ALSACAT -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

ALSACAT:

Comme son nom le suggère, ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas précédent Cas suivant >

Cas de Mulhouse, le 18 décembre 2015:

Numéro de cas:

ALSACAT-2015-12-18-MULHOUSE-1

Résumé:

Un homme a téléphoné le 15 mai 2017 au GEIPAN, le groupe d'étude et d'informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés au sein de Centre National d'Etudes Spatiales de la France, pour rapporter brièvement son observation. Il a laissé sur le répondeur du GEIPAN un récit de son observation; le GEIPAN lui a alors demandé de remplir leur formulaire, ce que l'homme a fait.

Il y rapportait que le vendredi 18 décembre 2015, aux environs de 19:45 - 20:00, il était en voiture avec un ami qui conduisait, arrivant à l'angle du boulevard Roosevelt et de la rue Descartes à Mulhouse.

Au moment où l'ami s'est arrêté pour garer la voiture, l'homme a vi dans le ciel, sur aa droite, une lumière fluorescente de couleur fuchsia, non clignotante, sans lumières clignotantes, qu'il estimait de 10 fois le diamètre d'une étoile.

Il montre cela à son ami qui, surpris, demande ce que c'est. L'homme amusé lui répond: "Ça? Un Ovni!". Pendant que l'ami faisait un créneau pour se garer, l'homme continue de regarder la "chose" qui avance en ligne droite à la vitesse (apparente) d'un avion de ligne.

Subitement, la "lumière" s'est arrêtée instantanément, "sans aucune inertie", et fait une pause durant une vingtaine de secondes, puis, aussi subitement qu'elle s'est arrêtée, elle reprend sa vitesse initiale, sans aucune période d'accélération, et reprend la même trajectoire pour finir par être cachée par les toits.

L'homme précisait qu'il est habitué aux évolutions d'avions de ligne et autrefois d'avions de chasse puisque Mulhouse est proche de l'Euro-Airport Bâle-Mulhouse, et proche de l'ancienne Base Aérienne 132 de Meyenheim.

Etant, dans l'intervalle, sortis de l'auto, les témoins avaient constaté qu'aucun bruit ne venait du ciel.

L'homme explique que ce qui l'a amené à penser que l'objet observé n'est rien de connue était:

- la lumière "fuchsia fluo" de l'objet, sans aucune autre lumière;

- la pause d'une vingtaine de seconde sans ralentissement ni accélération durant sa trajectoire parfaitement rectiligne;

Il joignait un plan des lieux et une photo des lieux avec représentant de sa position et de la trajectoire de l'objet.

Il répondait avec soin toutes les questions du formulaire du GEIPAN, nous apprenant là que l'observation a duré une minute et demie ou deux, qu'il ne portait pas de lunettes, que sorti de la voiture il n'avait entendu aucun bruit venant de l'objet dans le contexte des bruits de trafic ordinaire en centre-ville, qu'aucun appareil n'était en marche à l'exception des éclairages publics, que l'objet avait eu une luminosité comparable à celle de Vénus, avec une taille multipliée environ par 10 par rapport à cette planète.

L'objet n'avait ni traînée ni halo; il ne peut en donner la distance d'observation, mais elle lui a semblé similaire à celle qu'aurait eu un avion de ligne en phase d'approche. Il estime que l'objet était à l'azimut 50°, sans changement, donnant tout de même une portion de ciel parcourue de 60°. Il indiquait que la hauteur angulaire était entre 45° et 50°.

Il indiquait concernant la météo: "Autant que je me souvienne : météo stable, ciel dégagé, temps sec."

Pour lui l'objet était "un objet volant non identifié, point." Il ne pense pas que ce soit quelque chose d'ordinaire, mais cela n'a pas changé sa vie, ni modifié son opinion sur la question des OVNIS, qu'il trouve intéressante sans que cela l'obsède.

Il explique qu'il témoigne seulement maintenant parce qu'il venait de voir un reportage télévisé sur les phénomènes aériens inexpliqués, évoquant le rapport Cometa et le GEIPAN. Il explique qu'il regarde souvent le ciel la nuit, qu'il avait déjà vu de nombreuses choses "particulières", dont, en compagnie d'une douzaine d'autres personnes, une sorte "d'étoile" il y a une quarantaine d'année, se déplaçant en zigzag "carrés" à une vitesse plusieurs fois supérieure à celle d'un avion de chasse. Il avait alors appelé le contrôle aérien de l'Euro-Airport, qui ne voyait rien sur son radar, et a évoqué que "les militaires peut-être..."

Le GEIPAN précise que l'autre témoin ne leur a pas envoyé son témoignage.

Le GEIPAN publie leur analyse de l'observation, notant que le ciel avait une couverture nuageuse ce soir-là, que la visibilité horizontale était bonne, de 12 km, et que le vent soufflait faiblement du sud.

Ils expliquent que le seul objet volant correspondant à ce qui a été décrit est un drone récréatif:

La manoeuvre d'arrêt et de redémarrage est classique pour une drone, la légèreté d'un drone relativement à la puissance des moteurs permet cela.

Les témoins n'ont pas entendu son bruit parce que les moteurs de drones, généralement électriques, ne sont guère bruyants, qu'il y a un facteur de distance, les bruits de la ville, et un vent qui souffle de la direction témoins vers objet, atténuant donc un bruit éventuel.

Ils pensent que la couleur fuchsia est le résultat d'une "customisation" par le propriétaire du drone.

Données:

Données temporelles:

Date: 18 décembre 2015
Heure: 19:45
Durée: 90 secondes à 2 minutes.
Date du premier rapport connu: 15 mai 2017
Délai de rapport: 1 an et demi.

Données géographiques:

Département: Haut-Rhin
Commune: Mulhouse
Lieu:
Latitude: 47.7497
Longitude: 7.3302
Rayon d'incertitude: 40 m

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 2
Nombre de témoins connus: 1
Nombre de témoins nommés: 0
Ages des témoins: Adulte ou âgé.
Types de témoins: Hommes.

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Rapporté par téléphone et formulaire au GEIPAN.
Type de lieu: Ville.
Conditions d'éclairage: Nuit.
OVNI observé: Oui
Arrivée OVNI observée: Non
Départ OVNI observé: Non
Entité(s): Non
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: Etonnés.
Interprétations des témoins: Objet volant non identifié.

Classifications:

Hynek: LN
ALSACAT: Possible ballon à LED.

Sources:

[Ref. gei1:] GROUPE D'ETUDES ET D'INFORMATIONS SUR LES PHENOMENES AEROSPATIAUX NON IDENTIFIES (G.E.I.P.A.N.):

MULHOUSE (68) 18.12.2015

RÉSUMÉ

Observation des évolutions silencieuses d'une lumière fuchsia fluo dans le ciel nocturne : observation probable d'un drone de loisir.

DESCRIPTION

Témoignage en 2017 d'une observation faite le 18 décembre 2015 aux environs de 19h45 -20h. Le témoin rapporte les évolutions (déplacement rectiligne, arrêt, et reprise du déplacement) d'une lumière fuchsia fluo dans le ciel du proche centre-ville de Mulhouse (68). Aucun bruit particulier n'est entendu. Aucune forme n'est distinguée. Le témoin perd de vue le phénomène qui se trouve caché par les toits environnants. Un seul témoignage est recueilli.

La consistance est correcte, avec une bonne description par le témoin de l'observation et une photographie la reconstituant. Nous avons pu montrer (voir le compte rendu d'enquête) dans cette analyse que les témoins avaient probablement observés un drone de loisir, équipé d'une signalisation lumineuse, et utilisé dans des conditions non autorisées (de nuit et en agglomération).

Cette conclusion s'appuie sur les deux éléments principaux suivants:

- le comportement du PAN, avec une trajectoire rectiligne et un arrêt net, suivi d'un redémarrage instantané à la vitesse initiale est typique de celui des drones. La distance d'observation ainsi que la faible inertie de ces appareils empêchent les témoins de distinguer d'éventuels petits mouvements parasites du drone, qui aurait pu se produire lors de son arrêt et de son redémarrage.

