ET absurde? -> ET absurde? -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Ufologie:

L'apparente "absurdité" des extraterrestres:

Une école de pensée en ufologie professe que les OVNIS sont "absurdes"; il est entendu par là que pour des extraterrestres, ce sont des extraterrestres au comportement ou à l'apparence absurde, et que donc ce ne sont pas des extraterrestres mais quelque chose d'autre, qui va de "faux extraterrestres créés par une intelligence X pour nous leurrer" à "manifestations paranormales comme les fées et les lutins d'autrefois." Sur la base d'arguments allant de préconceptions de science-fiction sur ce que des extraterrestres sont censés faire ou ne pas faire, et sur la base de toute une série de récits de fées, fantômes et autres récits interprétés comme des "phénomènes paranormaux", certains ufologues disent que l'idée de l'origine extraterrestre de certains OVNIS est de "l'ufologie de grand papa".

Comme je suis d'un naturel sceptique, je préfère donc examiner de près ce qui fonde cette idée plutôt que de l'accepter comme valable sans faire de vérifications.

J'ai constaté que cette absurdité, et ces rapprochements avec des phénomènes dits paranormaux, reposent sur un certain nombre d'erreurs souvent colossales et une casuistique qui ne révèle aucun "paranormal" mais bien du "normal", le plus souvent effectivement sans réel rapport avec la question des OVNIS.

Comme il ne suffit pas de le dire, je publie une collection des raisons qui fondent mon opinion:

Point 1: les OVNIS, les fées, les fantômes, ce n'est pas pareil

Exemple 2:

Fantôme ou OVNI en 1909?

Un collègue ufologue français me présente un article de journal. La source indiquée est le journal "The Evening Times", de Trenton, New Jersey, USA, paru le 25 mai 1909:

Un spectre agile grimpe arbres et collines, puis se cache dans l'étang

Worcester, Massachussetts, 25 mai — Northbridge a un fantôme, ou un fantôme a Northbridge, les résidents du village paisible jusqu'ici ne savent pas ce qui est le plus exact. Depuis plusieurs nuits, à peu près à la même heure, une lumière mystérieuse, variant de la taille d'une petite boule à celle d'un boisseau, est apparue et a réalisé des manoeuvres étranges sur la haute falaise de Wayside.

D'abord considéré comme une blague, les répétitions nocturnes continues ont fait du phénomène une réalité sérieuse et le village et son voisinage discutent de l'affaire, tandis que nombre de citoyens sont sérieusement effrayés. Au moins 3 familles font leurs bagages avec l'intention annoncée de quitter la ville.

Une nuit 200 personnes se rassemblèrent au voisinage de la falaise, mais lorsque la lumière apparût de nombreuses femmes crièrent et coururent à la maison, ne montrant aucun désir de poursuivre l'investigation. Une demi-douzaine d'hommes armés eurent la témérité d'aller au sommet de la falaise et, en formation serrée, épaule contre épaule, tentèrent d'attraper la lumière. Comme un feu follet la lumière zigzagua le long de la falaise, grimpant le tronc d'un grand pin, point depuis lequel il fut visible d'une distance considérable, descendit rapidement à quelques yards des observateurs et, montant la crête de la colline, disparût dans l'étang voisin.

Il me dit:

"On qualifie parfois de fantômes de simples boules de lumière ils traversent les murs comme le font parfois les supposés kidnappeurs extraterrestres, apparaissent majoritairement la nuit, etc."

Et me demande alors:

"Crois-tu que certains témoignages de fantômes ne puissent très bien s'intégrer comme des témoignages d'ovnis?"

Ceci était dans le contexte d'une discussion ou les tenant de la théorie de l'origine extraterrestre de certains OVNIS comme moi étaient plus ou moins suspectés de rejeter certains faits "troublants" ou "inexpliqués" qui ne semblent pourtant pas appeler une explication extraterrestre mais plutôt une certaine autre explication parfois désignée comme "paranormale", dans le cadre d'une théorie qui pose que les OVNIS ne sont jamais extraterrestres mais parfois des "phénomènes paranormaux."

Dans mon expérience, je n'ai pas trouvé de raison de défendre cette théorie assez "fourre-tout" et assez indéfinie pour autoriser l'inclusion d'un peu tout et n'importe quoi. Je n'ai jamais été d'accord avec l'idée que la théorie des visites ET serait caduque au motif qu'elle rejetterait de vrais phénomènes paranormaux ou que ces phénomènes "contrediraient" une explication extraterrestre là où elle paraît appropriée. Donc, ce cas-là, je devais bien le prendre en considération afin de vérifier s'il justifie une théorie sue une nature "paranormale" des OVNIS ou s'il permet vraiment de réfuter la théorie de l'origine extraterrestre d'autres affaires d'OVNIS.

