ALSACAT -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

ALSACAT:

ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas précédent Cas suivant >

Cas de Colmar, le 2 juillet 2014:

Numéro de cas:

ALSACAT-014-07-02-COLMAR-1

Résumé:

Un homme a rapporté au GEIPAN au moyen de leur formulaire son observation d'un phénomène lumineux dans le ciel de Colmar le 2 juillet 2014.

Alors qu'il charchait depuis la fenêtre sud de son appartement dans ou près de la rue de l'Est à repérer la constellation d'Hercule pour ensuite essayer d'y observer le célèbre amas d'étoiles Messier 13, son regard s'est arrêté sur un ensemble de lumière qui effectuait un mouvement lent vers le zénith.

Il a tout d'abord crû reconnaître un cerf-volant en forme d'aile volante. Le phénomène lui semblait mesurer à peine moins d'un mètre d'envergure et semblait se déplacer à une dizaine de mètres au-dessus des toits.

Au fur et à mesure de l'observation, il a révisé cette appréciation car une distance n'était en fait pas réellement estimable. Au bout d'un instant, il a constaté qu'il s'agissait d'un ensemble de lumières avançant de manière cohérente. Il observait de manière très soutenue et s'est aperçu qu'il ne pouvait s'agir d'un cerf-volant, car le vent n'était pas perceptible, et aucune corde n'était visible. De plus, il a commencé à imaginer que le phénomène était éventuellement plus loin que ce qu'il avait estimé au début, ce qui supposait une taille plus importante, chose qu'il a eu du mal à croire.

Il a aussi remarqué l'absence complète de bruit en provenance du phénomène. Comme il n'y avait pas de voiture qui passait dans la rue de l'Est à ce moment-là, un silence assez important permettait de reconnaître effectivement que le phénomène était apparemment silencieux.

Les lumières étaient blanches, chacune dépassant en éclat la magnitude réunie des trois étoiles du grand triangle d'été (les étoiles Véga, Altaïr et Deneb). La magnitude de chacune de ces lumières devait être le triple ou le quadruple des ces trois étoiles réunies. Les lumières étaient rondes, même si leur rotondité n'était pas évidente à percevoir. La confusion avec des étoiles était donc exclue pour lui à plusieurs titres.

Il n'a pas pu distinguer si une structure reliait ces lumières, ce qui l'a dérouté sérieusement. Les lumières lui semblaient comme assemblées en plusieurs lignes droites, mais cette symétrie du début de l'observation s'est ensuite "détériorée". Au début, les lumières était assemblés au centre en forme de triangle ou de losange, mais deux "droites" se prolongeaient au-delà du "triangle". L'ensemble formé était donc difficilement définissable en termes géométriques simples.

Au début, il avait supposé qu'il s'agissait d'un seul phénomène, mais après la recomposition étrange du phénomène durant la seconde moitié de l'observation, il s'est demandé, juste après l'observation, s'il ne s'agissait pas plutôt d'un groupe de phénomènes.

En effet, au bout de 20 secondes environ, il avait commencé à reconnaître que les lumières étaient certes solidaires mais que leur distance évoluait. C'était au moment où il avait essayé de compter les lumières, mais la recomposition lui a seulement permis d'estimer qu'il y en avait une douzaine ou une quinzaine.

Il avait alors pensé à un "engin de modélisme dont la structure était en train de s'affaisser", et s'attendait à éventuellement voir le phénomène chuter à terre, dans la mesure où une faiblesse de la structure d'un engin de modélisme est toujours fatale. Mais ce n'est pas arrivé.

Le phénomène lui a semblé, simultanément à la recomposition des positions, infléchir très légèrement sa trajectoire vers le sud. Les lumières semblaient toutefois conserver la même altitude, malgré la recomposition de la position de certaines. Le phénomène a doucement disparu par la conjonction de l'éloignement et du halo de la ville de Colmar qu'il semblait survoler.

L'observation a duré environ une minute. il avait regardé l'heure sur son téléphone portable juste après l'observation, il était alors 23:00.

Un regard sur les feuilles des arbres alentours lui a montré qu'il y avait par intermittence une très légère brise qui circulait entre les immeubles. Peu après minuit, la météo indiquait un vent en direction du nord/nordest. Ayant bonne mémoire de la taille du phénomène par rapport à son contexte visuel, il s'était replacé une heure après l'observation au même endroit et a estimé que l'objet avait une taille angulaire à peine inférieure à la largeur de la paume de la main tendue à bout de bras.

Il avait rédigé son compte-rendu juste après l'observation, répondant avec grand soin à toutes les questions du formulaire du GEIPAN, et donnant son dessin de la disposition des lumières:

Dessin.

Une vérification le lendemain matin avec une boussole lui avait permis grâce à son souvenir du positionnement des immeubles, de déterminer que le phénomène avait circulé selon un axe est vers ouest ou est-nord-est vers ouest-sud-ouest. Le clinomètre de la boussole lui a permis de déterminer que le phénomène avait disparu à environ 30° au-dessus de l'horizon.

Quelques semaines plus tard, il s'était rappelé d'un détail: les lumières présentaient un léger scintillement. Ce détail lui avait semblé sur le moment insignifiant car banal, mais il s'est rappelé plus tard que certains astres ne présentent pas de scintillement (en particulier les planètes): il lui a semblé important d'ajouter ce détail, "si insignifiant soit-il."

Le GEIPAN notait la grande qualité du témoignage, qui leur a fait penser à l'observation de ballons lumineux ou de lanternes thaïlandaises portés par le vent, probablement lâchés à proximité à l'issue d'une fête privée.

Le GEIPAN notait que le déplacement était de l'Est vers l'Ouest, que le vent relevé à Colmar à ce moment était faible, du secteur Nord, Nord-Est un peu plus tôt, ce qui est à peu près compatible avec ce déplacement, en tenant compte de la variabilité du vent à basse altitude, et de l'impossibilité pour le témoin de juger de l'éloignement ou rapprochement des lumières sur un temps si court, qui peut expliquer l'écart de direction.

Données:

Données temporelles:

Date: 2 juillet 2014
Heure: 22:59
Durée: 1 minute.
Date du premier rapport connu: 2 juillet 2014
Délai de rapport: Heure, heures.

Données géographiques:

Département: Haut-Rhin
Commune: Colmar
Lieu: Fenêtre sud de l'appartement vers rue de l'Est.
Latitude: 48.077
Longitude: 7.364
Rayon d'incertitude: 500 m.

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 1
Nombre de témoins connus: 1
Nombre de témoins nommés: 1
Ages des témoins: Adulte ou âgé.
Types de témoins: Résidant.

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Au GEIPAN par leur formulaire.
Type de lieu: Fenêtre d'appartement en ville.
Conditions d'éclairage: Nuit.
OVNI observé: Oui.
Arrivée OVNI observée: Non.
Départ OVNI observé: Oui.
Entité(s): Non.
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Oui.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: Etonnés.
Interprétations des témoins: Non identifié, pas cerf-volant.

Classifications:

Hynek: LN
ALSACAT: Lanternes thaïlandaises.

Sources:

[Ref. gei1:] GROUPE D'ETUDES ET D'INFORMATIONS SUR LES PHENOMENES AEROSPATIAUX NON IDENTIFIES (G.E.I.P.A.N.):

COLMAR (68) 02.07.2014

Observé le: 02-07-2014
Région: Alsace
Département: Rhin (Haut)
Classe: B
Résumé: Observation du déplacement de nombreuses luminères blanches dans le ciel nocturne: probable observation de lanternes thaï ou de ballons lumineux portés par le vent.
Description:

Ce témoignage de grande qualité décrit l'observation à 22h59 d'un groupe de lumières blanches (une quinzaine environ) traversant silencieusement une partie du ciel en une minute. Le témoin décrit la disparition progressive du phénomène ; ce témoignage fait penser à l'observation de ballons lumineux ou de lanternes thaï portés par le vent, probablement lâchés à proximité à l'issue d'une fête privée.

Le déplacement est observé de l'Est vers l'Ouest (voir schéma du témoin) Le vent relevé à Colmar à 23h est faible, de secteur Nord (Nord Est un peu plus tôt): lamétéo est à peu près compatible avec ce déplacement ; la variabilité du vent à basse altitude, et l'impossibilité pour le témoin de juger de l'éloignement ou rapprochement des lumières sur un temps si court peut expliquer cet écart de direction.

Le GEIPAN classe ce cas "B": probable observation de lanternes thaï ou de ballons lumineux portés par le vent.

Compte-rendu: Aucun.

