Journaux avant 1940 -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague des "mystérieux dirigeables" dans la presse de Nouvelle-Zélande en 1909:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Wanganui Herald, Nouvelle-Zélande, le 8 juillet 1909.

Scan
 

Anglais Terrifiés

Un Second "Cavalier sans Tête"

Des câbles de Londres ont récemment raconté comment une grande frayeur avait été provoquée parmi les les gens des comtés de l'Est de l'Angleterre par le rapport qu'un dirigeable avait été vu et entendu volant de nuit sur diverses parties du pays. Beaucoup de gens ont sauté à la conclusion que le dirigeable en question doit être un dirigeable Allemand, espionnant le pays, et une grande inquiétude a été causée. Plus tard, il a été dit que la trouvaille d'une épave de ballon de baudruche a prouvé que tout cela était simplement une opération publicitaire, mais à partir du câble publié au-dessus on voit que le dirigeable était une réalité, et il est très gratifiant de savoir que c'est un dirigeable fait par les Britanniques.

Les derniers journaux de Londres à portée de main se référant aux rapports de l'étrange dirigeable qui planait sur?l'Angleterre la nuit, et qui a fait se propager un tel état d'inquiétude générale, déclarent: -- Un dirigeable mystérieux est apparu dans les comtés de l'Est de l'Angleterre. Il est aussi insaisissable et terrifiant que les Cavaliers Sans Têtes, et les moqueurs - qui sont nombreux - suggèrent qu'il est tout aussi irréel. Cependant, il cause une bonne petite frayeur pour le moment. Les fermiers du pays, rentrant chez eux après une dure journée au marché - et les jours de marché sont parfois vraiment une pression sur les nerfs - entendent un bruit vrombissant bas, et levant les yeux voient deux feux à l'avant d'un engin en forme de cigare qui se profile vaguement dans le ciel.

La plus récente histoire (dit le Daily Chronicle) vient de Northampton, et est tout aussi déterminée ou indéterminée, que n'importe laquelle des autres. Il était neuf heures le samedi soir. "Il venait de la direction de Bedford, et est parti à un rythme très rapide vers Daventry." Le récit se déroule en raconttant que son vol a eu comme témoins "un grand nombre de personnes" (notez la multiplication convaincante des témoins) "lors de son passage au-dessus des rues principales."

Mais quand il s'agit de la description du dirigeable un flou inexplicable domine l'histoire. Des "phares", nous dit-on, "ont été clairement visibles, tandis que le corps noir, en forme de cigare, du dirigeable, a été faiblement silhouette contre le ciel terne."

Cependant, il y a certaines âmes crédules qui sont toujours convaincues qu'un magnifique dirigeable, occupé par des Allemands, fait de l'espionnage nocturnes des grands dépôts navals et ses énormes défenses militaires, qui comme nous le savons tous, sont la caractéristique dominante des comtés de l'Est.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 30 août 2013