ALSACAT -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

ALSACAT:

ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas de Monswiller, le 21 octobre 1996:

Numéro de cas:

ALSACAT-1996-10-21-MONSWILLER-1

Résumé:

Christian Morgenthaler et Dominique Schall, du groupe d'ufologie SOS OVNI Est, ont rapporté dans le magazine d'ufologie Phenomena N° 36 de janvier 1997, une observation par un habitant de Monswiller dans le Bas-Rhin, qui leur a déclaré:

"Le 21 octobre 1996, il est 2lh05 lorsque je suis à la fenêtre de ma chambre pour fumer une cigarette. Une forte lueur au dessus des Vosges attire soudain mon attention. Au départ de l'observation je pense qu'il s'agit d'un avion. Le phénomène est constitué de deux puissants feux jaunâtres. Leur taille apparente est d'environ 1 cm de large à bout de bras. On distingue nettement deux feux séparés."

Les enquêteurs expliquent que le phénomène était composé de deux phares jaunes, seuls visibles dans un premier temps, mais aussi d'une lumière rouge, que le témoin n'a vu aucune forme ni contour reliant ces trois sources lumineuses, qui venaient du nord-ouest et se dirigeaeint vers lui.

C'est quand le phénomène est passé au plus près qu'il avait aperçu la troisième lumière, plus petite et rouge.

La luminosité était comparable à celle de l'éclairage d'un stade de football: éblouissante. Les lumières sont restées équidistantes l'une de l'autre pendant toute l'observation. Autour de chacune d'entre elles se distinguait une légère couronne lumineuse, comme en produiraient les phares d'une voiture. A la verticale, la troisième source lumineuse rouge, placée à l'arrière et au milieu des deux feux jaunes, donnait l'aspect d'un triangle.

Le phénomène a finalement disparu au dessus de la maison du témoin après environ 45 secondes, voire 1 minute maximum. Il n'a entendu aucun bruit, malgré la fenêtre ouverte et la faible altitude selon son estimation.

Les enquêteurs publicent cette reconsititution de la première phase de l'observation:

Scan.

Le témoin rapportait avoir observé le passage d'un avion de ligne, d'Est en Ouest, dont il a clairement reconnu les divers feux rouge et vert ainsi que le feu blanc à éclats.

Lors de l'enquête, cet avion a été identifié: un Boeing 737 au départ de Strasbourg, à 18:59, et à destination de Roissy Charles de Gaulle.

Le seul atterrissage pouvant correspondre au phénomène observé par le témoin était celui en arrivée sur Strasbourg à 19:l2, mais c'était un Airbus A300, équipé de trois phares blancs, ce qui ne correspondait pas à l'observation. Les enquêteurs notent tout de même que les pilotes peuvent allumer jusqu'à dix-huit feux différents et que la configuration lumineuse présentée par un avion dépend du jugement de l'équipage, ceci en fonction de la météo, de l'altitude et de la proximité de la piste.

Les enquêteurs ont examiné l'hypothèse d'un vol d'ULM équipé de projecteurs, puisqu'à 3 km à vol d'oiseau se trouve l'aéro-club de Saverne spécialisé dans le vol d'ULM et d'ailes delta. Un pilote, interrogé, a néanmoins exclu cette possibilité. D'après lui, il serait "impossible" et "fou" de faire voler de nuit un ULM. De plus, la législation interdit tout vol de ce genre qui pourrait, en cas de panne, rapidement tourner au drame.

Données:

Données temporelles:

Date: 21 octobre 1996
Heure: 21:05
Durée: 45 secondes.
Date du premier rapport connu: Janvier 1997
Délai de rapport: Jours, 3 mois.

Données géographiques:

Département: Bas-Rhin
Commune: Monswiller
Lieu: De la fenêtre du domicile.
Latitude: 48.755
Longitude: 7.376
Rayon d'incertitude: 1 km.

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 1
Nombre de témoins connus: 1
Nombre de témoins nommés: 0
Ages des témoins: ?
Types de témoins: Habitant.

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Enquêteurs locaux à magazine d'ufologie Phenomena.
Type de lieu: De la fenêtre du domicile.
Conditions d'éclairage: Nuit
OVNI observé: Oui
Arrivée OVNI observée: Oui
Départ OVNI observé: Non
Entité(s): Non
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: ?

Classifications:

Hynek: LN
ALSACAT: Possible avion.

Sources:

[Ref. pha1:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "PHENOMENA":

Bas-Rhin: Survol d'un témoin par trois lumières

"Le 21 Octobre 1996, il est 2lh05 lorsque je suis à la fenêtre de ma chambre pour fumer une cigarette. Une forte lueur au dessus des Vosges attire soudain mon attention. Au départ de l'observation je pense qu'il s'agit d'un avion. Le phénomène est constitué de deux puissants feux jaunâtres. