AccueilAcceuil
This page in English

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

LE DISQUE ETAIT UN BALLON, 1954:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien L'Ardennais, France, le 23 octobre 1954.

Plus d'information sur cette observation se trouve dans la section France 1954 pour le 16 octobre 1954.
Scan

NOS LECTEURS
ONT LA PAROLE

LE DISQUE
PHOTOGRAPHIE A SEDAN
A ETE APERCU A ATTIGNY

Nous avons reçu d'un de nos lecteurs d'Attigny la lettre suivante:

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt votre article appuyé par plusieurs photographies de la "SOUCOUPE VOLANTE" de Sedan.

Dans la torpeur de cette douce soirée d'automne, ATTIGNY était trop indifférente pour s'apercevoir que d'étranges touristes visitaient le ciel des Ardennes, dédaignant nos syndicats d'initiative et même nos spécialités qui sont pourtant si alléchantes.

Comme ce Monsieur Sedanais prenait l'air à sa fenêtre observait et avait le temps de prendre des photographies, moi-même je prenais l'air au jardin, samedi soir à 21 h 30. Il faut croire que l'heure et la température s'y prêtaient admirablement.

Ma présence n'aurait pas été plus opportune, si j'avais pris rendez-vous pour une réunion contradictoire, dans laquelle j'étais décidé à opposer mon scepticisme le plus absolu.

Et pourtant j'ai vu très nettement, les yeux fixés sur une constellation au sud, passer devant celle-ci, à une allure exceptionnelle, un globe lumineux, très éclairant, suivi d'un long fuseau qui pouvait être l'échappement d'une puissante tuyère, ou plus simplement, l'échauffement de poussières cosmiques provoqué par la vitesse.

Toute mon attention était tendue sur le passage de ce bolide qui allait majestueusement dans un silence impressionnant. Ce feu d'artifice n'a duré que 3 ou 4 secondes, limité que j'étais par l'espace du ciel compris entre deux groupes de bâtiments.

Nous ne pouvons que vous féliciter pour votre effort impartial ét[]ce vos judidiceuses réflexions. Il est en effet trop simple de tourner en ridicule les événements qu'on ne connaît pas mais dont on parle de plus en plus. La tâche la plus difficile pour un journaliste c'est de faire cette discrimination entre l'illusionisme, la mystification et la réalité.

On peut plaisanter agréablement avec facilité, voire avec verve, mais il serait peut-être aussi utile d'encourager les témoignages sincères afin de renseigner les lecteurs correctement sur un déroulement de faits qui d'ont rien d'assez attendrissants pour être comparé aux étoiles d'amour; et qui méritent une sérieuse attention.

Dans sa fugacité et le silence, ce phénomène ne pouvait être aperçu que par hasard, exactement comme on gagne à la loterie nationale. (Ce qui ne m'est pas encore arrivé). Ici, on pourrait facilement augmenter les chances en mettant sur pied des groupements d'observateurs compétents et perspicaces.

C'était l'heure de la relève à la Sucrerie d'Attigny, le poste de nuit était en route. Parmi ceux-ci, j'ai trouvé des témoins qui ont été émerveillés par cette belle comète.


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 15 mai 2004