France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

13 septembre 1954, Montpellier, Hérault:

Référence pour ce cas: 13-sep-54-Montpellier. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal régional Le Méridional du 16 septembre 1954 rapportait depuis Montpellier via leur correspondant de presse, qu'un étudiant de Montpellier, Mr. Bernard Mage, et un de ses camarades, avaient affirmé avoir aperçu dans le ciel, "au cours de la soirée de lundi" - donc le 13 septembre 1954 - de "mystérieux engins" volant au-dessus de la ville.

Ils se promenaient dans le centre de la ville lorsqu'ils avaient vu deux objets identiques, de forme ovale, qui tournaient lentement dans les airs.

Ces engins étaient silencieux,t n'émettaient aucune lumière, mais étaient parfaitement éclairés par la lune, le ciel étant très dégagé à cet endroit.

Ils ont pu parfaitement observer cela pendant un quart d'heure.

Au bout d'une dizaine de minutes, un troisième engin est venu rejoindre les deux premiers. Il était de forme sphérique et paraissait entouré d'un cercle, et il se déplaçait avec un léger mouvement de tangage.

Après quelques évolutions, ce troisième appareil a paru s'animer d'un mouvement de rotation extrêmement rapide. Soudain, a prit de la vitesse et s'est éloigné tel un éclair, entraînant les deux autres objets.

Le journal notait que les deux observateurs certifiaient qu'ils n'ont "nullement été victime d'une illusion d'optique."

Rapports:

[Ref. lml1:] JOURNAL "LE MERIDIONAL":

Soucoupes volantes dans le ciel montpelliérain?

MONTPELLIER (C.P.). -- Un étudiant montpelliérain, M. Bernard Mage et un de ses camarades, affirment avoir aperçu dans le ciel, au cours de la soirée de lundi de mystérieux engins volant au-dessus de la ville.

Ils se promenaient dans le centre de la ville lorsqu'ils virent deux objets identiques de forme ovale qui tournaient lentement dans les airs.

Les engins étaient silencieux et n'émettaient aucune lumière mais ils étaient parfaitement éclairés par la lune, le ciel étant très dégagé à cet endroit.

Le phénomène dura environ un quart d'heure et put être parfaitement observé.

Au bout d'une dizaine de minutes, un troisième engin vint se joindre aux deux premiers. Il était de forme sphérique et paraissait entouré d'un cercle. Il se déplaçait avec un léger mouvement de tangage.

Après quelques évolutions, ce troisième appareil parut s'animer d'un mouvement de rotation extrêmement rapide. Soudain, il prit de la vitesse et s'éloigna tel un éclair, entraînant les deux satellites.

Quels sont ces engins? Nul ne peut l'affirmer, mais les deux observateurs certifient qu'ils n'ont nullement été victime d'une illusion d'optique.

DES SOUCOUPES VOLANTES ENTRE LE CACHEMIRE ET LA CHINE

SRINAGAR. -- Selon des informations parvenues du Ladakh, province du nord du Cachemire, des soucoupes volantes auraient été aperçues dans le "no-man's land" entre le territoire chinois et la frontière du Ladakh.

Explications:

Possibles visiteurs extraterrestres.

Combien de rapports aussi intéressants ont-ils paru dans la presse en restant apparemment ignorés par les ufologues?

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Montpellier, Hérault, Bernard Mage, soir, engins, ville, ovale, lent, silencieux, durée, trois, sphère, cercle, tangage, rotation, rapide, accélération

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 10 mars 2006 Première publication.
1.0 Patrick Gross 25 mai 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée.
1.1 Patrick Gross 10 septembre 2019 Addition du Résumé. Explications changées, étaient "Non encore recherchée."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 10 septembre 2019.