- la couleur observée, fuchsia, est fantaisiste et ne se conforme pas du tout à celles habituellement utilisées en navigation aérienne. Ce type d'utilisation de couleurs fantaisistes est typique de la « customisation » de drones pouvant être effectuée par certains propriétaires.

Par ailleurs, le bruit n'a pas pu être entendu par les témoins, à la fois en raison de la distance les séparant du drone, du bruit modéré émis par les moteurs de ce type d'engin, du vent non porteur et du bruit ambiant de circulation.

Egalement en raison de la distance d'observation, mais aussi à cause de ses dimensions réduites, la forme du drone n'a pas pu être observée, seule sa lumière l'étant.

Nous pouvons noter que bien que le propriétaire de ce drone ait équipé son engin d'une signalisation lumineuse, il ne respecte ni l'interdiction de faire voler son drone de nuit, ni celle de l'utiliser au-dessus d'une agglomération.

Certains propriétaires de drones, en plus de ne pas respecter la réglementation, prennent des risques parfois inconsidérés (possibilités de dommages matériels, voire corporels), inconscients du danger.

Le GEIPAN classe le cas en « B » : observation probable d'un drone de loisir.

TÉMOIN

DATE DE L'OBSERVATION 18/12/2015
AGE 70
GENRE H

CONDITION

CONDITIONS MÉTÉO Trés nuageux ou couvert
DATE ET HEURE LOCALE 18/12/2015 19:45/20:00
CADRE DE RÉFÉRENCE Paysage Urbain
DISTANCE ENTRE PHÉNOMÈNE ET TÉMOIN Difficile dans un ciel nocturne. À l'estimation : altitude d'un avion de ligne pouvant peut-être être en phase d'approche. Nous sommes à une vingtaine de kilomètres de l'Euro-Airport Bâle-Mulhouse.

LOCALISATION

DIRECTION D'OBSERVATION HORIZONTALE 50.00
NATURE DE L'OBSERVATION OU TERMES DESCRIPTIFS Termes descriptifs (lumières, forme, etc.)
FORME GLOBALE 1D - Ponctuel (point)
TAILLE APPARENTE taille de Vénus multipliée par 10.
BRUIT Aucun, Silence total
EFFET SUR L'ENVIRONNEMENT Aucun
NOMBRE DE PHÉNOMÈNES OBSERVÉS 1

Document.

CNES
Centre National d'Etudes Spatiales

GEIPAN

Madame, Monsieur,

Vous avez été témoin direct, sur le territoire français, d'un phénomène aérospatial qui vous a intrigué, et vous souhaitez confier cette observation au GEIPAN pour analyse.

Nous vous proposons, dans un premier temps, de vous rendre sur notre site Internet www.geipan.fr, La consultation du guide d'identification des PANs vous permettra peut-être de trouver rapidement une explication à votre observation.

Dans le cas contraire, nous vous invitons à remplir le présent questionnaire.

Important: le questionnaire ne doit pas être rempli si vous n'avez pas fait d'observation directe

(un objet constaté sur une photo ou un film APRES la prise de vue ne constitue pas un cas d'observation)

- Le questionnaire est individuel et doit être rempli par le témoin direct

- Le questionnaire ne doit concerner qu'une seule observation à la fois

Votre témoignage est capital et unique. Il va consister à faire un récit de votre observation, à répondre à des questions précises, à réaliser des dessins et croquis ou joindre des photographies pour affiner davantage votre description.

Il est impératif que vous respectiez les consignes mentionnées à chaque étape afin que nous puissions réunir le plus grand nombre d'informations possible au sujet du phénomène observé. Vous ne devez pas avoir peur de nous en faire part, ni vous sentir ridicule, nous avons l'habitude de recueillir ce type de témoignages.

Les conclusions de notre enquête vous seront transmises personnellement. Une fois anonymisé, votre témoignage sera publié sur notre site web (www.geipan.fr), onglet « Recherche de cas » dans la barre des menus.

Nous vous remercions par avance pour la contribution que vous apportez à nos travaux.

Le responsable du GEIPAN

CONFORMEMENT A LA LOI N° 78-17 DU 6 JANVIER 1978 RELATIVE A L'INFORMATIQUE, AUX FICHIERS ET AUX LIBERTES, ET AU DECRET N° 78.774 DU
17 JUILLET 1978, VOUS DISPOSEZ D'UN DROIT DE CONTROLE ET DE RECTIFICATION DE VOS DONNEES PERSONNELLES.
LES DEMANDES SONT A ADRESSER PAR ECRIT AU GEIPAN - COORDONNEES EN DERNIERE PAGE

V3-11/Avril 2017 page: 1 / 15

Document.

Votre observation

Nous allons vous demander de restituer le maximum d'informations concernant votre observation. Le plus important est de ne rien omettre : ce sont souvent les détails qui permettent de résoudre les enquêtes. N'hésitez donc pas à donner le maximum d'informations, même si vos souvenirs sont incomplets ou que certains éléments vous paraissent peu importants. Si vous n'êtes plus très sûr de tel ou tel détail, signalez-nous vos doutes, mais, encore une fois, n'omettez rien. Nous devons pouvoir visualiser tout ce que vous avez vu, comme pour refaire le film de votre observation.

Pour votre récit, vous pouvez utiliser le texte libre préparé avant d'avoir consulté le « Qu'ai-je vu ? »

Utilisez la fin de cette page pour faire le récit de votre observation et poursuivez sur papier libre autant que vous le désirez:

Votre récit libre de l'observation:

Le vendredi 18 décembre 2015, aux environs de 19h45 / 20h, arrivant à l'angle du boulevard Roosevelt et de la rue Descartes à 68100-Mulhouse en compagnie d'un ami qui conduit son automobile, et avec qui nous nous rendons à une réunion, au moment où il s'arrête pour garer la voiture, je vois dans le ciel, sur ma droite, une « lumière » fuchsia fluo, non clignotante et sans clignotant, aussi lumineuse qu'une grosse étoile et de, à l'estime, 10 fois son diamètre. Je fais remarquer la chose à mon ami qui, surprit, me demande ce que c'est. Amusé, je lui réponds : « Ça ? Un Ovni ! ». Pendant qu'il fait son créneau, je continue de regarder la « chose » qui avance, en ligne droite, à la vitesse d'un avion de ligne. Dans la région nous sommes habitués aux évolutions d'avions de ligne car, d'une part, nous sommes, en ligne droite, à quelques 25 kilomètres de l'Euro-Airport Bâle-Mulhouse et, avons bien connu les passages d'avions de chasse car à 18,5 kilomètres (en ligne droite) de l'ex-base aérienne 132 de Meyenheim. Subitement, la « lumière » s'arrête instantanément, sans aucune inertie - c'est-à-dire passe d'une vitesse X à la vitesse zéro – et fait une pose durant une vingtaine de secondes. Puis, aussi subitement qu'elle s'est arrêtée, et reprenant instantanément sa vitesse initiale, donc sans accélération aucune, elle poursuivit sa trajectoire pour finir par être cachée par les toits.

Dans l'intervalle, étant sortis de l'auto, nous pûmes constater qu'aucun bruit ne venait du ciel.

Les trois choses qui me paraissent importantes sont:

- la lumière « fuchsia fluo » de l'objet, sans aucune autre lumière;

- le fait qu'il ait fait une « pose » d'une vingtaine de seconde durant sa trajectoire parfaitement rectiligne;

- l'absence de ralentissement et d'accélération ; cela vole, s'arrête net, et reprends de manière aussi nette sa vitesse initiale.

Pourquoi n'en parler que maintenant?

