil sombre à environ 80 mètres de là. La lumière est devenue plus brillante, le témoin a senti une intense vague de chaleur, et a cru mourir, mais finalement la lumière s'est éloignée.

L'affaire a été reprise dans de nombreuses publications ufologiques, sans autres informations, mais avec une allusion à une enquête de Jean Tyrode sur place, dont le rapport est resté introuvable pour moi: seul un dessin de Fernand Lagarde (ci-dessous) paru dans Lumières de La Nuit de juin 1970, qui aurait été fait d'après photo des lieux m'est disponible.

Par ailleurs, il a fallu attendre Jean Sider en 1997 pour apprendre que la source serait un article en page 2 du journal de Dijon Les Dernières Dépêches du 20 décembre 1954, article de journal que je n'ai pas encore trouvé. Jean Sider indique par ailleurs que le témoin serait Mr. Charles Monnayeur, et il était à motocyclette.

La moins pire explication ordinaire serait que ce témoin aurait bel et bien vu une voiture étrangère. La chose en effet ne semble pas avoir quitté le sol, et selon le dessin, elle aurait été pu être restée tout le temps la route. La sensation de chaleur devrait alors être considérée être une somatisation sous l'effet d'une grande peur. A cette époque, les voitures françaises avaient des phares réglementaires jaunes, les voitures étrangères ayant généralement des phares blancs. Le témoin a sans doute constaté que les phares, ou la lumière, étaient blancs, et a alors logiquement pensé à une voiture américaine.

Ce n'est pas une explication bien assurée, car, selon Jean Sider citant la presse, la chose n'était ni sur la route ni juste "à 80 mètres de là" comme écrit par Vallée, mais à 80 mètres de la route, soit hors de la route. Sider mentionne également que la lumière était un phare blanc, et non deux phares.

Rapports:

[Ref. jv5:] JACQUES VALLEE:

197. 17 déc. Un bûcheron qui vit une lumière très lumineuse sur la route entre Bersaillin et Colonne (France) a d'abord pensé que c'était une voiture américaine avec ses phares allumés, mais a bientôt observé que cela était produit par un objet sombre à environ quatre-vingts mètres de distance: la lumière est devenue plus brillante, le témoin a senti une vague de chaleur intense et a pensé qu'il allait mourir. Mais les lumières s'éloignèrent enfin.

[Ref. jve1:] JACQUES VALLEE:

17 décembre 1954, 17h00. Bersaillin (France):

Un ébéniste de Poligny vit un objet très brillant sur la route, pensa d'abord que c'était une voiture américaine avec ses phares allumés, mais s'aperçut bientôt que cela provenait d'un appareil sombre à environ 80 mètres de là, la lumière devint plus brillante, le témoin sentit une intense vague de chaleur, et crut mourir. Enfin, la lumière s'éloigna. (Personnel)

Note: Lorsque Vallée indique comme source "Personnel", cela veut juste dire qu'il a une source sous la main, et non pas qu'il aurait "personnellement" enquêté!

[Ref. jve2:] JACQUES VALLEE:

Jacques Vallée indique que le 17 décembre. Un bûcheron, qui vit une lumière très brillante sur la route entre Bersaillin et Colonne, France, a d'abord cru qu'il s'agissait d'une voiture américaine tous phares allumés, mais il a remarqué bientôt qu'elle était produite par un objet sombre à environ 80 mètres de là. La lumière est devenue plus brillante, le témoin a ressenti une vague de chaleur et a pensé qu'il allait mourir, mais la lumière s'est enfin éloignée.

[Ref. jve3:] JACQUES VALLEE:

355) 17 Décembre 1954, 17:00, Bersaillin (France):

Un ébéniste de Poligny vit un objet très brillant sur la route, pensa d'abord que c'était une voiture américaine avec ses phares allumés, mais s'aperçut bientôt que cela provenait d'un appareil sombre à environ 80 mètres de là: la lumière devint plus brillante, le témoin ressentit une intense vague de chaleur, et crût mourir. Enfin, la lumière s'éloigna (Personnel).

[Ref. ldl1:] MAGAZINE "LUMIERES DANS LA NUIT":

Le magazine publie cette illustration:

La légende est:

PRES DE BERSAILLIN (JURA)
LE 17 DECEMBRE 1954 A 17 HEURES
(CAS N° 355 DU CATALOGUE DE JACQUES VALLEE
PUBLIE DANS NOTRE NUMERO DE FEVRIER 1970)

(Dessin de F. LAGARDE sur documents photographiques et enquête de J. TYRODE)

[Ref. jte1:] JEAN TYRODE:

Cet ufologue mentionne le cas de Bersaillin, ans autre informations, comme faisant partie d'un "alignement" de cinq cas en arc de cercle et sur la rivière Orain.