Revenons-en à la question posée:

"Crois-tu que certains témoignages de fantômes ne puissent très bien s'intégrer comme des témoignages d'ovnis?"

Je ne crois évidemment rien du tout; je préfère réfléchir, j'ai donc examiné ce cas de "fantôme" ou "OVNI".

Tout d'abord, cela tombe sous le sens, il s'agit là d'un récit de journal, sans qu'il n'y ait la moindre recherche ou enquête. Par principe de prudence, des récits de journaux ne devraient jamais être présentés comme exemple pour défendre l'une ou l'autre théorie. Sans enquête, pas d'OVNI, dit-on, et je trouve cela très sensé. Mais enfin, cette enquête, il est peut-être possible que je la fasse maintenant.

"Northbridge a un fantôme," indique le journal. Ceci est une simple interprétation des gens, ou du journal; comme l'expérience me le montre, il vaut mieux oublier l'interprétation et se pencher sur les faits décrits. Mon expérience me montre que les gens "décrivent juste" - pas toujours, mais souvent - mais interprètent faussement.

Le journal dit: "une lumière mystérieuse." Donc le fantôme, c'est une lumière. Il n'y a pas de "bruit de chaînes" dans tout cela, rien de "fantamatique" en soi.

Le journal parle de "répétitions nocturnes continues." Voici un fait, donc: le phénomène s'est reproduit plusieurs nuits. C'est un fait, mais pas un fait qui rend le phénomène inexplicable, au contraire, c'est un fait dont l'explication va rendre compte. Ce n'est que seulement apparemment étrange. Beaucoup de faits se reproduisent, sans être réellement étranges.

Le journal décrit le fantôme: "Comme un feu follet la lumière zigzagua le long de la falaise."

La clé est là, devant nos yeux. Comme souvent, l'explication est donnée par les témoins eux-mêmes, dès lors qu'on ne se laisse pas impressionner par le "fantôme": le fantôme est comme un feu follet!

Et bien dans ce cas, pourquoi ne pas vouloir considérer avec attention la notion que le fantôme n'est pas un fantôme mais un feu follet?

Qu'est-ce qui pourrait manquer à ce feu follet?

D'être vu les autres nuits, puisque les gaz de marais sont des phénomènes qui peuvent se répéter dans le milieu qui se prête à leur apparition, et donc?

C'est le cas.

Quels lieux sont nécessaires pour l'apparition de feu follets? Et bien, les étangs, par exemple et très typiquement. Avons-nous un étang?

Oui! Le fantôme, nous indique le journal, "...disparût dans l'étang voisin."

Faut-il donc inclure ce récit de journal dans la casuistique de l'ufologie?

Oui pour évaluation, pour éviter que l'on dise "les croyants aux extraterrestres rejettent les fantômes" etc. Oui comme exemple de phénomène de manifestation peu "ovniesque" qu'il ne faut ni donner en exemple de "phénomène paranormal" ni utiliser pour défendre l'idée que tout phénomène étrange n'étant pas extraterrestre, aucun ne le serait: nous avons là un phénomène non-extraterrestre et non-paranormal, un phénomène naturel et trivial qui n'a rien à faire dans la moindre discussion sur des théories sur une nature paranormale ou extraterrestre de certains cas d'OVNIS.

En somme, avant de faire de simples récits des exemples et des contre-exemples pour comparer les mérites et les faiblesse de telle ou telle théorie, il s'agit d'abord d'évaluer les données, les rapports encore "bruts", pas de faire des professions de foi ou juste d'avouer une ignorance.

Ici, l'évaluation est: probablement un feu follet. A inclure dans les "faits empiriques nouveaux" ou "cas solides" ou "analyses des OVNIS"? Non, sûrement pas.

Qu'est-ce que l'on retire de ce "cas"?

On en retire encore un exemple de ce que les témoins décrivent juste, mais parfois interprètent faux. Et qu'un "cas" de quoi que ce soit estimé à la seule lecture d'un titre de journal ne vaut strictement rien avant ou sans enquête; ici par exemple, comme cas de fantôme, cela se pose un peu là, ne parlons même pas de ceci comme "cas d'OVNI."

Donc pour répondre à la question: "Crois-tu que certains témoignages de fantômes ne puissent très bien s'intégrer comme des témoignages d'ovnis":

Pas celui-là.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 6 août 2005