France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

14 octobre 1954, Battenheim, Haut-Rhin:

Référence pour ce cas: 14-oct-54-Battenheim. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal régional L'Alsace du 15 octobre 1954, avait rapporté que le 14 octobre 1954 à 18:10, un industriel mulhousien revenait de Colmar avec sa femme et son enfant par la route de Battenheim et approchait l'Ile Napoléon.

Les occupants du véhicule ont alors vu, pendant deux secondes, passer dans le ciel droit devant eux, partant en direction de Bâle, un corps de forme allongée qui émettait une vive lumière verte avec une traînée vaporeuse.

Le conducteur a estimé qu'il était impossible que ce soit un avion, que c'était peut-être un "cigare volant".

Il a remarqué que le conducteur d'un camion qui le précédait avait dû le voir aussi, parce qu'il avait ralenti comme pour mieux suivre ce qui se passait dans le ciel, avant de remettre les gaz.

Rapports:

[Ref. la1:] JOURNAL "L'ALSACE":

Un cigare volant?

C'est la question que se sont posés hier soir, pendant les deux secondes exactement que dura le phénomène qui se déroula sous leurs yeux, un industriel mulhousien qui revenait de Colmar avec sa femme et son enfant par la route de Battenheim. Il était 6h10. Le véhicule approchait de l'Ile Napoléon lorsque les occupants du véhicule virent passer dans le ciel droit devant eux, pour disparaître en direction de Bâle, un corps de forme allongée, qui émettait une vive lumière verte avec une traînée vaporeuse.

Avion? Impossible, estime l'automobiliste. Alors? ...

Le phénomène semblait aussi avoir été aperçu par le conducteur d'un camion qui précédait la voiture de l'industriel. Ce dernier le vit en effet ralentir sa course, comme pour mieux suivre ce qui se passait au firmament, avant de remettre les gaz.

Quoiqu'il en soit, le chapitre "soucoupes" et autres objets non identifiables n'est pas prêt d'être clos cette année.

[Ref. la2:] JOURNAL "L'ALSACE":

Cigares, soucoupes... et marmites

Nous avons signalé dans notre édition d'hier le phénomène dont avaient été témoins, la veille jeudi à 18h10, sur la route de Battenheim à l'lie Napoléon, un industriel mulhousien, sa femme et leur fillette.

Ils avaient aperçu, filant droit dans le ciel pour disparaître en direction de la Suisse, un objet de forme allongée, émettant une vive lumière. L'apparition avait duré 2 secondes à peu près.

Comme il fallait s'y attendre, le mystérieux engin a été vu par d'autres témoins, qui nous ont fait part hier de leurs observations.

Le premier témoin, professeur à Mulhouse, roulait en moto sur la route de Sierentz. Il était arrivé à la sortie de Habsheim, lorsqu'il vit une chose de forme difficilement définissable, remarquable surtout par l'intense clarté verte qui en émanait et par la traînée, verte également, qu'elle laissait derrière elle. L'objet plongea droit en direction de l'Allemagne où il disparut.

"Je pensai tout d'abord à un avion s'abattant au sol. Mais comment concilier avec cette hypothèse la lumière et la traînée verte? Aucune réflexion par nuages n'était possible. Le firmament déjà sombre, mais où les étoiles n'étaient pas encore visibles, était en effet entièrement dégagé..."

Telles sont les explications que nous a fournies le témoin en question, entièrement digne de foi.

C'est à 18h10 également que deux meuniers d'Altkirch, qui revenaient de Colmar où s'était tenu leur congrès, furent témoins d'un phénomène semblable. Ils roulaient en voiture entre Eguisheim et Hattstatt, pour regagner leur domicile, et comme par hasard parlaient de soucoupes volantes, lorsque subitement ils virent passer dans le ciel, devant eux, à quelques kilomètres de distance estimèrent-ils, un étrange objet. C'était non une soucoupe, ni un cigare, mais un engin qui avait sensiblement la forme d'une soupière. Elle était d'un rouge incandescent et disparut en direction du Rhin à une vitesse prodigieuse.

C'est en lisant dans "L'Alsace" la nouvelle que nous avons publiée hier, que les deux hommes se sont décidés à narrer leur aventure à notre rédaction d'Altkirch.

[Ref. bb1:] GERARD BARTHEL ET JACQUES BRUCKER:

Les deux auteurs notent ce cas au 14 octobre 1954:

"Battenheim - 68 - vers 18 h: enquête. Phénomène lumineux vif."

