Journaux avant 1940 -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague des "mystérieux dirigeables" dans la presse de Nouvelle-Zélande en 1909:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Tuapeka Times, volume XLI, numéro 5665, page 3, 11 août 1909.

Scan
 

LE MYSTERIEUX DIRIGEABLE

DECOUVERTES A WAIKAKA.

Si une preuve supplémentaire de l'existence dU dirigeable de la Blue Moutnain était requise après les déclarations faites par les résidents sans imagination de Kelso elle a été donnée par un agriculteur des Black Hills, qui a trouvé deux bidons d'essence sur une éminence dans une partie hors des chemins de sa ferme. La localité est à un mile et demi entier de la route la plus proche. Il est précisé que localement il est improbable que le pétrole ait été utilisé pour un moteur de toute autre description que celui attaché à un dirigeable, car il serait impossible d'avoir mené une voiture sur place. Après avoir quitté les Black Hills quelque chose doit avoir "mal fonctionné" avec les machines du dirigeable, parce qu'un autre agriculteur dans le district d'Otama, nous informe-t-on, a trouvé plusieurs clés de vis dans un champs où les explorateurs aériens doivent avoir atterri pour effectuer des réparations.

Un ouvrier agricole à Greenvale qui alimentait ses chevaux en préparation d'une journée de labour le 31 ult a entendu un étrange vrombissement qui a fait peur aux animaux. En regardant ce qui en était la cause, il est dit qu'il a vu le dirigeable au-dessus de lui. Il était d'environ 150 pieds de longueur et avait des limières à l'avant et à l'arrière. L'homme courut réveiller ses compagnons, mais le dirigeable se déplaçait si vite que quand ils ont chercher à le regarder seules les lumières pouvaient être faiblement visibles.

Deux dames reviennent revenant d'un événement social à Waikaka ont vu les lumières de ce qu'elles considèrent comme étant le dirigeable jeudi matin. Les occupants du navire devaient se livrer à un spectacle pyrotechnique juste à ce moment, parce que lumières ont changé du blanc au rouge, violet, vert et orange, tandis que les spectateurs regardaient. -- Mataura Ensign.

LE RECIT D'UN OBSERVATEUR.

Compte tenu du grand intérêt porté aux lumières mystérieuses vues dans les cieux récemment sur??une vaste zone venant des dirigeables signalés, le compte rendu suivant d'un réel spectateur du phénomène (M. Thomas Potter, Norwood, Kelso), publié dans le Mataura Ensign, est d'intérêt: -

"J'ai remarqué dans les derniers numéros de vos comptes rendus de presse les lumières mystérieuses qui ont été vues sur les différents districts au cours de la dernière quinzaine par certains de vos journalistes et correspondants, certains d'entre eux attribuant le phénomène à des lanternes thaïlandaises, des réflexions solaires, la planète Mars, ou les pratiques de jeunes garçons. En premier lieu, je ne pense pas que la planète Mars soit arrivée si proche de nous pour le moment. Maintenant, je peux vous garantir que nous avons un dirigeable, au milieu de nous, car moi et quatre ou cinq autres l'avons vu à une distance très proche, étant à seulement quelques centaines de mètres. La nuit où nous avons observé le vaisseau était le samedi, 31 juillet, et il se déplaçait dans les Blue Mountains allant vers le mont Wendon. Le vaisseau passa près de ma maison et le bourdonnement des hélices a été vraiment clairement entendu. Ne pensant pas à des dirigeables, nous ne sommes pas sortis avant quelques secondes, et quand nous l'avons fait le vaisseau était de 20 à 25 chaînes de là. En raison d'un vent soufflant assez fort il voyageait très bas - je dirais à environ quatre-vingts pieds du sol. Pendant quelque temps, nous pouvions seulement voir la lumière arrière, comme il s'étloignait directement de nous.

La lumière était celle que vous verriez sur un moteur de traction - une lumière d'une blancheur éclatante, pas la lueur que donnerait une mini-montgolfière. De ma ferme, le vaisseau n'a fait qu'un virement de bord jusqu'à ce qu'il disparaisse sur le mont Wendon. Ensuite, nous avons pu voir les deux feux de position, qui étaient de couleur rouge et plus petits que la lumière arrière. Le vaisseau a ensuite parcouru une ligne droite allant vers le Mont Wendon, et après avoir disparu sur la montagne il est venu en vue pendant une seconde ou deux avec un mouvement ascendant et descendant. Le vaisseau allait droit contre le vent - un vent dont je dirais qu'il soufflait à quatre à cinq miles par heure. A partir du temps que le vaisseau a mis pour se rendre de ma ferme au Mont Wendon je dirais qu'il faisait du dix-huit miles à l'heure.

Sans aucun doute, nous avons un dirigeable au milieu de nous, mais s'il est de la Nouvelle-Zélande ou d'une construction allemande, je vais laisser décider cela à un homme plus capable que moi d'en juger. Je vois dans le journal que le vaisseau a été vu à Alexandra en même temps que nous l'avons vu. Si c'est le cas, il y a deux dirigeables."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 30 août 2013