Journaux 1970-1979 -> Documents -> AccueilAcceuil
This page in English

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

OVNIS EN FRANCE, 1974:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Var-Matin - République, France, le 1 février 1974.

Le secret de la "soucoupe volante" photographiée par "Concorde" gardé pendant sept mois

"Concorde" vient d'ajouter au dossier des objets volants non identifiés, une pièce très importante dont l'existence n'a été révélée que plusieurs mois après sa "naissance".

René Mauries, rédacteur en chef de la "Dépêche du Midi" a été le seul journaliste admis mercredi à la visionner. Il s'agit en l'occurrence d'une photo, l'une des très nombreuses qui furent prises par Jean Begot, technicien du CNRS à bord de "Concorde 001". Alors transformé en laboratoire scientifique, le prototype du supersonique franco-anglais volait, le 30 juin dernier, à 17 000 mètres d'altitude et à 2300 km/h.

Au développement, l'une des images fixées par l'objectif, révéla dans la nuit de l'Eclipse, un étrange point lumineux qui, grossi des milliers de fois, apparut comme un disque lumineux.

Longuement analysé par les savants du CNRS, ce document fut confronté scientifiquement et techniquement de toutes les façons possibles et le sérieux de la conclusion après sept mois d'étude, ne peut-être contesté. C'est bien un objet volant non identifié – plus communément appelé "soucoupe volante" - que Concorde a photographié, et si l'on tient compte de la vitesse de l'avion, de l'éloignement du sujet et de sa grosseur, il aurait, cet ovni, un diamètre de 200 mètres environ.

Ce document exceptionnel, qui sera présenté en exclusivité aux téléspectateurs de "Midi-Pyrénées", samedi soir, lors des actualités régionales, a permis à Claude Poher, chef de la division fusées-sondes du CNES (centre National des Etudes Spatiales) et véritable spécialiste des OVNI de déclarer: "Il faut dépassionner le sujet, s'accommoder de son évidence, et se préparer à une confrontation de plus en plus fréquente".

Et Claude Poher évoquait, sans faire référence à la science-fiction de l'enlèvement de terriens à bord de soucoupes volantes et leur restitution après examen et auscultation.

Voilà sans doute le témoignage essentiel d'un dossier qu'on rouvrira très vite et peut-être souvent.

Note: "l'object" sur la fameuse photographie a pu ensuite être expliqué comme étant presque certainement la lumière d'une entrée de météore dans l'atmosphère.


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 26 mai 2007