Simplement, que c'est après avoir regardé récemment un reportage à la télévision sur les phénomènes aériens inexpliqués, évoquant le rapport Cometa et le Geipan, que je me suis décidé à vous contacter. J'ai, parce qu'ayant toujours le « nez en l'air » lorsque la nuit est tombée (j'aime regarder le ciel), vu de nombreuses choses « particulières » dans ma vie, dont une, un soir, il y a une quarantaine d'année, comme une « étoile », se déplaçant à une vitesse plusieurs fois supérieure à celle d'un avion de chasse et faisant des « zig-zag » à l'équerre et, là aussi, sans inertie. Alors, après l'avoir observé avec des jumelles qui ne me permirent que de grossir le « point » lumineux, j'avais appelé le contrôle aérien de l'Euro-Airport. Le contrôleur qui me parla, après avoir vérifié au radar, me répondit que les militaires pourraient peut-être..., mais que, lui, dans le secteur et selon la trajectoire que je lui j'indiquai, ne voyait rien. Nous étions une demi douzaine ensembles au moment de cette observation, et avions tous vu exactement la même chose.

CONFORMEMENT A LA LOI N° 78-17 DU 6 JANVIER 1978 RELATIVE A L'INFORMATIQUE, AUX FICHIERS ET AUX LIBERTES, ET AU DECRET N° 78.774 DU
17 JUILLET 1978, VOUS DISPOSEZ D'UN DROIT DE CONTROLE ET DE RECTIFICATION DE VOS DONNEES PERSONNELLES.
LES DEMANDES SONT A ADRESSER PAR ECRIT AU GEIPAN - COORDONNEES EN DERNIERE PAGE

V3-11/Avril 2017 page: 4 / 15

Document.

Conditions d'observation du phénomène

Merci de fournir toutes les informations demandées.

A1. Adresse précise du lieu d'observation (commune, département, rue, ,,,) :

MULHOUSE (Haut-Rhin), angle du boulevard Franklin D. Roosevelt et de la rue René Descartes.

A3. Si Pendant un déplacement : nom du bateau, de la route ou référence du vol :

Néant.

B1. Quelles étaient vos occupations juste avant votre observation?

Aucune. Avec un ami, nous étions en voiture et allions stationner pour nous rendre à une réunion.

B2. Où vous trouviez-vous exactement? (Merci d'indiquer si vous étiez dans un bâtiment et à quel étage, si vous regardiez à travers une vitre, et à quelle vitesse vous rouliez si vous étiez dans un véhicule.)

D'abord dans la voiture (par la vitre avant droite), puis dans la rue.

B3. Description du lieu d'observation:

À un coin de rue, en zone dégagée, au moment où nous allions stationner la voiture, et après. C'est mon ami qui conduisait.

B4. Date de l'observation: 18/12/2015 B5. Heure précise de début (en heure locale): 19h45

Heure précise ? C'est plutôt aux environs de 19h45 / 20h.

B6. Durée de l'observation ou heure de fin (en heures, minutes, secondes) : ................

1,5 / 2 minutes, peut-être. L'observation a ensuite été cachée par les toits.

B7. D'autres témoins ont-ils vu le même phénomène que vous? Si oui, combien? Le cas échéant, merci de leur demander de nous contacter aux coordonnées indiquées en dernière page de ce document.

En dehors de l'ami avec qui j'étais, à ma connaissance: aucun témoin. J'ai demandé à mon ami de bien vouloir remplir ce même questionnaire.

CONFORMEMENT A LA LOI N° 78-17 DU 6 JANVIER 1978 RELATIVE A L'INFORMATIQUE, AUX FICHIERS ET AUX LIBERTES, ET AU DECRET N° 78.774 DU
17 JUILLET 1978, VOUS DISPOSEZ D'UN DROIT DE CONTROLE ET DE RECTIFICATION DE VOS DONNEES PERSONNELLES.
LES DEMANDES SONT A ADRESSER PAR ECRIT AU GEIPAN - COORDONNEES EN DERNIERE PAGE

V3-11/Avril 2017 page: 5 / 15

Document.

B8. Le cas échéant, identité et relation entre ces témoins et le témoin principal:

Néant.

B9. L'observation s'est faite de façon: continue / discontinue
(rayer ou supprimer la mention inutile)

B10. Si l'observation s'est faite de façon discontinue, précisez pourquoi elle s'est interrompue et a repris:

Observation continue.

B11. Qu'est-ce qui a provoqué la fin de l'observation?

Les toits des immeubles environnants.

B12. Avez-vous vu le phénomène directement de vos yeux? OUI
(rayer ou supprimer la mention inutile)

B13. Le phénomène a-t-il été observé au travers d'un instrument (lunettes de vue ou de soleil, jumelles, caméra, appareil photo, télescope...) ? Si oui, merci de préciser le modèle:

Non.

B14. Conditions météorologiques (ciel dégagé, nuages, vent, orage, brume, brouillard, pluie, neige, changement des conditions durant l'observation):

Autant que je me souvienne : météo stable, ciel dégagé, temps sec.

B15.Conditions astronomiques (souvenez-vous de la position de la Lune, du Soleil, de la présence ou non d'étoiles ou de planètes, etc.):

Etoiles habituelles d'une soirée de mi-décembre avec ciel dégagé.

B16. Équipements allumés ou actifs pendant l'observation (phares, radio, TV, lumières, ...):

Rien, en dehors de l'éclairage urbain.

B17. Bruits lors de l'observation (TV ou radio allumées, passage de véhicules, moteur d'avion, tonnerre...):

Rien, en dehors du bruit habituel d'un proche centre-ville à cette heure là.

CONFORMEMENT A LA LOI N° 78-17 DU 6 JANVIER 1978 RELATIVE A L'INFORMATIQUE, AUX FICHIERS ET AUX LIBERTES, ET AU DECRET N° 78.774 DU
17 JUILLET 1978, VOUS DISPOSEZ D'UN DROIT DE CONTROLE ET DE RECTIFICATION DE VOS DONNEES PERSONNELLES.
LES DEMANDES SONT A ADRESSER PAR ECRIT AU GEIPAN - COORDONNEES EN DERNIERE PAGE

V3-11/Avril 2017 page: 6 / 15

Document.

Description du phénomène

Dans vos descriptions, n'hésitez pas à faire des comparaisons avec des objets connus.

C1. Nombre de phénomènes (unique, multiples ou unique puis se divise...):

1 seul.

C2. Forme :

De l'aspect d'une étoile.

C3. Couleur :

C'est ça qui m'a interpellé : fuchsia fluo !

C4. Luminosité (en comparaison avec des astres connus comme Vénus et la Lune, ou l'éclairage d'un lampadaire, des lumières de voiture, de maison, etc.):

De la luminosité de Vénus.

C5. Présence d'une trainée ou d'un halo ? Si oui, de quelle couleur ?

Rien.

C6. Taille apparente (exprimez les dimensions du phénomène par rapport à un objet familier et/ou en millimètres comptés sur une règle graduée portée à bout de bras):

Disons : taille de Vénus multipliée par 10.

C7. Bruit provenant du phénomène (sifflement, bourdonnement, détonation, comparaison avec un bruit connu...):

Aucun bruit audible.

C8. Distance entre vous et le PAN (le phénomène observé), estimée grossièrement (précisez si l'objet est passé devant ou derrière un élément du paysage):

Difficile dans un ciel nocturne. À l'estimation : altitude d'un avion de ligne pouvant peut-être être en phase d'approche. Nous sommes à une vingtaine de kilomètres de l'Euro-Airport Bâle-Mulhouse.

CONFORMEMENT A LA LOI N° 78-17 DU 6 JANVIER 1978 RELATIVE A L'INFORMATIQUE, AUX FICHIERS ET AUX LIBERTES, ET AU DECRET N° 78.774 DU
17 JUILLET 1978, VOUS DISPOSEZ D'UN DROIT DE CONTROLE ET DE RECTIFICATION DE VOS DONNEES PERSONNELLES.
LES DEMANDES SONT A ADRESSER PAR ECRIT AU GEIPAN - COORDONNEES EN DERNIERE PAGE

V3-11/Avril 2017 page: 7 / 15

Document.

