AccueilAcceuil

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

RENCONTRE RAPPROCHEE DU 3e TYPE A PREMANON, FRANCE, 1954:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Progrès, de Lyon, le 3 Octobre 1954.

D'autres informations sur ce cas se trouvent ici.

Soucoupes... volent!

Les passagers de la soucoupe de Prémanon ressemblent à des morceaux de sucre

Il y avait déjà dans le Haut-Jura le boa de Martigna. Du moins ce boa légendaire avait un commencement de réalité: avec le recul des années, les petits enfants ne savent plus bien aujourd'hui si cette bête rouge de 6 mètres de long n'était, au demeurant, qu'une ceinture de flanelle écarlate.

Avec la soucoupe volante de Prémanon, on se perd en conjectures.

L'affaire s'est passée dans l'obscurité opaque d'une nuit pluvieuse. Et comme il convient à une histoire mystérieuse, aux abords d'une ferme isolée, à 3 kilomètres de Prémanon, petit village perdu dans la montagne, à proximité de la frontière franco-suisse. Les héros sont au nombre de quatre. L'aîné, Raymond Romand, 12 ans, a joué le rôle principal. Sortant de chez lui, il aperçoit soudain "l'objet", qui est mobile, qui est brillant, et qui a, cette fois, l'apparence d'un rectangle.

- Il était haut comme la porte nous redira l'enfant.

Ce fut alors qu'il lui lança des pierres, dont l'une d'elles produisit le son caractéristique d'une tôle frappée. Passant par des alternatives de frayeur et de curiosité, Raymond Romand se munit de son pistolet à flèches. De nouveau, le même bruit métallique. Et puis, s'approchant davantage, Raymond Romand sent qu'un "quelque chose de froid" lui pèse soudain sur une épaule. Il tombe à terre. Il se relève. Il crie. Il se sauve chez lui, sans rien dire à personne de sa famille. Auparavant, Jeannine Romand, 9 ans, avait déjà aperçu, à l'intérieur de la grange éclairée, un semblable objet de forme rectangulaire, d'une couleur aluminium, qui se déplaçait avec un bruit à peine perceptible. Effrayée, l'enfant se cache dans un coin.

Plus tard, le plus jeune des autres enfants Romand appelle ses deux soeurs pour leur montrer une boule de feu rouge dans un champ en contrebas, à plus de 200 mètres de la maison. Tous trois aperçoivent la boule se déplaçant en oscillant de droite et de gauche. Puis, tout disparaît.

Donc, il semblerait qu'à Prémanon un engin mystérieux ait atterri. La créature vivante aurait ressemblé à un parallélépipède rectangle (en somme, un morceau de sucre?) et la boule de feu rouge serait peut-être le véhicule interplanétaire.

Mercredi 29 Septembre, la gendarmerie, qui eu vent de l'histoire, procéda à l'enquête traditionnelle.

Avec Mme Geuillon [Genillon?], institutrice du village, qui fut la première à connaître les confidences des enfants Romand, avec les gendarmes des Rousses, nous avons remarqué, à l'endroit précis où les quatre gosses avaient vu la boule de feu rouge, le terrain littéralement foulé, des colchiques aplaties comme à la presse, quatre trous résultant de l'enfoncement de quatre coins triangulaires. Et puis un mât, le sapin dont l'écorce avait été arrachée sur 15 centimètres, à 1 mètre 50 du sol.

Scan


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 11 Mars 2003