Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien régional Le Courrier Picard, France, édition d'Amiens, page 4, le 10 novembre 1954.

Voir le dossier sur ce cas.

Scan

La Fosse au Lait
sous une "soucoupe"

C'est sans doute par principe que nous désignerons le phénomène qui s'est produit dans notre ciel, hier matin, sous le nom de "soucoupe".

Mais est-ce bien le terme qui convient si l'on veut juger le spectacle?

Il était 3 h. 35, précisons tout de suite que la lune était couchée depuis 3 h. 18. Mme Dufour, qui demeure 89, rue Delpech et qui se rend chaque matin vers 6 h. à son travail, descendait la rue Delpech lorsqu'en atteignant le carrefour de la rue Jeanne-d'Arc, elle fut littéralement éblouie par une lueur orange qui baignait, au bout de l'artère, tout le quartier de la Fosse-au-Lait.

Levant les yeux elle vit un disque magnifique et lumineux, grand comme cinq ou six fois la lune, qui semblait se balancer doucement à environ 500 mètres de hauteur.

Elle courut réveiller son mari, des voisins et M. et Mme Ditavillain, commerçants au n° 66 de la rue Jeanne-d'Arc, et M. et Mme Cauchois, au 60 de la même rue.

Tous sont aujourd'hui d'un avis conforme. Ils ont vu pendant près de vingt minutes le phénomène. Il était de couleur "feu", dira Mme Cauchois. Il ressemblait à une orange, mais s'est transformé pendant quelques instants et a pris l'aspect d'une soucoupe et aussi celui d'un dirigeable, préciseront M. et Mme Ditavillain qui ajouteront:

"Il se balançait mollement à ce moment de gauche à droite."

Puis affirmera enfin Mme Dufour, il s'est avancé lentement au-dessus des toits dans la direction de la route d'Abbeville. M. Dufour, qui s'était juché à la fenêtre de son grenier, le vit partir, toujours lentement, et disparaître derrière les toits vingt minutes après.

"En tout cas, dira finalement Mme Dufour, cela ressemblait à un magnifique coucher de soleil et c'était vraiment très beau".

Un peu de poésie dans ces histoires de "soucoupes" change pour nous l'aspect morne et devenu maintenant trop traditionnel du célèbre mystère...

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 février 2020.