Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague française de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Croix, Paris, France, page 2, 3 octobre 1954.

Scan

UNE "SOUCOUPE" SE SERAIT POSEE
PRES DU TERRAIN D'AVIATION
DE QUINCY-VOISINS (Seine-et-Marne)

Plusieurs cantonnier des Ponts et Chaussées, qui travaillaient en bordure de la route Coulommiers-Meaux, non loin du terrain d'aviation de Quincy-Voisin, ont vu une soucoupe volante.

L'un d'eux, M. Bernard Goujon, 30 ans, a affirmé avoir vu dans un champ, à environ 200 m. de lui, au pied d'un boqueteau de peupliers un étrange appareil de forme ovale, mesurant environ 3 mètres de diamètre, et d'une hauteur de 2 m. 50. "Il était, dit-il, posé sur le sol à l'aide de trois béquilles assez hautes. Sa partie supérieure comportait une petite coupole translucide semblant faite de matière plastique. L'ensemble de l'engin était d'un métal brillant comme l'aluminium."

M. Goujon a raconté qu'il avait voulu s'approcher de l'engin, mais qu'arrivé à environ 150 mètres, il fut pris de picotements comme si un rayon électrique invisible était dardé sur lui. "Je me sentais paralysés, et ma vue se brouillait légèrement. J'aperçus alors la soucoupe s'élever très lentement, sans bruit, à la manière d'une "feuille morte", jusqu'à 25 mètres du sol. Elle s'immobilisa un instant puis, toujours sans bruit et sans aucune traînée lumineuse, disparut à vive allure."

On a relevé sur le sol des traces profondes d'environ 10 centimètres.

Un "cigare" décolle en Saône-et-Loire

Deux ouvriers maçons, MM. R. Sébastiani, et Buratto, tous deux coureurs cyclistes, à l'Union vélocipédique de Roanne, ont déclaré avoir aperçu, en bordure de la route de Blanzy à Montceau, un engin décoller avec un sifflement strident. L'appareil avait, ont-ils dit, la forme d'un cigare de couleur jaune très foncée, d'une longueur de trois mètres et un diamètre d'environ 60 à 80 centimètres.

M. Arsène Stephan, commandant en second d'un cargo qui a fait escale à Brest, a déclaré que, durant la nuit du 23 au 24 septembre, alors que le bateau se trouvait dans le golfe de Gascogne, par 44° 48 Nord et 4° 30, il avait aperçu une étoile quatre fois plus grande que les autres.

Deux de ses matelots, qui se trouvaient à ses côtés, firent également la même constatation. A la jumelle, ils constatèrent qu'il s'agissait d'un disque en mouvement, sur lequel apparaissait, par moments, des reflets verts.

A la tombée du jour, un marin qui était à la barre du tanker Port-Lyautey, a vu, à moins de 500 mètres de lui, un engin en forme de soucoupe et de couleur rouge effleurer la surface de l'eau, remonter ensuite rapidement à la verticale et disparaître en laissant une flamme rouge.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 janvier 2021.