Détails du témoignage
Témoin
Date de l'observation 02-07-2014
Numéro de pièce
Age
Profession
Sexe Masculin
Réaction
Crédibilité
Conditions
Environnement
Conditions météo
Heure de l'observation Chiffrée: 22 heures - 24 heures
Cadre de référence
Distance entre phénomène et témoin
Début de l'observation
Fin de l'observation
Localisation
Angle du site
Direction d'observation
Cap
Trajectoire
Nature de l'observation Termes descriptifs (lumières, etc)
Caractéristique de l'observation Multiples
Forme globale Ronde, circulaire, boule
Couleur Blanc (clair)
Taille apparente
Vitesse apparente
Bruit Silencieux
Effet sur l'environnement
Nombre 3

Scan.

cnes
Centre National d'Etudes Spatiales

geipan

Madame, Monsieur,

Vous avez été témoin direct, sur le territoire français, d'un phénomène aérospatial qui vous a intrigué et vous souhaitez comprendre ce que vous avez vu.

Afin de pouvoir répondre à vos interrogations, le Centre national d'études spatiales et son service spécialisé le GEIPAN vous proposent une démarche en deux temps:

- Le questionnaire est individuel et doit être rempli par le témoin direct

- Le questionnaire ne doit concerner qu'une seule observation à la fois

Votre témoignage est capital et peut-être unique. Il va consister à faire un récit de votre observation, à répondre à des questions précises, à réaliser des dessins et croquis ou joindre des photographies pour affiner davantage votre description.

Il est impératif que vous respectiez les consignes mentionnées à chaque étape afin que nous puissions réunir le plus grand nombre d'informations possible au sujet du phénomène observé. Vous ne devez pas avoir peur de nous en faire part, ni vous sentir ridicule, nous avons l'habitude de recueillir ce type de témoignages.

Les conclusions de notre enquête vous seront transmises personnellement. Une fois anonymisé, votre témoignage sera publié sur notre site web (www.geipan.fr), onglet « Recherche de cas » dans la barre des menus.

Nous vous remercions par avance pour la contribution que vous apportez à nos travaux.

Le responsable du GEIPAN
[]

GEIPAN
Centre national d'études spatiales
DCT/DA/GEIPAN
18 Avenue BELIN 31401 TOULOUSE CEDEX 9
05 61 27 48 01 - geipan@cnes.fr

Scan.

Nous allons vous demander de restituer le maximum d'informations concernant votre observation. Le plus important est de ne rien omettre: ce sont souvent les détails qui permettent de résoudre les enquêtes. N'hésitez donc pas à donner le maximum d'informations, même si vos souvenirs sont incomplets ou que certains éléments vous paraissent peu importants. Si vous n'êtes plus très sûr de tel ou tel détail, signalez-nous vos doutes, mais, encore une fois, n'omettez rien. Nous devons pouvoir visualiser tout ce que vous avez vu, comme pour refaire le film de votre observation. Utilisez la fin de cette page pour faire le récit de votre observation et poursuivez sur papier libre autant que vous le désirez:

Votre récit libre de l'observation:

observation d'un phénomène lumineux dans le ciel de Colmar

2 juillet à 22h59

J'ai observé dans le ciel des lumières constituant un ensemble apparemment cohérent. Il ne m'a pas été possible d'identifier ce phénomène, même si je pensais dans un premier temps à avoir affaire à un cerf-volant ou à une maquette de modélisme.