C9. C10. Position initiale du PAN dans le ciel (début de l'observation):

Indiquer un point cardinal (Nord, Sud...), ou un azimuth en degrés par rapport eu Nord, ou un repère géographique local (bâtiment, village).

A vue de nez, aux environs de l'azimuth 50.

Indiquer une hauteur en degrés par rapport à l'horizon, ou par rapport à un élément du paysage (ex: 2 fois plus haut que le clocher de l'église).

Je dirais que l'observation était entre 45° et 60° par rapport à nous.

C11. C12. Position finale du PAN dans le ciel (fin de l'observation):

Indiquer un point cardinal (Nord, Sud...), ou un azimuth en degrés par rapport eu Nord, ou un repère géographique local (bâtiment, village).

Aucun changement. Il est resté en ligne droite.

Indiquer une hauteur en degrés par rapport à l'horizon, ou par rapport à un élément du paysage (ex: 2 fois plus haut que le clocher de l'église).

CONFORMEMENT A LA LOI N° 78-17 DU 6 JANVIER 1978 RELATIVE A L'INFORMATIQUE, AUX FICHIERS ET AUX LIBERTES, ET AU DECRET N° 78.774 DU
17 JUILLET 1978, VOUS DISPOSEZ D'UN DROIT DE CONTROLE ET DE RECTIFICATION DE VOS DONNEES PERSONNELLES.
LES DEMANDES SONT A ADRESSER PAR ECRIT AU GEIPAN - COORDONNEES EN DERNIERE PAGE

V3-11/Avril 2017 page: 8 / 15

Document.

Pas de variation.

C13. Trajectoire du phénomène (ligne droite, montante, descendante, avec ou sans changement de direction, courbe, etc.):

Ligne droite.

C14. Portion du ciel parcourue par le PAN durant l'observation (ex. : un quart du ciel ou de 30° à 40° par rapport à l'horizon, etc.) :

Sur la portion de ciel visible à cet endroit, disons : 60 %.

C15. Effet(s) sur l'environnement (trace(s) au sol, effet(s) sur les êtres vivants ou le matériel) :

Néant

CONFORMEMENT A LA LOI N° 78-17 DU 6 JANVIER 1978 RELATIVE A L'INFORMATIQUE, AUX FICHIERS ET AUX LIBERTES, ET AU DECRET N° 78.774 DU
17 JUILLET 1978, VOUS DISPOSEZ D'UN DROIT DE CONTROLE ET DE RECTIFICATION DE VOS DONNEES PERSONNELLES.
LES DEMANDES SONT A ADRESSER PAR ECRIT AU GEIPAN - COORDONNEES EN DERNIERE PAGE

V3-11/Avril 2017 page: 9 / 15

Document.

Reconstitution de votre observation

Pour que nous puissions reconstituer le « film » de votre observation, nous devons disposer du maximum d'informations. Concrètement cela implique que nous comprenions tout, du début à la fin de votre observation, et que nous connaissions la direction de déplacement du phénomène ainsi que son altitude. Cette étape est cruciale.

Nous vous proposons trois méthodes complémentaires:

  1. Prenez une photo de l'environnement tel qu'il était lors du phénomène, comme si l'appareil photo était vos yeux lors de l'observation. N'hésitez pas à dessiner ce que vous avez observé directement sur les photos.
  2. Faites un ou plusieurs croquis de votre observation (voir page suivante) depuis votre point de vue, en incluant l'environnement. Donnez le plus d'éléments possibles afin de nous permettre une bonne compréhension de la scène.

    Vous êtes entièrement libre des croquis que vous nous adressez. Mais la précision des couleurs est importante, surtout si le niveau de contraste entre le phénomène observé et l'environnement est faible. Essayez d'être le plus précis possible, quitte à écrire sur le croquis.

    Aucun talent en dessin n'est nécessaire. L'essentiel est de nous faire comprendre ce que vous avez vu de manière schématique. Vous pouvez utiliser la page qui suit à cet effet.
  3. Réalisez une reconstitution de votre observation sur un ou plusieurs plans. Si vous le pouvez, il s'agit de présenter votre observation par une vue de dessus. Pour cela vous pouvez imprimer une carte de votre lieu d'observation sur Google Map (http://maps.google.fr) ou Geoportail (http://www.geoportail.gouv.fr/accueil) et y reporter vos différentes positions et directions d'observations.

Comment faire pour « habiller » une photo ou une carte avec vos commentaires?

Si vous êtes habitués à l'usage des logiciels de dessin ou de retouche d'image (Photoshop, GIMP, Illustrator,...), nous vous conseillons de recourir à ces outils, puis de nous envoyer un fichier au format jpg, png ou pdf.

Si vous ne pouvez pas accéder à ce type de matériel, imprimez une carte des lieux et/ou une photo, dessinez par-dessus et joignez-là au dossier papier ; ou bien scannez ou photographiez le résultat et envoyez-le nous au format jpg, png ou pdf.

CONFORMEMENT A LA LOI N° 78-17 DU 6 JANVIER 1978 RELATIVE A L'INFORMATIQUE, AUX FICHIERS ET AUX LIBERTES, ET AU DECRET N° 78.774 DU
17 JUILLET 1978, VOUS DISPOSEZ D'UN DROIT DE CONTROLE ET DE RECTIFICATION DE VOS DONNEES PERSONNELLES.
LES DEMANDES SONT A ADRESSER PAR ECRIT AU GEIPAN - COORDONNEES EN DERNIERE PAGE

V3-11/Avril 2017 page: 10 / 15

Document.

E1. Utilisez cette page pour dessiner votre observation. Vous êtes entièrement libre de l'élaboration de ce croquis.

Trajectoire à l'estime.

CONFORMEMENT A LA LOI N° 78-17 DU 6 JANVIER 1978 RELATIVE A L'INFORMATIQUE, AUX FICHIERS ET AUX LIBERTES, ET AU DECRET N° 78.774 DU
17 JUILLET 1978, VOUS DISPOSEZ D'UN DROIT DE CONTROLE ET DE RECTIFICATION DE VOS DONNEES PERSONNELLES.
LES DEMANDES SONT A ADRESSER PAR ECRIT AU GEIPAN - COORDONNEES EN DERNIERE PAGE

V3-11/Avril 2017 page: 12 / 15

Document.

Croquis de votre observation

Ces indications sont, bien évidemment, à l'estime!

La ligne "fuchsia" indique le sens de la trajectoire et le rond vert l'endroit où, approximativement, l'objet a fait une pause d'une vingtaine de seconde.

L'extrémité de la flèche rouge indique le lieu où nous nous trouvions.

CONFORMEMENT A LA LOI N° 78-17 DU 6 JANVIER 1978 RELATIVE A L'INFORMATIQUE, AUX FICHIERS ET AUX LIBERTES, ET AU DECRET N° 78.774 DU
17 JUILLET 1978, VOUS DISPOSEZ D'UN DROIT DE CONTROLE ET DE RECTIFICATION DE VOS DONNEES PERSONNELLES.
LES DEMANDES SONT A ADRESSER PAR ECRIT AU GEIPAN - COORDONNEES EN DERNIERE PAGE

V3-11/Avril 2017 page: 11 / 15

Document.

Et maintenant?

El. Décrivez les émotions que vous avez ressenties pendant et après l'observation :

Aucune, en dehors - quand même 1 - d'une certaine perplexité. Quelque chose de fuchsia fluo qui se promène dans le ciel et fait une pause d'une vingtaine de secondes, avec arrêt sans inertie et reprise instantanée de sa circulation, à la même vitesse, et sans accélération, ce n'est pas commun.

E2. Qu'avez-vous fait après votre observation ? En avez-vous parlé? Comment vos interlocuteurs ont-ils réagi ? Avez-vous fait des recherches pour comprendre ce que vous avez vu?