[Ref. fle1:] FERNAND LAGARDE:

Cet ufologue mentionne le cas de Bersaillin, ans autre informations, comme faisant partie d'un "alignement" de cas.

[Ref. ldl2:] MAGAZINE "LUMIERES DANS LA NUIT":

Le magazine indique qu'il y a eu une observation en 1954 à Bersaillin, le cas 355 de Jacques Vallée, qui a fait l'objet d'une ré-enquête de Jean Tyrode.

[Ref. gab1:] GROUPE D'UFOLOGIE "G.A.B.R.I.E.L.":

17/12/1954 Bersaillin

Ce jour-là, vers 17 heures, un ébéniste de Poligny découvrit un objet brillant posé sur la route à 80 m de lui. Soudain, la lumière émise devint plus brillante et le témoin ressentit une vague de chaleur tellement intense qu'il crut en mourir. Enfin, la source lumineuse s'éloigna. (Catalogue Vallée N° 355).

Si une source de chaleur, capable d'être suffocante à 80 m, avait effectivement été là, elle aurait dû calciner ses environs immédiats. Or, il n'en fut rien. Nous pouvons donc raisonnablement en déduire que le témoin de Poligny fut victime d'une fausse sensation thermique. Il est même possible de se demander s'il n'eut pas aussi affaire à un rayonnement "para-lumineux". Ce témoignage ne constitue pas un fait isolé et il existe de nombreux cas similaires pouvant parfois se manifester sous des formes extrêmement curieuses mais parfaitement explicables selon la logique de base que nous avons choisie.

[Ref. prn1:] PETER ROGERSON - "INTCAT":

541 17 décembre 1954 1700 hrs

BERSAILLIN (FRANCE) Un bûcheron de Poligny a vu une lumière très brillante sur la route, pensant qu'il s'agissait d'une voiture américaine avec des phares allumés, mais il a vite vu qu'elle venait d'un engin sombre à environ 80 mètres de distance. La lumière est devenue plus vive, le témoin a ressenti une vague de chaleur intense et a pensé qu'il allait mourir. Finalement, la lumière disparut. (M355)

[Ref. fru1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux ufologues et auteurs indiquent que le 17 décembre 1954 à 17:00 sur la route entre Bersaillin et Colonne, un ébéniste de Poligny a vu une boule très brillante sur la route.

Il a d'abord pensé que ce qu'il voyait n'était qu'une automobile américaine avec ses phares allumés, mais il a bientôt remarqué que c'était provoqué par un appareil sombre à environ 80 mètres de lui.

La lumière est devenue plus brillante, le témoin a ressenti une chaleur intense et a pensé qu'il allait mourir, mais la lumière s'est éloignée.

Les auteurs indiquent le cas 355 du catalogue de Jacques Vallée comme source.

[Ref. cck1:] GILBERT CORNU ET HENRI CHALOUPEK:

Entre temps le 17 décembre, c'est un ébéniste de Poligny qui voit en fin d'après-midi, vers 17 h, une boule très brillante sur la route; de loin, il pense d'abord qu'il s'agit des phares d'une grosse voiture étrangère (lesquelles ont des phares blancs), mais en se rapprochant, arrivé à environ 80 mètres, il constate qu'il s'agit d'un appareil sombre différent d'une automobile; c'est alors que la lumière augmente d'intensité et que le témoin ressent une vague de chaleur si forte qu'il pense qu'il va mourir... mais bientôt la lumière s'éloigne et la chaleur disparaît... (7)

-7- Catalogue Vallée - cas N° 355. (Ce catalogue se trouve dans l'ouvrage Chronique des apparitions Extra-terrestres des éditions Denoel - l'édition "j'ai lu" est incomplète).