Alors que je cherchais (depuis la fenêtre sud de mon appartement) à trouver la constellation d'Hercule pour ensuite essayer d'y observer le célèbre amas d'étoiles Messier 13, mon regard s'est arrêté sur un ensemble de lumière qui effectuait un mouvement lent vers le zénith. J'ai tout d'abord crû reconnaître un cerf-volant en forme d'aile volante. Le phénomène semblait mesurer à peine moins d'un mètre d'envergure et semblait se déplacer une dizaine de mètre audessus des toits. Au fur et à mesure de l'observation, j'ai révisé cette appréciation car une distance n'était en fait pas réellement estimable. Au bout d'un instant, je constatais qu'il s'agissait d'un ensemble de lumières avançant de manière cohérente. Dans un premier temps, j'observais de manière très soutenue et m'aperçu qu'il ne pouvait s'agir d'un cerf-volant, car le vent n'était pas perceptible (et aucune corde n'était visible). De plus, j'ai commencé à imaginer que le phénomène était éventuellement plus loin que ce que je l'avais estimé au début. Ceci supposait une taille plus importante, chose que j'avais du mal à croire (conflit cognitif). Je remarquais aussi l'absence complète de bruit en provenance du phénomène. Comme il n'y avait pas de voiture qui passait dans la rue de l'Est à ce moment-là, un silence assez important permettait de reconnaître effectivement que le phénomène était apparemment silencieux. Les lumières étaient blanches. Chacune de ces lumières dépassait en éclat la magnitude réunie des trois étoiles du grand triangle d'été. La magnitude de chacun de ces lumières devait être le triple ou le quadruple des ces trois étoiles réunies. Les lumières étaient rondes, même si leur rotondité n'était pas évidente à percevoir. La confusion avec des étoiles était donc exclus à plusieurs titres. Je n'ai pas pu reconnaître si une structure reliait ces lumières. Cette constatation me déroutait sérieusement. Les lumières semblaient comme assemblées en plusieurs lignes droites, mais cette symétrie du début de l'observation s'est ensuite "détériorée". Au début, les lumières était assemblés au centre en forme de triangle ou de losange, mais deux "droites" se prolongeait au-delà du "triangle". L'ensemble formé était donc difficilement définissable en termes géométriques simples. J'ai supposé au début qu'il s'agissait d'un seul phénomène. Mais après la recomposition étrange du phénomène durant la seconde

CNES/GEIPAN Questionnaire standard GEIPAN V3.5-juin-2013 page: 3

Scan.

Votre observation

moitié de l'observation, je me suis ensuite posé la question (juste après l'observation) s'il ne s'agissait pas plutôt d'un groupe de phénomènes.

En effet, au bout de 20 secondes environ, j'ai commencé à reconnaître que les lumières étaient certes solidaires mais que leur distance évoluait. C'était le moment où j'ai essayé de compter les lumières. Mais la recomposition m'a seulement permis de les estimer: une douzaine ou une quinzaine de lumières étaient visibles. En effet, certaines (et seulement certaines, environ trois ou quatre) semblait changer légèrement leur position, sans toutefois se toucher. J'avais l'impression alors qu'il s'agissait d'un engin de modélisme dont la structure était en train de s'affaisser. Je m'attendait éventuellement à voir le phénomène chuter à terre, dans la mesure où une faiblesse de la structure d'un engin de modélisme est toujours fatale. Il n'en fut rien. Le phénomène sembla toutefois, simultanément à la recomposition des positions, infléchir très légèrement sa trajectoire vers le sud. Les lumières semblaient toutefois converser [conserver] la même altitude, malgré la recomposition de la position de certaines. Le phénomène a doucement disparu par la conjonction de l'éloignement et du halo de la ville de Colmar qu'il semblait "survoler". L'observation a duré environ une minute. J'ai regardé l'heure qu'indiquait mon téléphone portable juste après l'observation: il affichait 23h00. Un regard sur les feuilles des arbres alentours me montra qu'il y avait par intermittence une très légère brise qui circulait entre les immeubles. Peu après minuit, la météo indiquait un vent en direction du nord/nordest. Ayant bonne mémoire de la taille du phénomène par rapport à son contexte visuel, je me suis replacé une heure après l'observation au même endroit et j'ai estimé que l'objet avait une taille angulaire à peine inférieure à la largeur de la paume de la main tendue à bout de bras (les astronomes amateurs utilisent cette méthode pour estimer un écartement de 10°).

Ce compte-rendu a été rédigé juste après l'observation. J'y ai compilé tous les détails qui me semblaient possible de documenter sur l'observation.

Une vérification faite le lendemain matin avec une boussole me permit, grâce à à mon souvenir du positionnement des immeubles, de déterminer que le phénomène avait circulé selon un axe est ==> ouest ou est-nord-est ==>ouest-sud-ouest. Le clinomètre de la boussole m'a permis de déterminer que le phénomène avait disparu à environ 30° au-dessus de l'horizon.

Quelques semaines plus tard, je me suis rappelé d'un détail: les lumières présentaient un léger scintillement. Ce détail me semblait sur le moment insignifiant car banal, mais je me suis rappelé plus tard que certains astres ne présentent pas de scintillement (en particulier les planètes). Il m'a semblé important d'ajouter ce détail, si insignifiant soit il.

CNES/GEIPAN Questionnaire standard GEIPAN V3.5-juin-2013 page: 4

Scan.

Conditions d'observation du phénomène

Merci de fournir toutes les informations demandées.

Quelles étaient vos occupations juste avant votre observation?