Rien./ Avec mon ami, oui, pendant les 5 minutes avant que nous arrivions à notre réunion./ Par la suite, ça m'est arrivé. Certains le prennent bien, d'autres vous demandent à quand remonte votre apéritif ... / Des recherches ? Aucune.

E3. Quelle interprétation donnez-vous à ce que vous avez observé ? Avez-vous pensé à un phénomène connu ? Quels sont les éléments qui permettent de justifier votre interprétation ? Si vous ne savez pas, avez-vous renoncé à comprendre ? Si oui, quand et pourquoi ?

C'est un objet volant non identifié; point!/ Phénomène connu? Je ne connais pas- et doute qu'il existe - des aéronefs dotés, sur l'apparente totalité de leur surface, d'un éclairage fixe fuchsia fluo et faisant une pose en violant les lois de la physique./ Comprendre? J'aimerai bien !

E4. Avant votre observation, quel intérêt portiez-vous aux phénomènes aérospatiaux étranges ?

Cela m'intéresse, mais ne m'obsède pas. Mais, si des «objets» nous viennent d'« ailleurs», comment ne pas s'intéresser à savoir que nous ne serions pas seuls dans l'Univers?

ES. Cette observation a-t-elle changé votre avis sur les PAN ?

Aucunement.

E6. Pensez-vous que la science permettra de donner une explication à votre observation ?

La science, peut-être, voire sûrement. Mais, s'il y avait quelque chose de non-terrestre, que les autorités autorisent la diffusion de l'information ... ; si j'étais à leur place, actuellement, je ne le ferais probablement pas non plus.

E7. Pensez-vous que l'expérience que vous avez vécue a modifié quelque chose dans votre vie? Qu'il peut y avoir un avant et un après? Expliquez ce que vous ressentez :

Complètement indifférent.

CONFORMEMENT A LA LOI N° 78-17 DU 6 JANVIER 1978 RELATIVE A L'INFORMATIQUE, AUX FICHIERS ET AUX LIBERTES, ET AU DECRET N° 78.774 DU
17 JUILLET 1978, VOUS DISPOSEZ D'UN DROIT DE CONTROLE ET DE RECTIFICATION DE VOS DONNEES PERSONNELLES.
LES DEMANDES SONT A ADRESSER PAR ECRIT AU GEIPAN - COORDONNEES EN DERNIERE PAGE

V3-11/Avril 2017 page: 13 / 15

Document.

Récapitulatif

Si vous avez déjà témoigné au sujet de ce PAN, veuillez nous préciser auprès de quelle autorité, organisation ou personne en supprimant ou barrant les mentions inutiles dans la liste ci-dessous, et en complétant les informations demandées (plusieurs contacts possibles) :

- Gendarmerie (mentionner la brigade et la date) : Non!
- Police (mentionner le commissariat et la date) : Non!
- GEIPAN (mentionner le nom du contact et la date): Non, pas jusqu'à présent!!
- Enquêteur privé (mentionner le nom du contact et la date): Non!
- Ufologue (mentionner le nom du contact et la date): Non!
- Journaliste (mentionner le nom du contact et la date): Non!
- Internet (mentionner le site et la date): Non!

Nous autorisez-vous à publier cette dernière information ? OUI

(elle peut éventuellement permettre de vous identifier si votre identité apparaît sur ce site)

Merci de préciser dans la liste ci-dessous les documents que vous aurez joints ou remplis.
(cocher ou supprimer les mentions inutiles)

Questionnaire X
Croquis du phénomène observé (nombre : )
Carte(s) ou plan(s) X (nombre : 1)
Photographie(s) de l'observation (nombre: )
Vidéo(s) de l'observation (nombre: )
Photographie(s) de l'environnement X (nombre : 1)

CONFORMEMENT A LA LOI N° 78-17 DU 6 JANVIER 1978 RELATIVE A L'INFORMATIQUE, AUX FICHIERS ET AUX LIBERTES, ET AU DECRET N° 78.774 DU
17 JUILLET 1978, VOUS DISPOSEZ D'UN DROIT DE CONTROLE ET DE RECTIFICATION DE VOS DONNEES PERSONNELLES.
LES DEMANDES SONT A ADRESSER PAR ECRIT AU GEIPAN - COORDONNEES EN DERNIERE PAGE

V3-11/Avril 2017 page: 14 / 15

Document.

Il vous reste à remplir l'autorisation de publication ci-dessous, qui nous permettra de faire apparaître votre témoignage anonymisé sur notre site Internet.

Autorisation de publication de vos informations

(En cas de refus, rayer ou supprimer l'une et/ou l'autre des formules suivantes.)


Je, soussigné: []

certifie la sincérité des renseignements fournis ci-dessus.

Fait à .....
le .....
Signature
[]


Ce questionnaire est à renvoyer:

- Par e-mail avec l'ensemble des pièces numérisées à geipan@cnes.fr

ou

- Par courrier à l'adresse postale suivante, après en avoir fait une copie que vous garderez:

GEIPAN
Centre national d'études spatiales

DCT/DA//GEIPAN
18 avenue Édouard Belin,
31401 TOULOUSE CEDEX 9

Nous vous remercions d'avoir pris le temps de témoigner.

CONFORMEMENT A LA LOI N° 78-17 DU 6 JANVIER 1978 RELATIVE A L'INFORMATIQUE, AUX FICHIERS ET AUX LIBERTES, ET AU DECRET N° 78.774 DU
17 JUILLET 1978, VOUS DISPOSEZ D'UN DROIT DE CONTROLE ET DE RECTIFICATION DE VOS DONNEES PERSONNELLES.
LES DEMANDES SONT A ADRESSER PAR ECRIT AU GEIPAN - COORDONNEES EN DERNIERE PAGE

V3-11/Avril 2017 page: 15 / 15

Document.

CNES
CENTRE NATIONAL
D'ETUDES SPATIALES

Direction Adjointe de la direction des systèmes orbitaux
Groupe d'Etudes et d'Information sur les Phénomènes
Aérospatiaux Non identifies

Toulouse, le 14/04/2020
DSO/DA//GP

COMPTE RENDU D'ENQUÊTE

MULHOUSE (68) 18.12.2015

CAS D'OBSERVATION

Document.

2/11

1 - CONTEXTE

Le GEIPAN est contacté le 15 mai 2017 par téléphone par le témoin principal (T1) au sujet d'une observation de PAN qu'il a réalisé sur la commune de MULHOUSE (68) le 18/12/2015 en compagnie d'un autre témoin (T2). Dans son message vocal laissé sur le répondeur du GEIPAN, T1 donne un bref résumé de son observation.

Après avoir été rappelé par le GEIPAN, T1 a envoyé le questionnaire d'observation complété en pièce jointe par mail en indiquant avoir demandé à T2 de faire de même. Nous n'avons à ce jour reçu aucun questionnaire de T2.

Dans le questionnaire complété par T1 se trouve une photographie reproduisant les conditions d'observation et la trajectoire du PAN, ainsi qu'une carte des lieux matérialisant également la trajectoire du PAN mais également la position des témoins.