[Ref. mft1:] MICHEL FIGUET - FRANCAT:

N° CAS CLASSIFICATION DATE HEURE LIEU CODE POSTAL CREDIBILITE SOURCE
281 CE2 17 12 1954 17.00 Bersaillin 39800 B3 RS-NI CV n° 355

[Ref. lgs1:] LOREN GROSS:

18 décembre. Bersaillin, France. (17:00)

Un bout droit de route près de Bersaillin a été brillamment éclairé, faisant penser à un bucheron français qu'une certaine sorte de grande automobile américaine s'approchait. Au lieu de cela il a vu que la source de lumière était une masse foncée à environ 70 mètres de distance. La lumière est devenue plus intense et l'augmentation de l'éclat a été accompagnée d'une vague de la chaleur. La lumière s'est ensuite obscurcie sous peu. 155.

  • 155. Rogerson, Peter. "INTCAT Part 11", MUFOB. Nouvelle Série 7. Eté 1966 #41. p.7.

[Ref. jsr1:] JEAN SIDER:

Jean Sider indique que le 17 décembre 1954, à 17:00, à Bersaillin/Colonne, Poligny, Jura, France, Charles Monnayeur roulait à motocyclette quand il est soudain ébloui par phare blanc qu'il pense être celui d'une voiture étrangère, ce qui l'oblige à s'arrêter. Il s'agit en fait d'une masse noire portant cette lumière et située à 80 mètres de la route. La lumière du phare s'intensifie et Mr. Charles Monnayeur se sent réchauffé sur tout le corps, de plus en plus. Il se sent "fichu". Ensuite la lumière disparait progressivement et le motocycliste en profite pour s'éloigner le plus vite possible.

L'auteur indique que cela provient de la source locale "Les Dernières Dépêches" de Dijon, du 20 décembre 1954, page 2.

[Ref. goe1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

L'ufologue belge indique qu'en 1954, le 17 décembre, en France, à 1954, 17 décembre, à Bersaillin, à 17:00 un ébéniste (un bûcheron dixit Charles BOWEN [non, un bucheron dixit Vallée dans Bowen]) de Poligny vit un objet très brillant sur la route: c'était un appareil sombre à environ 80 m de là; la lumière devint plus brillante, le témoin sentit une intense vague de chaleur et crut mourir. Enfin la lumière s'éloigna.

Geneviève van Overmeire indique que la source est Jacques Vallée: "Chronique des apparitions ET", Denoël 1972 - Coll. J'Ai Lu, p. 293.

[Ref. lhh1:] LARRY HATCH - "*U* COMPUTER DATABASE":

4476: 1954/17/12 17:00 2 5:35:20 E 46:52:20 N 3333 WEU FRN JRA 6:6

BERSAILLIN, FR:1 OBS:LUMIERE INTENSE+CHALEUR/ROUTE de OBJ SOMBRE/TYPE INC:

Ref# 8 VALLEE,Jacques: PASSPORT TO MAGONIA. Cas No. 355 : ROUTES+RAILS

[Ref. djn1:] DONALD JOHNSON:

Ce jour là

17 décembre

[...]

1954 – A 17:00 sur une route de campagne à Bersaillin, France, dans le département de Jura, un menuisier a aperçu une lumière très brillante sur la route, venant d'un engin sombre à environ 80 mètres de loin. Quand la lumière est devenue plus brillante, l'homme a senti une intense vague de chaleur et a pensé qu'il allait mourir. Après un bref moment la lumière s'est écartée. (Source: Jacques Vallee, Passport to Magonia, A Century of Landings, cas 355).

[Ref. jbu1:] JEROME BEAU:

17 Décembre, 17 h : A Bersaillin (France), 1 ébéniste de Poligny voit 1 objet très brillant sur la route, pense d'abord que c'est une voiture américaine avec ses phares allumés, mais s'aperçoit bientôt que cela provient d'un appareil sombre à environ 80 m de là, la lumière devint plus brillante, le témoin sent une intense vague de chaleur, et crut mourir. Enfin, la lumière s'éloigne.

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans le Jura à Bersaillin le 17 décembre 1954 à 17:00 heures, le témoin roulait entre Bersaillin et Colonne quand il a observé une forte lumière devant lui. Il a alors pensé qu'il s'agissait des phares d'une automobile américaine. Mais bientôt il a remarqué que c'était un appareil sombre à environ 80 mètres qui produisait cette dernière. La lumière est devenue plus brillante, et le témoin a alors ressenti une vague de chaleur, il a pensé alors qu'il va mourir. La lumière s'est éloignée.