J'étais en train de repérer les constellations dans le ciel nocturne

Adresse précise du lieu d'observation (rue, ville...):

[-] 68000 Colmar

Où vous trouviez-vous exactement? (Merci d'indiquer si vous étiez dans un bâtiment et à quel étage, si vous regardiez à travers une vitre, et à quelle vitesse vous rouliez si vous étiez dans un véhicule.)

J'étais dans mon appartement (logement de fonction de l'église méthodiste). Je regardais par une fenêtre du salon, située au sud. La fenêtre était ouverte.

Date de l'observation: ...02.../...07.../...2014......... Heure précise de début (en heure locale):

22h59 ..........

Durée de l'observation ou heure de fin (en heures, minutes, secondes): 23h00 ...........

D'autres témoins ont-ils vu le même phénomène que vous? Si oui, combien? ...Je l'ignore............

Le cas échéant, merci de leur demander de nous contacter aux coordonnées indiquées en dernière page de ce document.

Quel lien avez-vous avec ces personnes (parents, amis, collègues, voisins)?

non pertinent.

L'observation s'est faite de façon: continue / discontinue

Si l'observation s'est faite de façon discontinue, précisez pourquoi elle s'est interrompue et a repris:

Pour un court instant, j'ai du tourner la tête pour continuer à observer le phénomène, qui se déplaçait. Avant ce mouvement, j'observerais le phénomène en regardant en haut à gauche pour

CNES/GEIPAN Questionnaire standard GEIPAN V3.5-juin-2013 page: 5

Scan.

ensuite l'observer en haut à droite. Le phénomène était à l'endroit où je l'attendais lorsque je l'ai revu. Entre ces deux moments où je n'ai pas vu le phénomène, il a dû s'écouler une seconde.

Comment s'est finie cette observation?

Le phènomène a disparu sous l'effet conjoint de la distance et des lumières de la ville. La pollution lumineuse a fini par "noyer" le phénomène, qui a progressivement disparu.

Avez-vous vu le phénomène directement de vos yeux? OUI

Le phénomène a-t-il été observé au travers d'un instrument (lunettes de vue ou de soleil, jumelles, caméra, appareil photo, télescope...)? Si oui, merci de préciser le modèle:

Non, alors même que j'en avais à disposition (mais pas à portée de main).

Conditions météorologiques (ciel dégagé, nuages, vent, orage, brume, brouillard, pluie, neige, changement des conditions durant l'observation):

Le ciel était clair et parfaitement dégagé. Les conditions météo n'ont pas changé durant l'observation. J'avais prémédité une observation du ciel étoilé ce soir là car je savais par la météo que le ciel allait être parfaitement dégagé.

Conditions astronomiques (souvenez-vous de la position de la Lune, du Soleil, de la présence ou non d'étoiles ou de planètes, etc.):

Le soleil était couché depuis un bon moment. La lune était invisible. Depuis la fenêtre où je me situais, les étoiles de forte magnitude étaient visible. Les étoiles constituant le centre de la constellation d'Hercule étaient tout juste perceptible, mais suffisamment pour apercevoir cette constellation.

Equipements allumés ou actifs pendant l'observation (phares, radio, TV, lumières...):

Aucun équipement allumé. La pièce où j'étais était plongée dans le noir.

Bruits lors de l'observation (TV ou radio allumées, passage de véhicules, moteur d'avion, tonnerre...):

Aucun bruit n'a retenu mon attention. On entendait en fond les bruits de voitures perceptibles en début de nuit. Pendant l'observation, une voiture ou deux sont éventuellement passées dans la rue de l'Est. Idem pour le boulevard d'Alsace.

CNES/GEIPAN Questionnaire standard GEIPAN V3.5-juin-2013 page: 6

Scan.

Description du phénomène

Dans vos descriptions, n'hésitez pas à faire des comparaisons avec des objets connus.

Nombre de phénomènes (unique, multiples ou unique puis se divise...):

La première phase de l'observation m'a donné l'impression de voir un seul phénomène comportant une quinzaine de lumières. Durant la seconde partie de l'observation, le mouvement de certaines de ces lumières pouvait laisser supposer qu'il s'agissait d'une quinzaine de phénomènes éventuellement indépendants mais avançant "en formation".

