Eupen 29 nov. 1989 -> Vague belge -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague belge:

Les observations du 29 novembre 1989:

16:45 - 17:00 - Les Goronnes - Le Halloux

A cette heure-là, Mr. Léon F[-], un enseignant, roulait avec son épouse de Stembert vers leur domicile de Limbourg.

Peu avant le carrefour dit des "Goronnes", ils on vu un objet qui semblait immobile au-dessus du lieu-dit "Halloux", au nord-est de là où ils se trouvaient.

Ils ont pensé que cela ressemblait à un gros "hélicoptère banane", ces hélicoptères à deux rotors comme le Chinook, la chose étant plus épaisses à ses deux bords qu'à sa partie centrale. L'objet émettait une lumière puissante.

A gauche: Aspect de l'objet vu de profil depuis le lieu-dit "les Goronnes" d'après le schéma des enquêteurs de la SOBEPS.

La ligne pointillé et le "?" indiqués par la SOBEPS ne sont pas explicités, cela pourrait être une indication d'une luminosité non décrite de façon satisfaisante par les témoins qui aurait été situé sur le dessus de l'objet.

Ils ont fini par arriver juste en-dessous de cet objet, ont roulé en-dessous, estimant qu'il devait être entre 200 et 300 mètres au-dessus d'eux.

Ils ont pu distinguer qu'il avait ce qu'ils ont décrit comme des "structures d'assemblage", sans pouvoir mieux préciser.

Il était d'un aspect clairement matériel, rigide, et opaque, sa teinte était grise foncée, sans reflet métallique.

Ils voyaient trois "phares" disposés en triangle qui émettaient une lumière blanche très vive, qu'ils ont comparé à celle des éclairages nocturnes des stades de football. Le phare situé à la pointe de l'objet avait l'aspect d'un "globe" et semblait plus grand que les deux feux latéraux. C'est ce phare qui projetait vers le sol un faisceau blanc, mais atténué par la lumière du jour. Concernant le feu au centre, il était orange et clignotait "mollement".

A gauche: Aspect de l'objet vu par en-dessous d'après le schéma des enquêteurs de la SOBEPS.

L'objet qui avait été immobile s'est alors mis en mouvement avec la pointe vers l'avant, à une vitesse modérée mais estimée supérieure à 60 km/h, et s'est éloigné silencieusement vers l'est, en direction de Goë.

Alors il a a changé direction et est parti vers le sud-ouest, jusqu'à arriver au-dessus du lieu-dit "Louveterie", où il a bifurqué encore une fois et d'est dirigé plein nord vers les témoins.

Il a marqué deux ou trois minutes d'arrêt du côté ouest de la route de crête de "Halloux", où les deux témoins s'étaient arrêtés, et s'est éloigné rapidement en direction de Jehanster-Spa, soit un cap nord-nord-est vers sud-sud-ouest.

Léon F. a remarqué ce qui semblait être "deux lignes sombres" se détachant en relief sous l'objet, disposées de manière symétrique, ces lignes ont évoqué pour lui des "déflecteurs" ou une sorte de "train d'atterrissage à skis".

L'observation a durée en tout un quart d'heure.

Notes.

La SOBEPS présente le cas comme une observation diurne. Il faut toutefois noter que le coucher du soleil ce jour-là est à 16:37. Il ne fait cependant pas nuit, mais la nuit est en train de tomber pendant l'observation. Le ciel présente donc à eu près la couleur que j'ai utilisée sur les schémas.

Tentative de tracé des trajets.

A partir du résumé par la SOBEPS, j'ai tenté de tracer les positions du ou des objets et les positions des témoins.

Objet: Témoins:
Phase: Position: Mouvement: Vers: Position: Mouvement: Vers:
1 Au-dessus du "Halloux". Immobile N/A Peu avant le carrefour "Goronnes". Roulent en voiture. Vont de Stembert à Limbourg.
2 Au-dessus des témoins. Immobile N/A Sous l'objet. Roulent en voiture. Vers Limbourg?
3 Au-dessus des témoins. Part à un peu plus de 60 km/h. Vers l'Est en direction de Goë. ? Roulent en voiture. Vers Limbourg?
4 ? Change de direction. Vers le Sud-Ouest. ? ? ?
5 Au-dessus du lieu-dit "Louveterie." N/A N/A ? ? ?
6 N/A N/A De "louveterie" vers plein Nord où se trouvent les témoins. Au Nord de l'objet. ? ?
7 Côté ouest de la route de crête de "Halloux". Immobile deux ou trois minutes. N/A Route de crête de "Halloux". Arrêtés. N/A
8 N/A Déplacement rapide. De côté ouest de la route de crête de "Halloux" vers Jehanster-Spa, soit NNE vers SSO. Route de crête de "Halloux". N/A Arrêtés.

Comme on le voit, il n'est pratiquement pas possible de reconstituer un trajet de ou des OVNIS observés avec quelque assurance, le résumé étant trop fragmentaire et la continuité de l'observation n'étant pas précisée.

Tout au plus puis-je indiquer à peu près situer géographiquement la zone de l'observation. En bleu, la route de crête où circulaient les témoins:

Brève discussion.

Il est assez tentant de penser que les témoins ont pu en fait voir un hélicoptère bi-rotor ou même classique ou un avion de ligne de profil dans un premier temps, et un avion de ligne biréacteur dans un second temps. Les schémas le suggèrent fortement, et les deux "déflecteurs" ou patins sous le triangle pourraient simplement être les deux nacelles de réacteurs d'un biréacteur.

Plusieurs signes semblent aller à l'encontre de ce type d'explication, comme par exemple l'immobilité suivie d'une mise en mouvement; malheureusement rien n'est quantifié, notamment, ni chronométrage ni aucune taille angulaire ni élévation ni déplacement angulaire ne sont indiqués et de ce fait, n'importe quelles sortes d'illusions d'optiques à partir d'avion ou d'hélicoptère peuvent être avancées et le rapport est pratiquement inexploitable en l'état.

Toutefois, il n'en demeure pas moins important de se rappeler que l'observation n'est nullement isolée ce soir-là en ces lieux là; une parmi plus d'une centaine - et c'est bien ce qui en fera un élément d'intérêt dans le contexte complet de toutes les observations.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 8 octobre 2007.