Journaux avant 1940 -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague des "mystérieux dirigeables" dans la presse de Nouvelle-Zélande en 1909:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Marlborough Express, Nouvelle-Zélande, volume XLIII, numéro 183, page 5, le 2 août 1909.

Scan
 

VU A BLENHEIM.

Pendant toute la durée de la semaine dernière, des rapports ont été diffusés tout au long dU Dominion concernant l'apparition d'une lumière étrange dans le ciel dans différentes parties de l'île du Sud, et par conséquent un intérêt considérable a été porté à la présence de l'objet singulier. Les gens qui sont censés savoir de quoi ils parlent, ont attribué l'appelation "dirigeable" pour cet objet dans le ciel, et les câbles ont été mis en mouvement, et la population de la Nouvelle-Zélande a été informée qu'un objet, vraisemblablement un dirigeable ou un ballon jouet, avait plâné sur "le propre pays de Dieu." De jour en jour, il a été signalé comme ayant été vu dans diverses parties de l'île. Le sujet a rapidement pasionné les gens dans ce quartier comme ailleurs, et des enquêtes curieuses ont été faites par les sceptiques quant à l'authenticité des rapports qui font la chronique de son apparition, et beaucoup ont été portés à estimer que les messages de la presse étaient un canular. Cependant, ils n'ont pas eu à attendre longtemps pour obtenir une réponse à leurs demandes, puisque samedi soir, en direction de la barre de Wairau, la "lumière" a fait son apparition à peu près à dix heures. Dès qu'elle a été découverte, les nouvelles que le "dirigeable" était à Blenheim se répandirent comme une traînée de poudre, et dans un très court laps de temps nombre de de ceux qui n'étaient pas rentrés chez eux se sont rassemblés dans le coin de l'Hôtel Criterion pour voir l'étrange lumière qui avait sans cérémonie et soudainement fait son apparition. A première vue, elle avait un peu l'aspect d'une grande étoile, et certains de ceux qui sont assemblés (qui étaient astronomes pour le moment) prononçaient qu'elle en était une. Une lunette a été utilisée, et cette théorie a rapidement volé en éclat. En fait, l'objet était visible facilement, sans lunette, modifiant sa position. Au début, elle semblait prendre le cap de la droite, et ensuiteelle a cheminé vers la gauche. Par le biais de lunettes, il a été bien vu qu'il y avait plusieurs petites lumières, qui parfois prenaient la forme de "la Croix du Sud," seulement sa lumière était beaucoup plus brillante.

Au cours de ses manœuvres il semble y avoir eu quelque chose de suspendu sous la forme d'un long objet noir, puis de nouveau, quand elle a changé de position, il semblait y avoir une lumière au-dessus des autres. Bien sûr, c'était seulement perceptible par le moyen d'une forte paire de lunettes. La lumière, ou le dirigeable, ou le ballon jouet, comme on l'appelait, a continué à planer aux alentour, maintenant avec son côté vers les spectateurs, quand les lumières sont devenues très petites, et puis pleinement allumées, quand l'objet était semblable à une énorme boule de feu, jusqu'à ce que, peu après minuit, elle ait disparu peu à peu, et n'a pas été revue. Il est précisé qu'un objet similaire a été observé à Blenheim il y a plusieurs nuits.

Un homme de mer local annonce qu'il a remarqué depuis quelques nuits passées une étoile très rouge se lever au-dessus du détroit chaque soir vers 8 heures, et que les résidents locaux l'ont longuement vue. Le capitaine Fisk, pilote à la barre, dit que, vers 03h30, samedi, une lumière est passée sans aucune doute au-dessus de la station de pilotage, allant du nord-est vers Kaikoura. Il dit qu'il assure maintenant une vigie pour la lumière tous les soirs.

La lumière mystérieuse, déconcertant maintenant les gens d'Otago, n'a pas échappé à l'observation à Christchurch (dit la presse de jeudi). Par intervalles au cours des trois dernières semaines, est apparu à plusieurs personnes de Christchurch dans la nuit ce qui semblait être une lumière se balançant dans l'air. La question a suscité peu de commentaires à l'époque, les spectateurs du spectacle imaginant que la lumière venait d'une lanterne suspendue à la queue d'un cerf-volant, un truc familier à la plupart des écoliers qui aiment s'amuser. Toutefois, compte tenu des nouvelles du sud, le phénomène revêt une certaine importance, et si la lumière vue à Otago est d'un dirigeable, il semblerait que le navire ait été furtivement planer sur cette ville avant de partir pour le sud. Un monsieur, qui prétend avoir vu la lumière étrange, a été interviewé par un journaliste de presse hier soir. "La lumière est apparue il y a environ trois semaines", a-t-il dit, "et j'ai imaginé à l'époque que c'était suspendu à un cerf-volant. Il était visible qu'elle se balançait, et semblait être attachée à un objet se déplaçant doucement sur la ligne de visée. Je ne pouvais distinguer aucun contour d'un d'un corps plus haut". Le correspondant de The Press de Dunedin, télégraphiant le mercredi, a dit: -- Il n'y a aucune raison de douter que le dirigeable mystérieux flottait sur Dunedin la nuit dernière. John McNeill, vivant au nord-est de la vallée, a été réveillé aux aurores, bien avant l'aube, par un bruit particulier, qu'il prit d'abord pour un tremblement de terre. En sortant, il a vu une lumière venant de quelque corps sombre en suspension dans l'air. Il dit: "J'ai été réveillé par un bruit horrible à environ deux heures ce matin. Le bruit était. comme un navire faisant glisser son ancre vers le haut, ou le guindeau d'une machine à vapeur. Je me suis levé et je suis allé de l'arrière à l'avant de la maison. J'ai vu quelque chose flotter en dépassant Knox College." En réponse à une question de savoir à quelle distance ce serait, dit-il, il a estimé la distance comme étant un demi-mile ou moins. Il ne pouvait pas dire à quelle hauteur c'était, mais il était certain qu'il n'était pas au sol. Il a semblé simplement flotter sur les lieux, c'était une sorte de grande chose noire massive, avec un projecteur fixé dessus. Mr. McNeill ne connaissait pas auparavant les rumeurs selon lesquelles un dirigeable avait été signalé avoir été vu à plusieurs endroits dans Otago et Southland. Il a dit à sa femme ce qu'il avait vu, et ce n'est que plus tard, le jour, qu'elle lui a fait savoir qu'il y avait eu quelque chose à ce sujet dans les journaux.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 17 août 2013