Journaux 1970-1979 -> Documents -> AccueilAcceuil
This page in English

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

OVNIS EN FRANCE, 1974:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Voix du Nord, France, page 3, le 20 mars 1974.

LUNDI SOIR A LIBERCOURT

Quatre personnes ont observé un OVNI pendant 90 minutes

Voici une nouvelle pièce au dossier des Objets Volants Non Identifiés, versée par une famille de Libercourt, près de Carvia, qui habite rue Ringeval, à la lisière sud de l'agglomération.

Pendant environ 90 minutes, de 22 heures à 23 h. 30, M. André Catenne, 35 ans, son épouse, leur fille de 15 ans et un de leurs fils, 10 ans, ont été témoins de plusieurs phénomènes lumineux propres à les émouvoir.

Leur équilibre et leur bon sens, ainsi que la simultanéité de leurs constatations ne laissent guère planer le doute sur la sincérité et sur la réalité de ces visions, d'autant plus que leur récit coïncide assez bien sur certains points, avec les précisions recueillies en d'autres cas similaires précédents.

Il était donc environ 22 h. lundi, tandis que son époux regardait le film de la troisième chaîne de télévision, les enfants étant au lit, Mme Catenne sortit et eut le regard attiré par un point lumineux intense, assez haut vers l'ouest du ciel, au mouvement de va-et-vient, qui ne pouvait certainement pas être pris pour un satellite ou une étoile, dont le cheminement est plus régulier et rectiligne.

Sorti à son tour, M. Catenne trouva la chose suffisamment insolite pour désirer l'observer depuis la fenêtre de sa chambre, à l'étage de l'habitation.

Au passage, la fille et l'un des fils se levèrent et regardèrent également. C'est Mlle Catenne qui, regardant droit devant elle, découvrit alors le plus étrange: beaucoup plus près, bas sur l'horizon, à fleur de la cime d'un bosquet situé à assez faible distance, trois points lumineux rougeâtres scintillaient sans paraître se mouvoir. Ils entreprirent ensuite, au bout de quelques secondes, une rotation vivement accélérée, au point de devenir rapidement une masse ronde d'une forte intensité lumineuse. La "boule" s'éleva alors lentement, sembla amorcer à toute allure un large virage vers les témoins - qui en ressentirent quelque crainte sur le coup - puis disparut vers l'ouest à une vitesse stupéfiante, sans aucun bruit perceptible.

Mme Catenne, restée dans sa cour et hissée sur une table de jardin, n'avait pas vu le "décollage", mais elle eut le temps de voir, dans le carré de ciel accessible à sa vue, passer cette "boule2 qu'elle estime être de la grosseur relative d'une assiette.

A peu près en même temps, une traînée lumineuse blanchâtre, très brève, semblable à une étoile filante, s'était manifestée.

Par la suite, seul le premier phénomène se poursuivit.

* * *

Mécanicien dans une usine de Carvin, M. Catenne qui a connu durant les combats d'Algérie la présence diurne et nocturne des avions et qui sait comment peuvent se manifester ceux de l'aéroport de LEsquin qui croisent dans les parages, est, quant à lui, formel: ce ne peut être un engin volant tel que ceux que nous connaissons...


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 14 avril 2007