Journaux -> Documents -> AccueilAcceuil
This page in English

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

OVNI ou "avion fantôme" en Argentine, 2005:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien El Sol Matutino, le 6 avril 2005.

Le mercredi 6 avril 2005, la chaîne de TV 13 à Buenos Aires, capitale de l'Argentine, a mené une interview du capitaine Alvaro Castillo des Fuerza Aerea Uruguayense (FAU, l'Armée de l'Air de l'Uruguay) au sujet des observations récentes d'OVNIS dans la région côtière méridionale de l'Uruguay. Il a parlé d'un " missile ou d'un avion de combat abattu" comme en étant la cause.

Un avion fantôme s'écrase?

Pendant ce temps, des OVNIS ont été vus à Concordia. Les sapeurs-pompiers volontaires de la villa Zorraquir ont détecté un appel de détresse par radio VHF d'un avion qui s'est identifié avec trois chiffres. Ils sont immédiatement entrés en contact avec la tour de contrôle à l'aéroport de Comodoro Pierresteguy, et les Forces Aériennes Argentines ont demandé des rapports de tous les aéroports dans la région. Mais aucun vol vers Concordia comme destination n'a été confirmé.

Des habitants de Salto ont prétendu avoir vu "un avion en détresse" à une basse altitude au-dessus de leur ville.

Un détachement de la police à Concordia dans l'état de Entre Rios a reçu des rapports d'un missile ou d'un avion allégué à proximité de Termas Vertientes à la Concordia, qui utilisait un phare de haute puissance. Des rapports de l'avion mystérieux ont été reçus de cette proximité à 23:50 la nuit passée.

Les Forces Aériennes ont demandé l'information de tous les aéroports dans la province quant à quand un avion vers Concordia pourrait avoir été vu. Cette information a été expédiée à la troisième brigade aérienne, localisée à Parana. Aucun avion n'était parti dans la direction de Concordia. Les trois numéros de son indicatif d'appel ont suggéré que ce pourrait être un avion expérimental.

Une équipe de journalistes de la TV Canal 5 est immédiatement pour partie les thermes dans cet endroit, s'assurant que ni les employés des bains ni les touristes en visite là n'avaient été témoin de l'accident de l'avion allégué.

Les officiers des forces de l'ordre, après avoir ratissé les thermes et leurs environs, ont décidé de retourner à leurs stations après avoir alerté les Carabiniers pour qu'il soient en alerte en cas de l'apparition possible d'un "avion fantôme" au-dessus de la vallée du fleuve Uruguay.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 septembre 201