[Ref. cv2:] CHRISTIAN VALENTIN:

L'ancien journaliste Christian Valentin a publié en 2012 un très intéressant livre retraçant l'histoire des observations d'OVNIS et autres soucoupes volantes en Alsace, des origines jusqu'en 1980.

Dans ce livre, il relate qu'à 18:00 en Sud Alsace, selon L’ALSACE du vendredi 15 octobre 1954, il y a eu cette observation:

Un cigare volant?

C'est la question que se sont posés hier soir, pendant les deux secondes exactement que dura le phénomène qui se déroula sous leurs yeux, un industriel mulhousien qui revenait de Colmar avec sa femme et son enfant par la route de Battenheim. Il était 6h10. Le véhicule approchait de l'Ile Napoléon lorsque les occupants du véhicule virent passer dans le ciel droit devant eux, pour disparaître en direction de Bâle, un corps de forme allongée, qui émettait une vive lumière verte avec une traînée vaporeuse.

Avion? Impossible, estime l'automobiliste. Alors? ...

Le phénomène semblait aussi avoir été aperçu par le conducteur d'un camion qui précédait la voiture de l'industriel. Ce dernier le vit en effet ralentir sa course, comme pour mieux suivre ce qui se passait au firmament, avant de remettre les gaz.

Quoiqu'il en soit, le chapitre "soucoupes" et autres objets non identifiables n'est pas prêt d'être clos cette année.

Il cite l'article du lendemain dans le même journal:

Cigares, soucoupes... et marmites

Nous avons signalé dans notre édition d'hier le phénomène dont avaient été témoins, la veille jeudi à 18h10, sur la route de Battenheim à l'lie Napoléon, un industriel mulhousien, sa femme et leur fillette.

Ils avaient aperçu, filant droit dans le ciel pour disparaître en direction de la Suisse, un objet de forme allongée, émettant une vive lumière. L'apparition avait duré 2 secondes à peu près.

Comme il fallait s'y attendre, le mystérieux engin a été vu par d'autres témoins, qui nous ont fait part hier de leurs observations.

Le premier témoin, professeur à Mulhouse, roulait en moto sur la route de Sierentz. Il était arrivé à la sortie de Habsheim, lorsqu'il vit une chose de forme difficilement définissable, remarquable surtout par l'intense clarté verte qui en émanait et par la traînée, verte également, qu'elle laissait derrière elle. L'objet plongea droit en direction de l'Allemagne où il disparut.

"Je pensai tout d'abord à un avion s'abattant au sol. Mais comment concilier avec cette hypothèse la lumière et la traînée verte? Aucune réflexion par nuages n'était possible. Le firmament déjà sombre, mais où les étoiles n'étaient pas encore visibles, était en effet entièrement dégagé..."

Telles sont les explications que nous a fournies le témoin en question, entièrement digne de foi.

C'est à 18h10 également que deux meuniers d'Altkirch, qui revenaient de Colmar où s'était tenu leur congrès, furent témoins d'un phénomène semblable. Ils roulaient en voiture entre Eguisheim et Hattstatt, pour regagner leur domicile, et comme par hasard parlaient de soucoupes volantes, lorsque subitement ils virent passer dans le ciel, devant eux, à quelques kilomètres de distance estimèrent-ils, un étrange objet. C'était non une soucoupe, ni un cigare, mais un engin qui avait sensiblement la forme d'une soupière. Elle était d'un rouge incandescent et disparut en direction du Rhin à une vitesse prodigieuse.

C'est en lisant dans "L'Alsace" la nouvelle que nous avons publiée hier, que les deux hommes se sont décidés à narrer leur aventure à notre rédaction d'Altkirch.

Explications:

Ci-dessus:

La route après Battenheim et avant l'Ile Napoléon, aspect en 2014.

Les témoins allant de droit devant eux qui sont sur la route de Colmar à Mulhouse après Battenheim en direction plein Sud, vers la direction de Bâle à leur Sud-Est, on peut déduire que la direction visuelle du déplacement de l'objet était de l'Ouest vers l'Est.

De toute évidence, par la date, l'heure, la direction, la brièveté, la description, ces gens ont vu le météore de 18:15 de ce jour-là, très largement observé et le plus souvent pris pour une "soucoupe volante" ou un "cigare volant".

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Battenheim, Haut-Rhin, lumineux, vert, traînée, vaporeux, durée

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 21 mars 2006 Première publication.
1.0 Patrick Gross 8 avril 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée.
3.0 Patrick Gross 26 avril 2014 Additions [la1], [la2], [cv2], Résumé. Explications, qui étaient "Non encore recherchée. Le météore de 18:10 ce jour." auparavant.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 26 avril 2014