2 - DESCRIPTION DU CAS

La description du cas est extraite de la partie narration libre du questionnaire complété par T1:

« Le vendredi 18 décembre 2015, aux environs de 19h45 / 20h, arrivant à l'angle du boulevard Roosevelt et de la rue Descartes à 68100-Mulhouse en compagnie d'un ami qui conduit son automobile, et avec qui nous nous rendons à une réunion, au moment où il s'arrête pour garer la voiture, je vois dans le ciel, sur ma droite, une « lumière » fuchsia fluo, non clignotante et sans clignotant, aussi lumineuse qu'une grosse étoile et de, à l'estime, 10 fois son diamètre. Je fais remarquer la chose à mon ami qui, surprit, me demande ce que c'est. Amusé, je lui réponds : « Ça ? Un Ovni ! ». Pendant qu'il fait son créneau, je continue de regarder la « chose » qui avance, en ligne droite, à la vitesse d'un avion de ligne. Dans la région nous sommes habitués aux évolutions d'avions de ligne car, d'une part, nous sommes, en ligne droite, à quelques 25 kilomètres de l'Euro-Airport Bâle-Mulhouse et, avons bien connu les passages d'avions de chasse car à 18,5 kilomètres (en ligne droite) de l'ex-base aérienne 132 de Meyenheim. Subitement, la « lumière » s'arrête instantanément, sans aucune inertie - c'est-à-dire passe d'une vitesse X à la vitesse zéro - et fait une pose durant une vingtaine de secondes. Puis, aussi subitement qu'elle s'est arrêtée, et reprenant instantanément sa vitesse initiale, donc sans accélération aucune, elle poursuivit sa trajectoire pour finir par être cachée par les toits. Dans l'intervalle, étant sortis de l'auto, nous pûmes constater qu'aucun bruit ne venait du ciel.

Les trois choses qui me paraissent importantes sont :

- la lumière « fuchsia fluo » de l'objet, sans aucune autre lumière ;

- le fait qu'il ait fait une « pose » d'une vingtaine de seconde durant sa trajectoire parfaitement rectiligne ;

- l'absence de ralentissement et d'accélération ; cela vole, s'arrête net, et reprends de manière aussi nette sa vitesse initiale.

Pourquoi n'en parler que maintenant ?

Simplement, que c'est après avoir regardé récemment un reportage à la télévision sur les phénomènes aériens inexpliqués, évoquant le rapport Cometa et le Geipan, que je me suis décidé à vous contacter.

J'ai, parce qu'ayant toujours le « nez en l'air » lorsque la nuit est tombée (j'aime regarder le ciel), vu de nombreuses choses « particulières » dans ma vie, dont une, un soir, il y a une quarantaine d'année, comme une « étoile », se déplaçant à une vitesse plusieurs fois supérieure à celle d'un

Document.

3/11

avion de chasse et faisant des « zigzag » à l'équerre et, là aussi, sans inertie. Alors, après l'avoir observé avec des jumelles qui ne me permirent que de grossir le « point » lumineux, j'avais appelé le contrôle aérien de l'Euro-Airport. Le contrôleur qui me parla, après avoir vérifié au radar, me répondit que les militaires pourraient peut-être..., mais que, lui, dans le secteur et selon la trajectoire que je lui j'indiquai, ne voyait rien. Nous étions une demi-douzaine ensembles au moment de cette observation, et avions tous vu exactement la même chose. »

3- DEROULEMENT DE L'ENQUÊTE

La situation géographique est résumée sur la carte ci-dessous, fournie et complétée par T1.

[Légende de la carte par T1:]

Ces indications sont, bien évidemment, à l'estime!

La ligne "fuchsia" indique le sens de la trajectoire et le rond vert l'endroit où, approximativement, l'objet a fait une pause d'une vingtaine de seconde.

L'extrémité de la flèche rouge indique le lieu où nus nous trouvions.

Document.

4/11

Les données météorologiques entre 18h et 19h UTC sont les suivantes, extraites de la publithèque de Météo France pour la station de Bâle-Mulhouse, située à environ 20 km au sud-est de la position des témoins.

Le temps était couvert (7/8 octas), la visibilité horizontale bonne, de 12 km, et le vent soufflait faiblement du sud.

T1 indique que la météo était « stable, ciel dégagé, temps sec », ce qui semble contradictoire (pour la nébulosité) avec les éléments obtenus ci-dessus, mais TI n'est pas certain de s'en souvenir correctement (« autant que je me souvienne ») et le témoignage a été déposé au GEIPAN plus d'un an et demi après l'observation.

Analyse

Le témoin a fourni une photographie des lieux annotée de la trajectoire du PAN :

Document.

5/11

L'étrangeté de l'observation pour T1 est constituée par les trois éléments suivants, qu'il donne lui-même :

- « la lumière « fuchsia fluo » de l'objet, sans aucune autre lumière ;

- le fait qu'il ait fait une « pose » d'une vingtaine de seconde durant sa trajectoire parfaitement rectiligne ;

- l'absence de ralentissement et d'accélération ; cela vole, s'arrête net, et reprends de manière aussi nette sa vitesse initiale. »

Un seul objet permet de produire ces trois éléments : un drone.

Dans ce document du centre de renseignement opérationnel de la Gendarmerie des transports aériens (« guide à l'usage des témoins de survol illicite de drone »), il est indiqué de quelle manière discerner de nuit un drone d'un aéronef:

Trajectoire :

« La trajectoire change constamment, alternant des phases d'accélérations et de vols stationnaires pour les multicoptères et hélicoptères. Pour les ailes volantes, la trajectoire sera constituée de phases de lignes droites et de virages. L'envergure moyenne des drones (de 40 cm à 1,50 m) rend difficile leur distinction au-delà de 50 mètres, seules leurs lumières sont visibles. »

Lumière:

« Les lumières de couleur rouge, verte et blanche sont communes aux aéronefs et aux drones. Si d'autres couleurs de lumière sont aperçues il s'agit d'un drone. »

Bruit :

« La plupart des drones sont équipés de moteurs électriques. Ce bruit se rapproche de celui, amplifié, d'un insecte volant (bourdon, frelon, etc.). D'autres peuvent être équipés de moteurs thermiques dont le bruit se rapprochera de celui d'un moteur 2 temps (tondeuse, tronçonneuse, etc.). »

Une plaquette photographique montre ensuite les différentes lumières qui peuvent être observées de nuit sur les drones:

Document.

6/11

Nous pouvons reprendre point par point ces caractéristiques et les comparer à celles du PAN.

Concernant la trajectoire, il est indiqué dans le document qu'elle « change constamment, alternant des phases d'accélération et de vol stationnaires pour les multicoptères. [...] L'envergure moyenne des drones (de 40 cm à 1,50 m) rend difficile leur distinction au-delà de 50 mètres, seules leurs lumières sont visibles ».

Les témoins étaient sans doute trop éloignés pour pouvoir observer, qui plus est de nuit, le drone lui-même, uniquement visible par ses lumières.

Son déplacement est simple et se décompose en deux partie : une mobile, « parfaitement » rectiligne, et une autre stationnaire, ce qu'un drone de type multicoptère peut tout à fait réaliser.

La phase d'arrêt pourrait correspondre à une phase d'observation ou de prises de vue aériennes.

Un drone est capable de s'arrêter « net » ou quasiment dans sa trajectoire et de reprendre sa vitesse initiale avec une accélération minimale lorsqu'il redémarre et ce, en un laps de temps très court. Cela est dû à sa très faible inertie, sa masse étant très faible au regard de la puissance de ses moteurs.

Par ailleurs, la distance d'observation joue également un rôle dans la non-perception par les témoins d'éventuels petits mouvements parasites causés par l'inertie du drone lors de son arrêt, plus cette distance est importante, plus les effets de l'inertie (ralentissement) seront imperceptibles.

En ce qui concerne les lumières, le document indique que si d'autres couleurs que le rouge, le vert et le blanc sont observées, c'est qu'il s'agit d'un drone. La couleur fuchsia n'est pas du tout utilisée en aéronautique et est typique de l'utilisation fantaisiste possible de n'importe quelle couleur par les propriétaires de drones qui « customisent » leur appareil. Il sera ainsi possible d'observer du bleu, du jaune, du violet, etc.

La séquence de clignotement des lumières n'est pas normalisée pour les drones comme elle peut l'être pour les avions et les hélicoptères. Il sera possible en effet de trouver tout aussi bien des feux

Document.

7/11

fixes que des feux tout ou en partie clignotants. Ici, nous n'avons qu'un seul feu fixe, ce qui est tout à fait possible avec la signalisation lumineuse des drones.

Enfin, relativement au bruit produit par le moteur d'un drone, il est bien moins puissant que celui d'un aéronef.

