AccueilAcceuil
This page in English

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

LES OVNIS DANS LE MICHIGAN, 1966:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Hillsdale Daily News, de Hillsdale, Michigan, USA, le 28 mars 1966.

Voir d'autres données concernant l'histoire du gaz des marais du Michigan en 1966.

Des OVNIS rapportés dans l'Ohio et dans le Wisconsin durant le week-end

DETROIT (Associated Press) -- Les étranges lumières clignotantes su Michigan, identifiées comme étant un peu de tout en allant du gaz de marais aux soucoupes en volantes, sont revenues au cours du week-end et ont apparemment prolongées leurs opérations vers l'Ohio et le Wisconsin.

Les rapports des observations, limités pendant presque deux semaines au Michigan méridional, sont venus d'environ 100 miles au Nord dans la zone du "pouce" du Michigan de l'autre côté du lac Michigan à Green Bay, dans le Wisconsin, et de Dayton, Ohio.

Comme auparavant, il n'y avait aucune explication satisfaisante.

Jusqu'ici, la seule analyse bien fondée avait été la théorie du gaz des marais avancée par un astrophysicien de l'Université du Nord-Ouest au sujet de deux observations dans le Michigan méridional.

Le scientifique, le Dr J. Allen Hynek, qui est également un consultant spécial en la matière de l'Armée de l'Air, a été critiquée depuis par ceux qui ont rapporté avoir vu les mystérieux objets volants.

Le Policier de la Route de l'Ohio R. D. Landversicht a dit dimanche qu'il a vu une lumière étrange approcher Wright Patterson AFB près de Dayton. Il a censément photographié les lumières et l'Armée de l'Air a projeté de développer les films aujourd'hui.

Wright Patterson est l siège du bureau national des phénomènes aériens non identifié, appelé Projet Blue Book.

Le Major Hector Quintanilla, officier du Projet Blue Book, a dit que les rapports d'apparitions d'OVNIS n'étaient pas rares à la suite d'observations dans d'autres secteurs.

"Il n'est pas inhabituel après des incidents de ceux du type du Michigan la semaine dernière, d'obtenir beaucoup de rapports d'observations. C'est quelque chose de normal qu'il y ait de telles séquelles," a-t-il dit.

Dans la région de Toledo dans la nuit de dimanche un membre du département de feu de Sylvania a fourni à une station de radio locale un compte rendu détaillé de ses observations.

Equipé de jumelles, l'observateur a décrit quatre objets dont il a dit que la couleur changait de rouge au vert à une sorte de blanc. "Ils ressemblaient un peu à une étoile quand vous venez de la voir, mais ils clignotaient en marche et en arrêt," a-t-il dit.

Hynek a indiqué depuis son domicile à Evanston, Illinois, dimanche, que sa conclusion que les deux observations du Michigan étaient probablement des feux follets s'appliquait seulement aux observations rapportées dans le secteur de Hillsdale et de Dexter.

Plusieurs observateurs ont dit ils estimaient que l'explication était insatisfaisante. Le shérif Douglas Harvey du comté de Washtenaw a censément énoncé que Hynek avait été chargé par Washington jeudi de rédiger son rapport vendredi bien qu'il ait dit dans la même nuit qu'il n'avait aucune explication de prête.

"Si je n'avais pas eu une explication, je n'en aurais pas certainement pas fabriqué une," dit Hynek. "Je n'étais aucunement sous les ordres de l'Armée de l'Air pour produire quelque chose ou autre. L'Armée de l'Air m'a donné la pleine responsabilité de publier ce que je veux."

Les lumières au-dessus du Wisconsin, du Michigan et de l'Ohio ont été décrites comme "incandescentes vertes," "rouge et blanc," "orange lumineuse et rougeâtre," et voyageaient à une vitesse élevée.

A Washington, le représentant du Michigan au Congrès, le républicain Gerald R. Ford, a exigé une analyse congressionnelle de la situation, annonçant que beaucoup d'habitants du Michigan estiment que les incidents sont "suffisants pour justifier une certaine action par notre gouvernement."

"Que l'on amène ces témoins devant l'Armée de l'Air et la NASA, qu'ils soient interrogés par des membres du Comité du Sénat, qu'on mette leurs compte-rendus en évaluation. Faisons en sorte que les gens qui ont dit avoir vu ces objets puissent venir témoigner."

La chasse aux OVNIS lasse les personnels de la Défense Civile locale

Les rapports des observations d'objets volants non identifiés (OVNIS) continuent à arriver, mais les fonctionnaires sont trop épuisés pour les vérifier tous personnellement.

Le Directeur de la Défense Civile pour le comté de Hillsdale, William Van Horn, a dit que son organisation se concentre maintenant sur les objets mobiles car la plupart des observations stationnaires ont été identifiés comme étant des étoiles.

Il a également suggéré que les témoins pourraient être d'une grande aide s'ils notaient ce qu'ils ont observé.

L'information de base nécessaire, dit-il, est l'emplacement où se trouvait l'observateur et celui de l'objet aperçu. L'heure à laquelle l'observation est faite, la distance estimée entre les gens et les objets et l'altitude estimée de l'objet.

Cette information spécifique, en plus d'un croquis de l'objet lui-même et d'un diagramme de son mouvement est nécessaire, a-t-il dit.

Il a ajouté que seuls les plus urgents des rapports devrait être fait après 21:00. "Je suis toujours très intéressé par ces choses," dit-il "mais nous devons prendre du sommeil et si les gens ne cessent pas d'appeler à toutes les heures nous (le personnel de la Défense Civile) allons devoir nous laver les mains de toute l'affaire. Cela prend trop de temps qui devrait être consacré à nos activités."

"Nos travaux sont des travaux volontaires et nous sommes dévoués à ce travail. Cependant, tout le personnel impliqué dans le programme a des travaux ou des entreprises qu'ils doivent mener le jour suivant et mes hommes et moi-même ne pouvons simplement pas maintenir la cadence que nous avions adoptée."

Pendant ce temps, Harold Caulkins, chef de la police de Hillsdale a dit qu'il a regardé quelque chose autour du minuit dimanche qui a changé de couleurs et a semblé être en forme de pâté.

Pense-t-il avoir vu un OVNI?

"Je ne sais pas quoi penser," a-t-il dit, " je n'escompte pas ce que Bud (M. Van Horn) dit parce que, après tout, je ne sais pas ce qu'il a vu."

Le Chef Caulkins a poursuivi en indiquant qu'il ne doute pas de ce que M. Van Horn ait vu "quelque chose" car sinon il ne le dirait pas.

Le chef de la police a dit l'objet qu'il a regardé avec un télescope s'est déplacé lentement hors de la vue de sorte que l'instrument ait dû être réaligné toutes les 5-10 minutes. Il a pensé que ce pourrait avoir été une vitesse à peu près identique à celle à laquelle la lune semble se déplacer.

Il n'a pas escompté la possibilité que ce qu'il a vu pourrait avoir été une étoile parce qu'il a dit qu'il n'a eu aucune expérience d'observation des étoiles dans le passé. Cependant, le chef Caulkins a indiqué qu'il n'a ressemblé à aucune autre des étoiles du ciel de la nuit de dimanche.

"Je ne sais tout simplement pas," a-t-il dit.


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le novembre 2003