Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague française de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien national La Croix, Paris, France, page 2, le 13 octobre 1954.

Scan

Soucoupes, cigares, etc.

Près de Munster, quatre
"Martiens"
réparaient leur "appareil"...

M. Hoge, opérateur de cinéma, à vu samedi soir, près de Munster, quatre hommes sortie d'une soucoupe volante.

Ces hommes, de 1 . 20 environ, avaient le torse fortement développé et une grosse tête. En revanche, leurs membres inférieurs étaient petits et maigres.

M. Hoge, rentrait chez lui lorsqu'il vit dans un champ, à soixante mètres de la route une lumière bleutée. Il pensa tout d'abord qu'il s'agissait d'un avion accidenté. Puis il s'aperçut que la lumière provenait d'un objet ayant une forme de cigare. Quatre hommes, en combinaison de caoutchouc, travailler sous l'engin. Aucun d'eux ne soufflait mot.

Hoge les regarda travailler pendant dix minutes, sans s'approcher, parce qu'il avait peur. Finalement, les quatre hommes rentrèrent dans le cigare qui, quelques mètres après avoir décollé, prit la forme d'une soucoupe projetant un lumière éblouissante.

A l'île d'Oléron
des "Martiennes" donnent
des autographes

Un instituteur colonial, actuellement en congé dans l'île d'Oléron, affirme avoir rencontré deux jolies "Martiennes" mesurant environ 1 m. 70, bottées, gantées et casquées de cuir. Les deux "Martiennes" se saisirent du stylo de M. Martin et tracèrent des signes incompréhensible sur son carnet. M. Martin conserve précieusement ce manuscrit.

Un "cigare" se pose dans
une rue de Bompas

Dans la nuit de samedi à dimanche, un boulanger de Bompas (Pyrénées-Orientales) M. Sebelli, a aperçu, posé dans une rue de ce village, un objet en forme de cigare d'environ deux mètres de longueur, entouré de lueurs irisées. M. Sebelli réveilla des voisins qui assistèrent au départ rapide de l'engin.

D'autre part, trois jeunes chasseurs ont vu évoluer lundi au dessus de Gaillac (Aveyron), à une altitude élevée, un objet en forme de cigare qui décrivait dans le ciel une série de grands "s".

Chaque évolution était accompagnée d'un bruit comparable à un jet de vapeur sous pression. L'engin disparut brusquement en direction du Nord.

Un tonneau dans un pré

Ayant aperçu une lumière dans un pâturage, deux jeunes filles de Heimersdorf, Anny et Roselyne Pracht, âgées de 22 et 18 ans, s'approchèrent, pensant qu'il s'agissait d'un feu allumés par un berger. Elles virent alors, affirment-elles, un engin d'une hauteur d'environ 2 mètres. A leur approche, l'engin, en forme de tonneau, passa au rouge incandescent, s'éleva dans les airs et disparut à l'horizon. Le même phénomène a été observé par deux autres personnes.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 11 janvier 2021.