Le témoin indique à ce sujet : « dans l'intervalle, étant sortis de l'auto, nous pûmes constater qu'aucun bruit ne venait du ciel. »

La perception d'un son dépend d'autres facteurs, tels que l'orientation du vent par exemple, qui soufflait du sud donc en direction du PAN et non porteur vers les témoins, mais également de la présence éventuelle de bruits environnants pouvant masquer le bruit du drone. L'observation se déroulant en proche centre-ville à une heure de relative affluence (19h45/20h), il est probable qu'il devait y avoir un bruit de fond de circulation perceptible (T1 répond d'ailleurs à la question concernant la présence de bruit lors de l'observation dans le questionnaire en disant : « rien, en dehors du bruit habituel d'un proche centre-ville à cette heure-là »).

D'autre part, nous pouvons sans risques affirmer que la distance probablement assez importante séparant le témoin du drone (s'il s'agit bien de cela) empêche toute perception du bruit de son moteur, d'une intensité modérée.

Le vol nocturne de drone, qui plus est au-dessus d'une agglomération, est strictement interdit, qu'il s'agisse du vol de loisir ou pour toute utilisation professionnelle.

Nous avons cherché à retrouver un éventuel possesseur de drone, particulier ou professionnel, dans la zone supposée avoir été survolée par l'engin, sans succès.

Avec la démocratisation de ce type d'appareil, nombreux sont les propriétaires privés à l'heure actuelle qui les utilisent, sans qu'ils soient nécessairement affiliés à une association ou à un groupe d'utilisateurs.

Ceci dit, certains utilisateurs de drones peu conscients du danger et peu respectueux de la réglementation n'hésitent pas à les utiliser dans n'importe quelle condition en risquant des dommages matériels voire corporels.

3.1. SYNTHESE DES ELEMENTS COLLECTES

TEMOIN N°1

# QUESTION REPONSE (APRES ENQUETE)
A1. Commune et département d'observation du témoin (ex : Paris (75)) MULHOUSE (68)
A2. (opt) si commune inconnue (pendant un trajet) : Commune de début de déplacement ; Commune de Fin de déplacement N/A
A3. (opt) si pendant un trajet : nom du Bateau, de la Route ou numéro du Vol / de l'avion N/A
Conditions d'observation du phénomène (pour chaque témoin)
B1. Occupation du témoin avant l'observation Trajets
B2. Localisation précise du lieu d'observation Lat. 47.7480
Lon. 7.3327

Document.

8/11

B3. Description du lieu d'observation Paysage Urbain
B4. Date d'observation (JJ/MM/AAAA) 18/12/2015
B5. Heure du début de l'observation (HH:MM:SS) 19:45:00/20:00:00
B6. Durée de l'observation (s) ou Heure de fin (HH :MM :SS) 1m5/2m
B7. D'autres témoins ? Si oui, combien ? 1
B8. (opt) Si oui, quel lien avec les autres témoins? Un ami
B9. Observation continue ou discontinue ? Continue
B10. Si discontinue, pourquoi l'observation s'est-elle interrompue? N/A
B11. Qu'est ce qui a provoqué la fin de l'observation? Les toits des immeubles environnants
B12. Phénomène observé directement? Oui
B13. PAN observé avec un instrument ? (lequel ?) Non
B14. Conditions météorologiques Très nuageux ou couvert
B15. Conditions astronomiques Aucune étoile (observation de jour, ou ciel obscurci)
B16. Equipements allumés ou actifs Rien, en dehors de l'éclairage urbain
B17. Sources de bruits externes connues Rien, en dehors du bruit habituel d'un proche centre-ville à cette heure-là.
Description du phénomène perçu
C1. Nombre de phénomènes observés ? 1
C2. Forme ? 1D - Ponctuel (point)
C3. Couleur ? Fuchsia
C4. Luminosité ? Intensité - Claire, moyenne, ex: pleine lune (mag. -10 à -5)
C5. Trainée ou halo ? Rien.
C6. Taille apparente ? (maximale) > 0.04°
C7. Bruit provenant du phénomène ? Aucun, Silence total
C8 Distance estimée ? N/A
C9. Azimut d'apparition du PAN (°) 50.00
C10. Hauteur d'apparition du PAN (°) Je dirai que l'observation était entre 45 et 60° par rapport à nous
C11. Azimut de disparition du PAN (°) Aucun changement. Il est resté en ligne droite.
C12. Hauteur de disparition du PAN (°) Pas de variation.
C13. Trajectoire du phénomène Linéaire ou Rectiligne ; Stationnaire, Immobile
C14. Portion du ciel parcourue par le PAN (°) Sur la portion de ciel visible à cet endroit, disons : 60 %.
C15. Effet(s) sur l'environnement Non
Pour les éléments suivants, veuillez reporter les réponses du témoin ou sinon indiquez simplement si ce dernier a répondu à ces questions
E1. Quelles sont les émotions ressenties par le témoin pendant et après l'observation ? Aucune, en dehors - quand même ! - d'une certaine perplexité. Quelque chose de fuchsia fluo qui se promène

Document.

9/11

dans le ciel et fait une pause d'une vingtaine de secondes, avec arrêt sans inertie et reprise instantanée de sa circulation, à la même vitesse, et sans accélération, ce n'est pas commun
E2. Qu'a fait le témoin après l'observation ? Rien. / Avec mon ami, oui, pendant les 5 minutes avant que nous arrivions à notre réunion. / Par la suite, ça m'est arrivé. Certains le prennent bien, d'autres vous demandent à quand remonte votre apéritif… / Des recherches ? Aucune
E3. Quelle interprétation donne-t-il à ce qu'il a observé ? C'est un objet volant non identifié ; point ! / Phénomène connu ? Je ne connais pas ... et doute qu'il existe ... des aéronefs dotés, sur l'apparente totalité de leur surface, d'un éclairage fixe fuchsia fluo et faisant une pose en violant les lois de la physique. / Comprendre ? J'aimerai bien !
E4. Avant son observation, quel intérêt le témoin portait aux PAN ? Cela m'intéresse, mais ne m'obsède pas. Mais, si des « objets » nous viennent d'« ailleurs », comment ne pas s'intéresser à savoir que nous ne serions pas seuls dans l'Univers ?
E5. L'observation a-t-elle changé l'avis du témoin sur les PAN ? Aucunement
E6. Le témoin pense-t-il que la science donnera une explication aux PAN ? La science, peut-être, voire sûrement. Mais, s'il y avait quelque chose de non-terrestre, que les autorités autorisent la diffusion de l'information… ; si j'étais à leur place, actuellement, je ne le ferais probablement pas non plus
E7. Pense-t-il que l'expérience vécue a modifié quelque chose dans sa vie ? Quel est son ressenti ? Complètement indifférent.
Documents et pièces jointes
D1. Y a-t-il eu reconstitution sur plan ou photo/croquis de l'observation ? Oui

4 - HYPOTHESES ENVISAGEES

La seule hypothèse envisagée est celle de la confusion avec un drone de loisir.

Document.

10/11

4.1. SYNTHESE DES HYPOTHESES

HYPOTHESE EVALUATION*
DRONE 95 %
ITEM ARGUMENTS POUR ARGUMENTS CONTRE OU MARGE D'ERREUR POUR/CONTRE
- COULEUR - FUCHSIA, FANTAISISTE, TYPIQUE DE LA « CUSTOMISATION » D'UN DRONE - PAS DE NORMALISATION DE L'UTILISATION DES COULEURS DES FEUX POUR LES DRONES 0.90
- DISTANCE (FORME NON OBSERVEE) - DISTANCE D'OBSERVATION IMPORTANTE (TAILLE DU DRONE REDUITE) - PAS DE DONNEES CONSOLIDEES SUR LA DISTANCE D'OBSERVATION 0.80
- BRUIT - BRUIT EMIS PAR LE MOTEUR DE DRONE TRES MODERE - VENT NON PORTEUR A GRANDE DISTANCE
- BRUITS AMBIANT DE LA CIRCULATION MASQUANT LE BRUIT DES MOTEURS DU DRONE
- ABSENCE DE BRUIT DE MOTEUR DE DRONE 0.90
- DEPLACEMENTS - RECTILIGNE ET ARRET BRUSQUE POSSIBLE, SANS INERTIE, CONFORMES AUX POSSIBILITES D'UN DRONE - - 1.00

*Fiabilité de l'hypothèse estimée par l'enquêteur: certaine (100%) ; forte (>80%) ; importante (60% à 80%) ; moyenne (40% à 60%) ; faible (20% à 40%) ; très faible (<20%) ; nulle (0%)

4.2. SYNTHESE DE LA CONSISTANCE

La consistance est correcte, avec une bonne description par T1 de l'observation et une photographie la reconstituant.