La source est indiquée comme "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M. / Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

[Ref. uda1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 17 décembre 1954 à 17:00 à Bersaillin, en France, "Un engin foncé environ 80 mètres de loin avec une lumière très brillante" et "A 17:00 sur une route de campagne à Bersaillin, France dans le département du Jura, un ébéniste a aperçu une lumière très brillante sur la route, venant d'un engin sombre à environ 80 mètres de loin. Quand la lumière est devenue plus lumineuse l'homme a senti une vague intense de chaleur en venir et a pensé qu'il mourrait. Après un court moment la lumière s'est écartée."

Et: "Un ébéniste de Poligny a vu une lumière très forte sur la route, il a d'abord pensée que c'était les lumières d'une voiture américaine avec ses phares, mais a bientôt observé que cela venait d'un engin foncé à environ 80 mètres de distance. La lumière est devenue plus lumineuse; le témoin a senti une vague de chaleur intense et a pensé qu'il allait mourir. Finalement, la lumière est partie. On a observé un objet. Des effets physiologiques ont été notés. Des traces ont trouvé. Un objet foncé a été observé par un témoin masculin expérimenté sur une route."

Les sources sont listées comme étant "Bowen, Charles, The Humanoids: FSR Special Edition No. 1, FSR, Londres, 1966; Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073); Vallee, Jacques, A Century of Landings (N = 923), (dans JVallee04), Chicago, 1969; Schoenherr, Luis, Computerized Catalog (N = 3173); Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002".

[Ref. nip1:] "THE NICAP WEBSITE":

*17 déc, 1954 - A 17:00 sur une route de campagne à Bersaillin, France, dans le département de Jura, un menuisier a aperçu une lumière très brillante sur la route, venant d'un engin sombre à environ 80 mètres de loin. Quand la lumière est devenue plus brillante, l'homme a senti une intense vague de chaleur et a pensé qu'il allait mourir. Après un bref moment la lumière s'est écartée. (Source: Jacques Vallee, Passport to Magonia, A Century of Landings, cas 355).

[Ref. ubk1:] "UFO-DATENBANK":

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541217 17.12.1954 Bersaillin France 17.00 RR II
19541217 17.12.1954 Bersaillin France 17.00 RR II
19541217 17.12.1954 Bersaillin France 17.00 RR II
19541217 17.12.1954 Bersaillin France 17.00 RR II

[Cette base de données a enregistré ce même cas 4 fois au lieu d'une.]

[Ref. prn2:] PETER ROGERSON - "INTCAT":

17 décembre 1954. 1700hrs.

BERSAILLIN (JURA : FRANCE)

A charpentier de Poligny, Charles Monnayeur conduisait sa moto lorsqu'il a rencontré une lumière blanche qui, selon lui, provenait des phares d'une voiture étrangère, mais qui a ensuite été vue d'une masse noire [sic] à 80 mètres. Alors que la lumière devenait plus vive, Charles sentit une chaleur intense et pensa qu'il allait mourir. La lumière a ensuite progressivement disparu.

Vallée Cas 355

  • Gross 1954. citant Sider 1997 citant Les Dernières Depêches (Dijon) 20 décembre 1954. p272
  • Evaluation - Pourrait bien avoir été une voiture et des phares après tout

Note: La référence de source "Gross 1954" est ce dossier de cas.

Explications:

Non encore recherchée. Probablement des phares de voitures.

Grâce aux bons soins de Jean Sider, on comprend que si le témoin a pensé à des phares d'une voiture étrangère, c'est tout simplement parce que la lumière était blanche tandis que les voitures françaises à cette époque avaient des phares de couleur jaune.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Bersaillin, Jura, Charles Monnayeur, ébéniste, objet, brillant, route, engin, sombre, effet, chaleur

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 19 avril 2003 Première publication.
0.2 Patrick Gross 1 mars 2006 Additions [jbu1], [djn1].
1.0 Patrick Gross 26 décembre 2008 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [jve2], [goe1], [jsr1], [ldl1], [lcn1].
1.1 Patrick Gross 28 février 2010 Addition [uda1].
1.2 Patrick Gross 19 octobre 2014 Addition [nip1].
1.3 Patrick Gross 2 novembre 2016 Addition [ubk1].
1.4 Patrick Gross 22 novembre 2016 Addition [lgs1].
1.5 Patrick Gross 21 janvier 2017 Addition [jve7].
1.6 Patrick Gross 23 novembre 2018 Additions [jve3], [ldl1], [jte1], [fle1], [gab1], [prn1], [mft1], [lgs1], [lhh1], [prn2].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 23 novembre 2018.