Journaux 1960-1969 -> Documents -> AccueilAcceuil
This page in English

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

DR. JAMES E. MCDONALD, 1966:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The New York Times, New York City, USA, le 21 octobre 1966.

LE PHYSICIEN MARQUE LE STATUT DES 'SOUCOUPES'

Il dit que la Science est 'délinquante' sur la recherche dans les rapports

Par EVERETT CLARK
Spécialement pour le New York Times

WASHINGTON, 20 oct. -- Un scientifique de l'Arizona a invité aujourd'hui à un "changement radical" de la recherche sur les objets volants non identifiés pour déterminer si certains pourraient venir d'un autre monde.

Le Dr. James E. McDonald a dit dans une interview que la science avait été contrevenante dans son rejet des ci-devant "soucoupes volantes" avec trop peu de tentatives pour trouver des explications physiques ou psychologiques.

Le Dr. McDonald est professeur de météorologie à l'université de l'Arizona et physicien senior à l'Institut de la Physique Atmosphérique là-bas.

Il a dit que 18 ans de "gabegie administrative" par l'Armée de l'Air, qui est chargée d'étudier les phénomènes aériens, et un "debunking" délibéré du gouvernement sur des observations d'OVNIS avait dissuadé les scientifiques et jeté une confusion inutile dans l'esprit du public.

Tandis que n'importe quelle tentative d'expliquer des soucoupes comme des visiteurs extraterrestres semble "absurde," cette explication semble également maintenant "la moins pire hypothèse" pour au moins certaines observations, a dit le Dr. McDonald.

"Je pense que c'est un problème d'importance scientifique du premier ordre," a dit le Dr. McDonald. "Il a été négligé et mal présenté mal et il exige une attention des plus élevée."

Le grand chercheur au cheveux couleur sable détient des diplômes en physique, chimie et météorologie. Pendant environ 12 ans, il a interviewé toutes les personnes qui dans la région de Tucson ont rapporté avoir vu des objets peu ordinaires dans le ciel.

"Je n'ai jamais grand étonnement jusqu'à ce printemps," a-t-il indiqué. Puis une éruption d'observations à travers le pays et l'attention congressionnelle à la question a éveillé son propre intérêt.

Depuis lors, il a passé la majeure partie de son temps à téléphoner, voyager et examiner la question OVNI.

Il a été annoncé le 6 oct. que l'Université du Colorado à Boulder avait été choisie pour mener des investigations indépendantes par l'Armée de l'Air de rapports d'objets volants non identifiés. Le Dr. Edward U. Condon dirigera les phases scientifiques du travail.

Parce qu'il [McDonald] pense que l'Armée de l'Air a mal rempli son rôle, traitant les rapports de soucoupes "à un niveau très faible de compétence scientifique," il voit un besoin de recherche concourante par des "instances qui ne sont pas parties prenantes" - la National Science Foundation ou encore mieux, la NASA.

Tandis que ses recherches l'ont convaincu il n'y a aucune tentative de "dissimuler un super top-secret," il dit qu'il a trouvé des preuves dans des documents de l'Armée de l'Air que la C.I.A. en 1953 a demandé que l'Armée de l'Air "déboulonne" les rapports de soucoupes parce qu'ils obstruaient des canaux de communications militaires essentiels et demandaient trop d'heures de recherche.

La C.I.A a réitéré aujourd'hui un rapport qu'elle a fait plus tôt ce mois après que le Dr. McDonald ait discuté ses vues avec des journalistes de l'Arizona.

Ils ont indiqué que l'agence avait aidé à analyser des rapports d'observation dans les débuts des années 50 pour aider à déterminer si certains objets "pourraient provenir d'outre-mer."

L'Armée de l'Air à ce moment-là a conclu qu'elle n'a eu aucune évidence que les objets aperçus étaient hostiles, étaient des "engins artificiels" d'une puissance étrangère, ou étaient d'origine extraterrestre.

"Actuellement, le sujet des OVNIS est une responsabilité de l'Armée de l'Air et nous n'avons absolument aucun intérêt à gonfler ou nier n'importe quelle information concernant, ou opinion concernant les OVNIS", a conclu le rapport de l'agence.

Plus à propos du Dr. James McDonald dans la section science.


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 17 avril 2007