Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilAcceuil
This page in English

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

L'OBSERVATION DE VERNON, FRANCE, 1954:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Démocrate Vernonnais, Paris, France, le 27 août 1954.

Un dossier sur cette observation se trouve ici.

Toujours des soucoupes volantes à Vernon

Dans son numéro du 4 septembre 1953, seul de toute la presse, "le Démocrate" signalait l'apparition dans le ciel de notre ville de soucoupes volantes. M. Buch, gardien de la paix, sa famille, des voisins, des promeneurs à Saint-Marcel, furent témoins des faits.

Un an, presque jour pour jour, un autre de nos concitoyens, M. J. M..., fils d'un commerçant de notre ville (il a demandé de lui garder l'anonymat), a été témoin de faits semblables dans la nuit du dimanche à lundi.

Mais laissons lui la parole:

Rentrant assez tard de voyage, je venais de garer ma voiture près du Pont. Il était environ 1 heure du matin. En refermant la porte du garage, j'ai regardé par hasard en direction de la Seine. La nuit était assez sombre. J'aperçus alors très distinctement au-dessus du pont un objet allongé de couleur rouge, ressemblant à un gros cigare, qui se tenait immobile à assez faible hauteur et dans le silence le plus total. Immédiatement, je vis se détacher une soucoupe volante que je peux décrire avec précision. Elle avait la forme d'un disque ovale, de couleur sombre, surmonté d'un dôme rouge avec une auréole très brillante, entourée de flammes. Une soucoupe volante se détachait du cigare, tombait à la verticale, puis paraissait vouloir observer un vol horizontal au-dessus du pont; elle virait, remontait, et disparaissait brusquement. Elle était remplacée aussitôt pas une autre.

La dernière surtout m'impressionna, car j'eus l'impression qu'elle allait se poser sur le pont tellement elle perdait d'altitude, Mais elle repartit soudainement comme les précédentes à une vitesse terrifiante, en direction du Nord."

M. M..., qui avait déjà observé une soucoupe volante, mais en plein jour, il y a deux ans dans la région d'Evreux, a été le seul témoin (contrairement à ce qui a été dit), de cette incursion extraordinaire sur notre ville.

Les services de Renseignements généraux sont venus enquêter cette semaine. Il nous est difficile maintenant de ranger ces soucoupes parmi les loups-garous.

Balbutiements d'une science terrifiante ou non, aurons-nous un jour la clé du mystère?

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 septembre 201