Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Croix du Nord, Lille, Pas-de-Calais, France, page 5, 11 novembre 1954.

Voir le dossier du cas.

Scan

Mardi à l'aube...

UN GLOBE DE FEU
ROULANT A RAS DE TERRE
EBLOUISSAIT DEUX
AUTOMOBILISTES DU CATEAU

D'autres témoins
ont également aperçu
le phénomène

Mardi, vers 6. du matin, M. Antoine Lefebvre, âgé de 29 ans, marchand de primeurs, [?] rue de la République au Cateau, se rendait avec sa camionnette au marché de Cambrai. A ses côtés, se trouvait son père, M. Maurice Lefebvre, épicier marchand de primeurs, âgé de 63 ans, demeurant 1[?], rue Paul Delplanche, au Cateau.

Il était environ 6 h. 05. alors qu'ils se trouvaient un peu au dessus de la maison sise au lieu dit le "Pont des Quatre Veaux", au faubourg de Cambrai, au croisement de la Chaussée Brunehaut et de la R.N. 89, de Cambrai au Cateau, ils aperçurent tout à coup un "globe de feu" ayant d'après leurs dires, un diamètre d'environ 25 à 30 mètres. Le globe, d'un rouge très foncé, éclairait vivement tous les environs, il se trouvait à environ 300 à 400 m., devant lui, très bas, mais ne touchant pas terre. Il venait de la direction d'Inchy dans la direction du Cateau.

Le chauffeur, qui eut très peur, ainsi que son père, arrêta son véhicule et le "phénomène" s'immobilisa à environ 300 à 400 mètres, quelques secondes, puis se retira en sens inverse dans la direction d'Inchy, toujours en sens horizontal et à ras de terre.

Le conducteur remit son véhicule en route et dès qu'il fut arrivé en haut de la côte, il aperçut encore le globe de feu disparaissant derrière la maison de M. Marchand, débitant de boissons, au lieudit le Pendu, entre le Cateau et Inchy et entre Neuvilly et Troisvilles.

Fait curieux, le "globe" s'évanouit tout à coup sans laisser de trace.

M. Lefebvre et son père avaient été éblouis par la lueur vive. Ils avaient vu au début de l'apparition un cycliste se trouvant devant eux, qui s'était jeté dans le fossé lors de leur passage.

Le beau-père de M. Lefebvre, M. Emile Sapin, cultivateur, rue de Baillon, qui était en train de traire ses vaches à la même heure, dans la pâture de la rue de Fesmy, certifie avoir aperçu une vive lueur dans le ciel, ainsi que d'autres personnes.

M. Lefebvre a raconté son histoire au marché de Cambrai.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 24 mars 2020.