Nous pouvons cependant regretter l'absence de témoignage de T2 et le fait qu'aucune photo ou vidéo du PAN n'a pu être réalisée.

5- CONCLUSION

En conclusion, nous avons pu montrer dans cette analyse que les témoins avaient probablement observés un drone de loisir, équipé d'une signalisation lumineuse, et utilisé dans des conditions non autorisées (de nuit et en agglomération).

Cette conclusion s'appuie sur les deux éléments principaux suivants :

- Le comportement du PAN, avec une trajectoire rectiligne et un arrêt net, suivi d'un redémarrage instantané à la vitesse initiale est typique de celui des drones. La distance d'observation ainsi que la faible inertie de ces appareils empêchent les témoins de distinguer d'éventuels petits mouvements parasites du drone, qui aurait pu se produire lors de son arrêt et de son redémarrage.

- La couleur observée, fuchsia, est fantaisiste et ne se conforme pas du tout à celles habituellement utilisées en navigation aérienne. Ce type d'utilisation de couleurs fantaisistes est typique de la « customisation » de drones pouvant être effectuée par certains propriétaires.

Document.

10/11

Par ailleurs, le bruit n'a pas pu être entendu par les témoins, à la fois en raison de la distance les séparant du drone, du bruit modéré émis par les moteurs de ce type d'engin, du vent non porteur et du bruit ambiant de circulation.

Egalement en raison de la distance d'observation, mais aussi à cause de ses dimensions réduites, la forme du drone n'a pas pu être observée, seule sa lumière l'étant.

Nous pouvons noter que bien que le propriétaire de ce drone ait équipé son engin d'une signalisation lumineuse, il ne respecte ni l'interdiction de faire voler son drone de nuit, ni celle de l'utiliser au-dessus d'une agglomération.

Certains propriétaires de drones, en plus de ne pas respecter la réglementation, prennent des risques parfois inconsidérés (possibilités de dommages matériels, voire corporels), inconscients du danger.

Le GEIPAN classe le cas en « B » : observation probable d'un drone de loisir.

6 - CLASSIFICATION

Etrangeté (E) 0.300

Consistance (C) 0.600

Fiabilité (F) 0.750

Information (I) 0.800

Classé B

Discussion:

Carte.

Les arguments du GEIPAN pour l'explication par un drone me semblent tous valides.

Toutefois, sans écarter cette possibilité, je vois une autre explication possible et je trouve quelques raisons de la privilégier.

Je pense que comme cela s'est déjà produit sur Mulhouse dans cette période-là, il s'agissait peut-être d'une "ballon à LED".

Un "ballon à LED" est un simple ballon, que l'on peut gonfler à l'hélium pour le faire "voler", tels que les enfants en utilisent, mais équipé d'une pile et d'une ou plusieurs LEDS qui l'éclairent.

L'éclairage de tels ballons peut être programmé pour clignoter, il peut y avoir plusieurs couleurs, Mais certains éclairages de ces ballons ont une seule couleur et ne clignotent pas.

Une photo vaut mieux qu'une laborieuse description:

Ballons à LED.

Mes arguments pour cette explications sont comme suit:

  1. Il n'y a même plus à s'interroger sur l'absence de perception de bruit de moteur, les ballons sont évidemment silencieux.
  2. La couleur fuchsia, d'évidence uniforme, stable, n'est pas typique des drones, bien que possible. La plupart des drones récréatifs (voire les photos dans le dossier du GEIPAN) ont des jeux de lumières diverses, de couleurs diverses, d'ailleurs souvent sensées évoquer "l'OVNI". Ici il semble que nous ayons une lumière dite fluorescente, apparemment uniforme, ce qui correspond fort bien à ce que l'ont voir avec un ballon à LED.
  3. Peindre un drone en couleur fuchsia est certes possible; mais j'ai l'impression que le témoin parle bien d'une lumière fuchsia, une fluorescence totale de la chose. s'il s'agit de peinture fuchsia, il faut encore l'éclairer pour la faire "ressortir". Avec un ballon à enveloppe de couleur fuchsia éclairé de l'intérieur, l'effet est garanti et le moyen est simple.
  4. Comme par hasard, l'objet vole dans le sens du vent: comme un ballon porté par le vent. Bien entendu rien n'interdit de piloter un drone dans le sens du vent mais...
  5. Utiliser un drone au centre de Mulhouse vers 19:45 - 20 heures est assez risqué pour son propriétaire: comment le suivre des yeux (il finit bien caché par des toits pour les témoins, le risque est qu'il en soit de même pour le propriétaire); comment être sûr de le retrouver, comment ne pas s'inquiéter d'une chute, d'une perte, d'une saisie? Un propriétaire imprudent et irrespectueux des règlements est évidemment chose possible. Mais avec le ballon à LED, ces risques sont nuls, ces ballons ne coûtent rien, la perte d'un tel ballon n'est pas comparable à celle d'un drone assez couteux.
  6. Des ballons à LED y compris exactement de couleur fuchsia étaient en vente (5 Euros les 5 ballons) à cette période dans un grand magasin bien connu [Voir photo plus bas] en plein centre-ville de Mulhouse, au même rayon que les lanternes thaïlandaises.
  7. Lâcher un ballon à LED n'a pas l'illégalité qu'a l'utilisation d'un drone en centre urbain, aucune autorisation n'est requise.
  8. Il y a eu au moins deux cas très vraisemblables de "ballons à LED" interprétés comme OVNIS dans la même zone urbaine: voir par exemple celui de Brunstatt le 24 juin 2015 ou peut-être celui de Dornach le 25 décembre 2014 - Brunstatt et Dornach sont contigüs à Mulhouse.
Ballons à LED.
Les ballons à LED vendus dans le magasin que j'évoquais, noter que le ballon fuchsia est celui mis en avant.

Il reste la question de la "pause" soudaine. Ceci favoriserait une explication par un drone, assurément. Mais cela peut se produire également avec un ballon. Nous sommes en centre-ville, entourés d'immeubles mais avec des carrefours qui causent des courants d'airs aléatoires nets (je le sais, j'habite non loin du lieu d'observation) toute à fait aptes à avoir ce genre d'effets sur un ballon, encore moins soumis à inertie qu'un drone.

Je ne pense pas qu'il s'agissait d'une lanterne thaïlandaise, pour deux raisons: tandis que les ballon à LED de couleur fuchsia abondent, les lanternes thaïlandaises colorées ne peuplent pas le ciel d'Alsace, où elles sont presque toujours de leur couleur "naturelle" orange; d'autre part, vu le "clignotement" des lanternes (leur flamme vacille dans le vent) et le soin du témoin a rapporter au mieux ce qui s'est passé, je pense qu'il aurait rapporté cela, qu'il y a assez peu de chance qu'il ne l'ait pas perçu.

En pourcentages de fiabilité relatives des hypothèses, je conclurais: 10% lanterne thaïlandaise colorée, 30% drone, 60% ballon à LED.

Evaluation:

Possible ballon à LED.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 10 juillet 2021 Création, [gei1].
1.0 Patrick Gross 10 juillet 2021 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 10 juillet 2021.