Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague française de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Nord-Eclair, Roubaix, Nord, France, page 10, le 12 octobre 1954.

Scan

LA CHRONIQUE DES SOUCOUPES

De nombreux Lyssois
ont assisté dimanche soir
à un étrange phénomène

LES SOUCOUPES VOLANTES ont tourbillonné, dimanche, dans le bassin méditerranéen, au-dessus du Cameroun, de l'Allemagne, et bien entendu, de la France. Près de nous, c'est à Lys-lez-Lannoy, qu'une cinquantaine de personnes ont aperçu, dimanche soir, un phénomène de ce genre.

En effet, vers 20 h. 15, M. René Duhaut, rentra précipitamment au café tenu par M. Fernand Risselin 139, rue du Colisée, en criant: "Venez voir, une soucoupe volante!"

Une trentaine de consommateurs se précipitèrent dehors et assistèrent à un spectacle peu ordinaire. Dans le ciel, une boule orange venant de la direction de Lille et se dirigeant vers Leers-Nord (B) s'enfla progressivement pour s'amenuiser ensuite au fur et à mesure de sa course céleste.

Le phénomène - suivant les déclarations concordantes de plusieurs personnes - a duré deux minutes.

A travers le monde

Des témoignages autorisés parviennent également de Yaoundé, où le directeur des services d'hygiène, le médecin-chef de l'hôpital, le conseiller de l'Assemblée territoriale du Cameroun, et le maire-adjoint aperçurent un énorme disque violemment illuminé, immobile à une altitude d'environ six cent mètres. L'apparition dura quinze secondes.

A Beyrouth, un représentant et un journaliste ont aperçu une boule rouge évoluant dans le ciel.

A Alexandrie, un engin mystérieux séjourna dans les airs pendant une heure au-dessus de la tour de contrôle de l'aérodrome de Muzha.

M. Gibbons, de Nelson (Nouvelle-Zélande) a pris au téléobjectif, une série de photographies de trois soucoupes qui apparurent comme des objets cylindriques avec une sorte de noyaux sombre.

Une soucoupe en panne

Samedi soir, M. Hoge, opérateur de cinéma rentrait chez lui, près de Munster, en Westphalie. Il aperçut dans un champ, à soixante mètres de la route une lumière bleue.

Celle-ci provenait d'un objet ayant la forme d'un cigare.

Quatre hommes de 1 m. 20 environ, en combinaison de caoutchouc, travaillaient sous l'engin. Aucun d'eux ne soufflait mot. M. Hoge, saisi de peur, regarda travailler pendant dix minutes, les petits hommes qui avaient un torse fortement développé avec une grosse tête, tandis que leurs membres inférieurs étaient petits et maigres. Finalement les quatre "hommes" rentrèrent ans le cigare par une sorte d'échelle. Quelques mètres après avoir décollé le cigare prit la forme d'une soucoupe, projetant une lumière éblouissante.

Près de Francfort, treize amateurs de vol à voile, dont d'anciens pilotes de la Luftwaffe, affirment formellement avoir aperçu un "disque argenté" à trois mille mètres d'altitude.

D'autres engins ont encore été aperçus près d'Angoulême, Carcassonne, Limoges et Poitiers.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 8 avril 2020.