Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague française de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Journal du Pas-de-Calais et de la Somme, France, page 1, le 10 octobre 1954.

Scan

Et voici le cigare volant qui
arrête les moteurs d'autos

Le Mans. -- M. Alexandre Tremblaix, ramasseur de lait, a déclaré que le camion qu'il conduisait s'était soudain arrêté pour une raison inconnue, sur une petite route départementale de Saint-Jean-d'Asse, et que ses phares s'étaient éteints.

Il descendit de sa cabine, et vit passer au-dessus de lui un cigare volant lumineux rouge et bleu long d'un mètre environ. L'engin a disparu à l'horizon quelques minutes plus tard, le moteur du camion se remit à tourner et les phares se rallumèrent.

Mulhouse. -- M. René Ott, 35 ans, de Jettingen, employé à la S.N.C.F., a affirmé avoir aperçu dans un champ alors qu'il se rendait à son travail, une coupole demi-sphérique de couleur aluminium, éclairée à l'intérieur, qui se trouvait à environ trois mètres de la route et à un mètre du sol.

Effrayé M. Ott s'enfuit. Il eut cependant, dit-il, le temps de remarquer qu'une porte s'ouvrait dans l'appareil. Celui -ci évolua au-dessus de lui sur une distance de 800 mètres avant de disparaître. Les gendarmes n'ont relevé aucune trace.

Quimper. -- M. François Cariou, marchand de poissons ambulants à Plozevet (Finistère), sa femme et ses deux filles ont vu, dans le ciel, une vive lueur qui paraissait entourée d'une fumée dense, cette lueur, d'abord immobile, se dirigea vers eux, à une altitude d'environ dix mètres, elle avait l'apparence d'une sphère orange.

Effrayée, la famille Cariou rentra dans la maison.

Plusieurs pêcheurs qui s'apprêtaient à prendre la mer au même moment ont confirmé ces déclarations.

Châteauroux. -- M. Alfred Rabanne, 62 ans, habitant Chasseneuil, qui s'était arrêté au bord de la route, a entendu un sifflement ; levant la tête, il a aperçu un engin de couleur grise immobile à 100 mètres environ au-dessus du sol. L'appareil repartit à très vive allure en laissant une sorte de brouillard derrière lui.

D'autre part, M. Julien Soulas, 23 ans, de la même commune, a vu en revenant du village de Ligeaud, un engin lumineux de couleur orange rouge pâle se déplaçant en direction Nord-Sud.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 18 mai 2020.