Forme:

Chacune des lumières était de petite taille mais j'ai pu reconnaître qu'elles étaient rondes. La distance de ces lumières était telle que la rotondité était tout juste perceptible. La "formation" était géométrique mais irrégulière. Ces lumières semblaient disposées à un espace régulier mais leur disposition n'était que d'une géométrie imparfaite (voir dessin). Vers la fin de l'observation, certaines lumières ont semblées comme inverser leur place, sans toutefois changer la forme globale.

Couleur:

Blanche.

Luminosité (en comparaison avec des astres connus comme Vénus et la Lune, ou l'éclairage d'un lampadaire, des lumières de voiture, de maison, etc.):

Trois ou quatre fois la luminosité des étoiles du triangle d'été réunies.. Après coup, je me suis encore rappelé que ces lumières présentaient un léger scintillement. Ce scintillement rendait difficile la perception de la rotondité des lumières.

Présence d'une trainée ou d'un halo? Si oui, de quelle couleur?

Rien n'était perceptible autour des lumière.

Indication: Lorsque des avions circulent la nuit à moyenne altitude, mes yeux sont en mesure de distinguer la partie du fuselage qui jouxte directement les phares de position.

Taille apparente (exprimez les dimensions du phénomène par rapport à un objet familier et/ou en millimètres comptés sur une règle graduée portée à bout de bras):

Légèrement inférieur à la taille de la paume tendue à bout de bras. Après coup, je me demande si le phénomène n'avait pas une étendue angulaire équivalent seulement à la moitié de la main tendue à bout de bras.

Bruit provenant du phénomène (sifflement, bourdonnement, détonation, comparaison avec un bruit connu):

CNES/GEIPAN Questionnaire standard GEIPAN V3.5-juin-2013 page: 7

Scan.

Aucun.

Distance entre vous et le PAN (le phénomène observé), estimée grossièrement (précisez si l'objet est passé devant ou derrière un élément du paysage):

Le phénomène était à au moins 10m d'altitude. Je me suis rien dire de plus (il aurait pu être à un kilomètre, ou seulement à 50m).

Direction d'apparition du PAN (nord, sud, sud-ouest, etc. ; ou précisez un repère visuel ou géographique local, la direction d'un lieu, etc.):

ouest ou ouest-sud-ouest

Direction de disparition du PAN (nord, sud, sud-ouest, etc. ; ou précisez un repère visuel ou géographique local, la direction d'un lieu, etc.):

est ou est-nord-est

Hauteur d'apparition du PAN par rapport à l'horizon (l'horizon = 0°, le zénith = 90°):

Proche du zénith.

Hauteur de disparition du PAN par rapport à l'horizon:

30°

Trajectoire du phénomène (ligne droite, montante, descendante, avec ou sans changement de direction, courbe, etc.):

En ligne droite. Éventuellement une légère inflexion de la trajectoire vers le sud.

Portion du ciel parcourue par le PAN durant l'observation (ex: un quart du ciel ou de 30° à 40° par rapport à l'horizon, etc.):

60°

Effet(s) sur l'environnement (trace(s) au sol, effet(s) sur les êtres vivants ou le matériel):

Aucun effet perçu.

CNES/GEIPAN Questionnaire standard GEIPAN V3.5-juin-2013 page: 8

Scan.

Reconstitution de votre observation

Pour que nous puissions reconstituer le "film" de votre observation, nous devons disposer du maximum d'informations. Concrètement cela implique que nous comprenions tout, du début à la fin de votre observation, et que nous connaissions la direction de déplacement du phénomène ainsi que son altitude. Cette étape est cruciale.

Nous vous proposons trois méthodes complémentaires:

  1. Prenez une photo de l'environnement tel qu'il était lors du phénomène, comme si l'appareil photo était vos yeux lors de l'observation. N'hésitez pas à dessiner ce que vous avez observé directement sur les photos.
  2. Faites un ou plusieurs croquis de votre observation (voir page suivante) depuis votre point de vue, en incluant l'environnement. Donnez le plus d'éléments possibles afin de nous permettre une bonne compréhension de la scène.

    Vous êtes entièrement libre des croquis que vous nous adressez. Mais la précision des couleurs est importante, surtout si le niveau de contraste entre le phénomène observé et l'environnement est faible. Essayez d'être le plus précis possible, quitte à écrire sur le croquis.

