Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

la vague française de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Voix du Nord, Nord - Pas-de-Calais, France, page 4, 15 octobre 1954.

Voir le dossier du cas.

Scan

Toulouse, à son tour
se passionne pour
les soucoupes volantes

Toulouse, 14. (A.P.). -- Il s'est produit hier, à Toulouse, un événement tellement extraordinaire que toute la ville en parle.

Celui qui en fut témoin, M. Olivier, n'est pas un illuminé. Il est propriétaire des établissement Javel Neto, ainsi que d'une maison, sise au 102 de la rue des Fontaines. C'est en traversant son jardin, alors qu'il rentrait chez lui, vers 19 h. 30, qu'il aperçut à environ 80 mètres, une sorte de boule lumineuse, de couleur rougeâtre, posée sur le sol, devant un tronc d'arbre, à proximité d'un terrain de football limitrophe.

Il s'en fut bientôt alerter un voisin, M. Pérano, pour lui faire constater le phénomène. Mais quelle ne fut pas la stupéfaction des deux hommes en voyant se mouvoir, près de la boule lumineuse, une forme humaine qui, bien que ne mesurant pas plus d'un mètres vingt environ, dépassait l'engin de la hauteur d'une tête. Le mystérieux personnage était vêtu d'une sorte de scaphandre de couleur orange.

M. Olivier s'empressa de dessiner sur une porte voisine la silhouette du "Martien", estimant, non sans raison, que c'était là le moyen le plus sûr de se la graver dans la mémoire. Un appareil photographique eut certainement mieux fit l'affaire, mais M. Olivier n'en avait pas un sous la main -- non plus, d'ailleurs, que M. Pérano -- et l'étrange inconnu ne lui eut pas laissé le temps d'aller en chercher un. Soit pour échapper à l curiosité dont il était l'objet, soit pour toute autre raison connue de lui seul, il se courba pour pénétrer dans sa boule. Celle-ci s'éleva immédiatement dans le ciel à une allure que les deux témoins de la scène n'ont pas hésité à qualifier de vertigineuse, laissant derrière elle une traînée d'étincelles d'un effet saisissant.

L'un des témoins a assuré que la soucoupe étit entourée de reflets irisés et émettait autour d'elle un léger brouillard. Il a ajouté qu'ayant voulu s'approcher, il avait été retenu à une vingtaine de mètres par une force paralysante et que, lorsque l'engin s'est élevé dans le ciel, il avait été violemment jeté à terre.

Une enquête est en cours pour tâcher d'élucider certains points encore obscurs de cere apparition.

Des traces huileuses auraient été relevées, ce matin, à l'endroit indiqué par les témoins.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 19 avril 2020.