Journaux 2000-2009 -> Documents -> AccueilAcceuil
This page in English

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La psychologues et les "abductions extraterrestres", 2005:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Boston Herald, Boston, Massachusetts, USA, le 28 août 2005.

L'incroyante examine les 'reconcontres extraterrestres'

Par Jessica Heslam

Sa dernière rencontre a eu lieu il y a deux ans.

Will Bueche a indiqué qu'il dormait dans son appartement quand une paire de petite créatures blanches comme des os l'a poussé à se réveiller.

"Ils sont apparues et ont tenu mes mains d'une manière tellement physique et avec force," a dit Bueche, 36 ans, qui vit dans la région de Cambridge. "Le message était qu'ils étaient réelles."

Bueche est l'un parmi des millions d'Américains qui croient qu'ils ont eu une rencontre extraterrestre. Il a été également interviewé par la psycologue de Harvard Susan Clancy pour son nouveau livre, "Enlevé : Comment les gens en viennent à croire qu'ils ont été enlevés par les Extraterrestres." Le livre sera dans les librairies en octobre.

Clancy indique qu'il n'y a aucune preuve que les gens sont enlevés et subissent des expériences par des extraterrestres. En fait, Clancy indique qu'elle n'est pas même intéressée par les extraterrestres et est devenue "une étudiante malgré elle de l'alienologie."

Ce qui intéressait Clancy était qu'il y avait un groupe de personnes qui avaient créé "de faux souvenirs." Elle a voulu en comprendre plus au sujet de la façon dont et de la raison pour laquelles ils les ont créées.

Il y a deux types de croyants, a dit Clancy, qui a parlé à 100 dans les cinq dernières années: ceux qui suspectent avoir été enlevés et ceux qui en ont des souvenirs vifs. "Habituellement, les gens cherchent à expliquer une certaine sorte d'expérience étrange ou peu habituelle ou désagréable qui leur est arrivée," dit Clancy pendant une interview au téléphone depuis le Nicaragua, où elle fait des recherches.

Les gens veulent savoir pourquoi ils se sentent déprimés, pourquoi ils se sont réveillés dans la nuit avec un sentiment de terreur, pourquoi ils ont des problèmes sexuels, pourquoi ils ont des marques étranges sur leurs corps, pourquoi ils ont des difficultés dans les rapports et ainsi de suite, a-t-elle dit.

Etre enlevé par des extraterrestres est une explication en vogue pour expliquer des choses désagréables.

"Pour le meilleur ou pour le pire, être enlevé par des extraterrestre est une explication culturelement disponible pour la raison qui fait que nous nous sentons comme nous nous sentons," a dit Clancy.

Pendant sa recherche, Clancy, 36 ans, a constaté que les gens obtiennent des souvenirs d'abduction en subissant une certaine forme d'hypnose ou un imagerie dirigée dans des thérapies. Les abductés était des gens instruits avec un travail et une famille, a-t-elle dit. Le seul point commun était qu'ils étaient plus créateurs, imaginatifs et enclins à la fantaisie que d'autres.

"Il n'y a aucune donnée qui indique qu'ils sont plus que le reste d'entre nous enclins à souffrir du moindre désordres psychologique," a dit Clancy.

Clancy ne dit pas à ses sujets qu'elle ne croit pas aux enlèvements extraterrestres à moins qu'ils demandent son avis quand l'étude est terminée. La réponse de Clancy acceuillie par de la colère, un sourire sarcastique ou simplement ignorée.

Bueche indique que les données que Clancy a rassemblé ont de la valeur, mais il n'est pas d'accord avec ses conclusions.

"Je pense que ces gens ont eu des rencontres et des expériences extraterrestres," a dit Bueche, qui se désigne comme un expérienceur. "Je pense que le concept que d'autres races sont là dehors est vrai."

[Photo: Will Bueche, un des sujets interviewés par Susan Clancy, affirme que les extraterrestres lui ont rendus visite.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 septembre 201