Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

Un Martien à Coivrel, France, 1954:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien régional Le Courrier Picard, édition de l'Oise, France, page 5, le 13 novembre 1954.

Voir le dossier sur ce cas.

Scan

Cigare et Martien à Coivrel

La meilleure histoire de soucoupe, pour le moment, c'est incontestablement celle qui nous est parvue hier, de Coivrel un petit village du canton de Maignelay.

Dans la soirée de jeudi, un ouvrier polonais avait aperçu, près d'un important dépôt de betteraves, une sorte d'engin oblond [sic, "oblong"] émettant une lumière orange. Le "cigare" à n'en pas douter, s'était posé sur le champ à quelques mètres de la route.

S'approchant tout en gardant prudemment entre la chose et lui une honorable distance, l'ouvrier crut tomber à la renverse quand il vit près du mystérieux appareil un petit homme à grosse tête, haut de 90 centimètres environ. Un "Martien", se dit notre Polonais. Et de courir jeter l'alarme dans le village.

Bientôt, quelques habitants courageux cernèrent le cigare qui n'avait pas bougé. Des automobilistes que l'on avait arrêtés, par précaution, se joignirent au petit groupe.

Quand il fut à portée de voix, le Polonais interpella le Martien, en Polonais d'abord, puis en russe, et enfin, en allemand.

Le nain à grosse tête ne broncha pas. C'est alors qu'il fut décidé de livrer assaut. On se rua sur le cigare et son pilote.

Or, l'engin lumineux était de toile et c'était de vulgaires bougies qui l'éclairaient. Le Martien était fait d'une superbe citrouille creusée dans laquelle un petit malin avait allumé une bougie. La grosse tête était placée sur un faitout, lui-même perché sur deux bâtons.

D'aucuns ont bien ri de la plaisanterie, d'autres ont pensé tancer vertement le Polonais qui, le mahleureux, n'y était pour rien!

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 février 2020.