    Aucun talent en dessin n'est nécessaire. L'essentiel est de nous faire comprendre ce que vous avez vu de manière schématique. Vous pouvez utiliser la page qui suit à cet effet.
  3. Réalisez une reconstitution de votre observation sur un ou plusieurs plans. Si vous le pouvez, il s'agit de présenter votre observation par une vue de dessus. Pour cela vous pouvez imprimer une carte de votre lieu d'observation sur Google Map (http://maps.google.fr) ou Geoportail (http://www.geoportail.gouv.fr/accueil) et y reporter vos différentes positions et directions d'observations.

Comment faire pour « habiller » une photo ou une carte avec vos commentaires?

Si vous êtes habitués à l'usage des logiciels de dessin ou de retouche d'image (Photoshop, GIMP, Illustrator,...), nous vous conseillons de recourir à ces outils, puis de nous envoyer un fichier au format jpg, png ou pdf.

Si vous ne pouvez pas acceder à ce type de matériel, imprimez une carte des lieux et/ou une photo, dessinez par-dessus et joignez-là au dossier papier ; ou bien scannez ou photographiez le résultat et envoyez-le nous au format jpg, png ou pdf.

CNES/GEIPAN Questionnaire standard GEIPAN V3.5-juin-2013 page: 9

Scan.

Croquis de votre observation

Utilisez cette page pour dessiner votre observation.

Vous êtes entièrement libre de l'élaboration de ce croquis.

[Dessin.]

Le schéma représenta la disposition des lumières alors que le phénomène était visible au zénith. La position de le nombre de chaque lumière n'a pu être reconstitué avec exactitude, mais le schéma global était celui-là. Il est à noter que la flßeque indique le sens de déplacement du phénomène. Les lignes constituent seulement une aide graphique à la construction de la figure.

CNES/GEIPAN Questionnaire standard GEIPAN V3.5-juin-2013 page: 10

Scan.

Et maintenant?

Décrivez les émotions que vous avez ressenties pendant et après l'observation:

Pour mes sentiments pendant l'observation: voir le compte-rendu.

Juste après l'observation: j'étais doublement contrarié. Tout d'abord parce que je n'avais pas pu identifier le phénomène et ensuite parce que je sentais dans l'obligation de rédiger un compte rendu immédiat de l'observation alors que je voulais observer l'amas globulaire M13.

Qu'avez-vous fait après votre observation? En avez-vous parlé? Comment vos interlocuteurs ont-ils réagi? Avez-vous fait des recherches pour comprendre ce que vous avez vu?

J'ai cherché les occurrences du terme "OVNI" et "PAN" dans les quotidiens régionaux durant les jours qui suivaient. Je m'attendais vraiment à ce que d'autres observateurs aient vu le phénomène. Mais, à mon étonnement, il n'y a pas eu d'article de presse à ce sujet.

J' ai très peu parlé de mon observation car j'avais peur de me faire prendre pour un farfelu. Je l'ai raconté brièvement à mon épouse, qui n'y a pas prêté un intérêt particulier, mais n'a pas non plus remis en cause l'authenticité de mon récit. J'en ai aussi parlé à un ami qui m'a directement demandé si j'avais déjà observé des choses étranges dans le ciel nocturne (il savait que je suis astronome amateur) ; je lui fis une brève description de mon observation, qui rencontra son intérêt. Il n'a toutefois pas essayé d'interpréter mon observation ni de la sur-interpréter.

Quelle interprétation donnez-vous à ce que vous avez observé? Avez-vous pensé à un phénomène connu? Quels sont les éléments qui permettent de justifier votre interprétation? Si vous ne savez pas, avez-vous renoncé à comprendre? Si oui, quand et pourquoi?

Je fais part des tentatives d'interprétations du phénomène dans le compte-rendu libre. J'ai renoncé à comprendre ce phénomène au bout de deux semaines, dans la mesure où mes moyens sont limités et où aucun journal ne faisait part d'une observation permettant de relier la mienne à une activité identifiable (modélisme, etc). Je n'exclue par contre pas que le GEIPAN arrive par exemple à une explication du phénomène observé, car il possède plus de moyens d'investigations que moi.

Avant votre observation, quel intérêt portiez-vous aux phénomènes aérospatiaux étranges? Aviez-vous une opinion précise sur le sujet? Laquelle? Sur quoi la fondiez-vous?

