Journaux 1940-1949 -> Documents -> AccueilAcceuil
This page in english

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

DERNIERES NOUVELLES D'ALSACE, 5 JUILLET 1947:

Ce court article est apparu dans le quotidien régional "Dernières Nouvelles d'Alsace" le Samedi 5 Juillet 1947. Il fait directement suite à la célèbre observation du pilote civil Kenneth Arnold, qu'il mentionne, et précède de peu l'annonce et le démenti consécutif par la base de Roswell de l'Army Air Corps de la récupération d'une soucoupe volante.

Il est intéressant de noter que l'explication par le Flying Pancake, également surnommé Flapjack, avait déjà été réfutée par les militaires, pour cause: il n'y eut jamais qu'un seul Flapjack ayant volé, certes pas à 2000 km à l'heure, ni dans le silence, et bien entendu ses rares et délicats vols d'essais étaient scrupuleusement consignés. Pourtant cinquante ans plus tard il se trouve en France des... sociologues pour expliquer que "les Flapjacks" sont la cause des observations d'OVNIS de cette époque.

DES "SOUCOUPES VOLANTES" TRAVERSENT LE CIEL A 2000 km A L'HEURE

WASHINGTON (AP) - Le tout dernier jeu aux Etats-Unis consiste à lever le nez en l'air et à chercher dans le ciel de mystérieux "bolides" qui depuis quelques jours défrayent la chronique.

La semaine dernière en effet, neuf mystérieux projectiles furent aperçus traversant le ciel dans l'ouest de l'Etat de Washington à une vitesse apparente de près de 2.000 km à l'heure.

Des phénomènes semblables étaient signalés par la suite d'El Paso dans le Texas, de Vancouver et de nombreux autres endroits.

On avait pensé qu'il s'agissait du "Flying Pancak [sic]" (la crêpe volante) ou d'un avion sans aile, mais les autorités navales on fait savoir que le "Pancake" n'avait pas quitté sa base.

Selon les témoins canadiens ces bolides ressemblent à une "soucoupe à thé" et traversent l'horizon en trente secondes, sans émettre aucun bruit, en dégageant une lueur fulgurante.

De leur côté, les radars n'ont signalé la présence d'aucun corps étranger dans le ciel et l'armée déclare n'avoir procédé au tir d'aucun projectile à réaction.

Le mystère des "soucoupes volantes" demeure entier.

Scan


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 16 Mai 2002