Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague US de 1952 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Alexandria Gazette, USA, le 28 Juillet, 1952. L'Alexandria Gazette est le plus ancien journal quotidien des US. Tous les grands journaux de l'époque avaient fait les gros titres sur les incidents OVNIS de grande ampleur au-dessus des USA en 1952.

Scan

Les Chasseurs à Réaction Distancés Par Les
"Soucoupes Volantes"
Au-Dessus du Mont Vernon Et Du Potomac

Les chasseurs à réaction de l'Eastern Interceptor Command ont été maintenu en alerte 24 heures sur 24 aujourd'hui pour des "soucoupes volantes" au-dessus des environs d'Alexandria.

L'ordre a été donné après que des opérateurs de radar au centre de contrôle du trafic aérien de la CAA à National Airport ont aperçu les objets mystérieux pour la deuxième fois en huit jours, dans la nuit de samedi.

L'Armée de l'Air a indiqué que deux chasseurs à réaction ont poursuivis "entre quatre et douze" objets évasifs dans la nuit de samedi, mais les pilotes ont rapportés qu'ils n'ont pas pu se rapprocher de plus que 7 miles avant que les soucoupes n'aient disparu.

Un pilote a dit qu'il a vu "une lumière blanche fixe" à environ dix miles à l'est du Mont Vernon. Son jet supersonique, voyageant à une vitesse de plus de 600 milles par heure, a été distancé quand il a cherché à rattraper l'objet.

L'apparition initiale des objets a été rapporté à 20:08 EDT samedi. Deux jets du 142e escadron de chasseurs d'interception, à Newcastle, Delaware, ont filé vers les lieux de l'action et ont surveillé le secteur en se relayant jusqu'à 02:20 du matin.

Les opérateurs de radar à la base aérienne d'Andrews juste de l'autre côté d'Alexandria sur le fleuve Potomac ont rapporté une "longue série d'observations allant et venant jusqu'à minuit."

Entre sept et douze disques ardents avaient été détectés par l'équipement de radar à National Airport la semaine dernière. Les experts en matière de radar ont dit que les instruments ne sont pas infaillibles mais normalement ne montrent pas quelque chose qui n'est pas là.

Le radar habituellement n'enregistrera pas quelque chose sans substance telle que de la lumière, mais détectera des oiseaux et des formations denses de nuage. Un porte-parole de la CAA a dit, cependant, que les objets mystérieux ont enregistré des "blips" nets sur l'écran de radar semblable à ceux dégagés par des avions.

En attendant, l'Armée de l'Air a maintenu fermé le couvercle du secret sur des investigations fait par les militaires. L'information recueillie sur les observations locales est envoyée à un centre spécial des soucoupes au terrain de Wright, Dayton, Ohio, où tous tels rapports sont évalués.

Le Capitaine E.J. Ruppelt, qui dirigent l'équipage spéciale de recherche sur les soucoupes, a dit à Dayton la nuit passée que la majeure partie des informations sur les soucoupes est fortement secrète et a ajouté que plusieurs des rapports qu'il a reçus sont faussés.

On pense que ceci est la première fois que l'Armée de l'Air, dans le passé sceptique quant à l'existence des soucoupes, les a reconnus au point de les poursuivre en avion de chasse.

Le Colonel Jack C. West, commandant du 142nd escadron, a dit que ses jets sont prêts maintenant à entrer de nouveau en action "à la seconde où la notification arrivera."

CHICAGO - plusieurs scientifiques, toujours pressés pour une explication des "soucoupes volantes," sont convaincus que les objets mystérieux existent vraiment.

Un expert a dit qu'ils peuvent être des vaisseaux spatiaux d'une autre planète.

Les rapports d'objets en déplacement rapide extrêmement légers au-dessus de Washington pendant le week-end ont donné du poids à la théorie que les "soucoupes" sont réelles, selon quelques experts.

"Je crois certainement que les objets aperçus au-dessus de Washington n'étaient pas issus de l'imagination de quelqu'un," a dit R. L. Farnsworth, président de la société des fusées des États-Unis, une organisation honorable qui se consacre à l'étude du voyage en fusée.

Farnsworth dit, "il y a une possibilité" qu'ils soient des vaisseaux spatiaux interplanétaires. Il a ajouté qu'il n'y à aucun moyen pour qu'il sache avec certitude ce qu'étaient les objets.

"Le voyage spatial interplanétaire est certainement possible," a-t-il dit. Nous savons qu'il y a de la végétation sur la planète Mars, et ceci pourrait être une indication qu'il y a de la vie sur cette planète."

Le Dr. J. Allen Hynek, un astronome à l'université d'Etat de l'Ohio, a dit qu'il pense que les personnes qui ont rapporté voir des "soucoupes" n'étaient pas simplement victimes de leurs imaginations exacerbées.

Il a dit qu'il a été convaincu que ces personnes ont vu quelque chose, "un certain type d'objet ou de phénomènes."

Mais Hynek a indiqué qu'il est "fortement improbable" que les "soucoupes" viennent d'une autre planète.

"Il y aurait une distance trop grande et beaucoup de problèmes de technologie," a-t-il dit.

Un scientifique, qui a demandé que son nommé ne soit pas communiqué, a spéculé que les "soucoupes" pourraient être avion expérimental développé par les États-Unis.

"Si c'est le cas," a-t-il dit, "il est temps le gouvernement cesse de faire des plaisanteries sur le dos des gens."

Le même scientifique a dit il a pensé qu'il était "un peu révélateur" que plusieurs des rapports soient venu de la région générale de Washington et des zones de tests atomiques au Nouveau Mexique.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 1 mars 2003.