France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

15 octobre 1954, Mayrinhac, Lot:

Référence pour ce cas: 15-oct-54-Mayrinhac. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal L'Auvergnat de Paris, de Paris, rapportait en page 6 le 23 octobre 1954 que le vendredi 15 octobre 1954 dans l'après-midi, une personne avait vu à l'est de Mayrinhac, direction Leyme et à 1.500 mètres environ de hauteur dans le ciel un très petit point brillant, "comme un brin de métal chauffé au rouge."

Regardé à travers des jumelles, l'objet n'a guère changé d'apparence. Regardé ensuite au moyen d'une longuevue, l'objet s'est précisé comme "sensiblement une sorte de ballon, transparent, dépoli, en forme de poire ou d'ampoule électrique dressée en haut, avec dans le bas, une apparence d'armature, à l'intérieur, une lumière tempérée."

Ce qui était inexpliqué pour le témoin était que le globe lumineux soit resté visible pendant plus de 3 heures à la même place, "aussi immobile qu'une ampoule électrique en son plafond." Il l'avait mis 20 fois dans l'axe de la longue-vue, et il était toujours même place, avec la même forme, la même luminosité modérée en plein jour, la même immobilité totale, comme si l'objet avait été fixé ou accroché à un point fixe.

Le témoin précise qu'il n'était pas en observation quand le globe lumineux a cessé de briller et qu'il ne peut dire de quelle manière il a disparu.

Rapports:

[Ref. lap1:] JOURNAL "L'AUVERGNAT DE PARIS":

Scan

MAYRINHAC. - Vendredi 15 octobre dans l'après-midi, on annonce: "Nous avons eu aussi notre soucoupe!". A l'est de Mayrinhac, direction Leyme et à 1.500 mètres environ de hauteur, j'ai vu dans le ciel un très petit point brillant, comme un brin de métal chauffé au rouge. Regardé à travers des jumelles, l'objet n'a guère changé d'apparence. Regardé enfin, au moyen d'une longuevue, l'objet s'est précisé, sensiblement une sorte de ballon, transparent, dépoli, en forme de poire ou d'ampoule électrique dressée en haut, avec dans le bas, une apparence d'armature, à l'intérieur, une lumière tempérée. Ce qui est inexpliqué, c'est le fait que le globe lumineux soit resté visible pendant plus de 3 heures à la même place, aussi immobile qu'une ampoule électrique en son plafond. Je l'ai mis 20 fois dans l'axe de la longue-vue; toujours même place, même forme, même luminosité modérée (on était en plein jour), même immobilité totale, comme si l'objet avait été fixé ou accroché à un point fixe. C'est cette fixité, cette immobilité qui sont une énigme. Je n'étais pas en observation quand le globe lumineux eut cessé de briller et je ne peux dire de quelle manière il a disparu.

Explications:

Il s'agissait bien d'un ballon, un gros ballon stratosphérique d'étude des rayons cosmiques lancé par l'Université de Padoue en Italie.

Voir également ce qu'en dit l'ufologue Aimé Michel en 1958 et la note de l'ufologue Raymond Veillith de 1968 à ce sujet.

La photo du ballon par l'observatoire de Haute-Provence:

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Mayrinhac, Lot, Mayrinhac-Lentour, après-midi, jumelles, téléscope, ballon, immobile, ballon, transparent, dépoli, poire, ampoule, armature, lumière

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 13 janvier 2020 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 13 janvier 2020.