J'ai lu le "Que-sais?" sur les OVNI alors que j'étais adolescent. Mon attente envers cet ouvrage publié auprès d'un éditeur sérieux était de trouver une infirmation de ce type de phénomènes. En effet, les inepties de la série télévisée "X-files", reportées par mes camarades de classe, avaient tendance à énerver ma fibre scientifique. Je n'ai pas trouvé d'infirmation mais plutôt la confirmation que ces phénomènes existent ; l'ouvrage montrait que de nombreux facteurs humains conduisent aussi à une observation (pression sociologique en faveur d'observations, ballons d'essai,...). Mais l'ouvrage montrait qu'il restait un noyau dur qui échappent aux explications. J'en suis donc arrivé à penser que ce type de phénomène devait exister, même si les confusions doivent être nombreuses.

CNES/GEIPAN Questionnaire standard GEIPAN V3.5-juin-2013 page: 11

Scan.

Cette observation a-t-elle changé votre avis sur les phénomènes aérospatiaux non identifies? Si oui, expliquez ce que vous pensez maintenant:

Non, mon opinion n'a pas été changée par mon observation (voir question précédente).

Pensez-vous que la science permettra de donner une explication à votre observation?

Je pense que personne ne peut prédire les avancées de la science. Il n'est donc pas possible d'affirmer que ces phénomènes trouveront une explication. Je pense que c'est possible qu'une explication soit un jour donnée, mais ceci reste une possibilité.

CNES/GEIPAN Questionnaire standard GEIPAN V3.5-juin-2013 page: 12

Scan.

Récapitulatif

Si vous avez déjà témoigné au sujet de ce PAN, veuillez nous préciser auprès de quelle autorité, organisation ou personne en supprimant ou barrant les mentions inutiles dans la liste ci-dessous, et en complétant les informations demandées (plusieurs contacts possibles):

- Gendarmerie (mentionner la brigade et la date): NON ...
- Police (mentionner le commissariat et la date): NON ......
- GEIPAN (mentionner le nom du contact et la date): NON ...........
- Enquêteur privé (mentionner le nom du contact et la date): NON ........
- Ufologue (mentionner le nom du contact et la date): NON ........
- Journaliste (mentionner le nom du contact et la date): NON .....
- Internet (mentionner le site et la date): NON ........

Merci de préciser dans la liste ci-dessous les documents que vous aurez joints ou remplis.

(cocher ou supprimer les mentions inutiles)

(X) Questionnaire
(X) Croquis du phénomène observé (nombre:..1..)
(X) Carte(s) ou plan(s) (nombre:..1) L'extrait cartographique est issu d'un carte topographique 1/50.000ème; l'extrait n'est ni grossit, ni réduit. La flèche noire (au stylo) indique la trajectoire du phénomène observé.
( ) Photographie(s) de l'observation (nombre:.......)
( ) Vidéo(s) de l'observation (nombre:.......)
(X) Photographie(s) de l'environnement (nombre:...3....)
(X) le compte-rendu libre rédigé immédiatement aprés l'observation

CNES/GEIPAN Questionnaire standard GEIPAN V3.5-juin-2013 page: 13

Scan.

Il vous reste à remplir l'autorisation de publication ci-dessous, qui nous permettra de faire apparaître votre témoignage anonymisé sur notre site Internet.

Autorisation de publication de vos informations (En cas de refus, rayer ou supprimer l'une et/ou l'autre des formules suivantes.)

Ce questionnaire est à renvoyer:

- Par e-mail avec l'ensemble des pièces numérisées à geipan@cnes.fr

ou

- Par courrier à l'adresse postale suivante, après en avoir fait une copie que vous garderez:

GEIPAN
Centre national d'études spatiales
DCT/DA/GEIPAN
18 avenue Édouard Belin,
31401 TOULOUSE CEDEX 9

Nous vous remercions d'avoir pris le temps de témoigner.

CNES/GEIPAN Questionnaire standard GEIPAN V3.5-juin-2013 page: 14

Discussion:

Carte.

Des deux possibilités, lanternes thaïlandaises ou ballons à LED, l'une est probablement meilleure que l'autre. Le témoin indiquait:

Quelques semaines plus tard, je me suis rappelé d'un détail: les lumières présentaient un léger scintillement.

[...]

Après coup, je me suis encore rappelé que ces lumières présentaient un léger scintillement. Ce scintillement rendait difficile la perception de la rotondité des lumières.

Ce scintillement est typique des lanternes thaïlandaises, typque de leur flamme. Les ballons à LED ont une luminosité strictement constante.

Evaluation:

Lanternes thaïlandaises.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 3 septembre 2022 Création, [ge1].
1.0 Patrick Gross 3 septembre 2022 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 3 septembre 2022.