AccueilAcceuil

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

VAGUE D'OBSERVATION EN FRANCE EN SEPTEMBRE 1954:

L'article ci-dessous est paru dans le journal régional "Le quotidien de la Haute-Loire," le Samedi 25 Septembre 1954:

CIGARES VOLANTS DANS LE CIEL DE FRANCE

Le mystérieux engin, communément appelé cigare volant, signalé dans le Puy de Dôme et dans le ciel de Rome, a été aperçu, Samedi 18 septembre, à 19h très précise, par trois habitants dignes de foi de Lodève, au nord du département de l'Hérault, alors qu'il évoluait à 1500 mètres d'altitude environ. L'objet se dirigeait vers le sud. Les témoins ont pu observer pendant près de cinq minutes un avant fuselé, remorquant un globe brillamment éclairé rouge feu et se déplaçant sans bruit, approximativement à la vitesse d'un avion ordinaire.

Deux gendarmes l'ont vu... Et fait un rapport à leur chef.

Rentrant de tournée au cours de la nuit de mardi à mercredi, deux gendarmes de Châteauroux, MM. Coutaud et Peninon, ont déclaré à leur chef avoir vu, entre 21h15 et 21h45 (21/09/1954), au-dessus de la Fleuranderie, commune de Montierchaume (Indre) un engin lumineux immobilisé dans le ciel, à une hauteur d'environ 1500 mètres d'altitude, puis deux autres de couleur verdâtre à une plus grande altitude. Les trois mystérieux objets, après avoir viré à angle droit, auraient pris la direction nord/ouest, sud/est.

Le garde champêtre était là...

M. Louis Moll, garde champêtre à Oberdorf (Moselle) a déclaré avoir aperçu, dimanche (19/0/1954) aux environs de 21h15, une intense lueur venant de l'espace et touchant terre à l'est de Tromborn. Cette lueur, semblable à celle d'un tube au néon, a ajouté le garde, et provenant d'un objet aux proportions assez vastes, changea de couleur. Elle devint rougeâtre et M. Moll affirme avoir vu des points noirs évoluer silencieusement. L'objet, immobile pendant près de 40 secondes, s'est mis en rotation et a effectué une ascension presque verticale, prenant l'aspect d'une boule orange et s'aplatissant avant de disparaître à une vitesse vertigineuse dans la direction sud/est. La durée totale du phénomène a été d'une minute environ.

Qu'en pense le secrétaire d'état à l'air?

Ces évolutions d'engin mystérieux dont un nombre croissant de personnes sont ou croient être les témoins commencent cependant à intriguer l'opinion. Aussi M. de Léonard, député de la Seine, vient-il, dans une question écrite, de demander au secrétaire d'état à l'air: 1) Si les instructions ont été données pour que ces phénomènes soient systématiquement et scientifiquement observés; 2) Si ces soucoupes ou cigares ne pouvaient pas être pris en chasse pour être mieux observés, afin que le public sache exactement s'il s'agit d'autosuggestion collective à dissiper ou s'il y a lieu de tenir compte de ces phénomènes au point de vue de sécurité et de la Défense Nationale.


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 11 Mars 2003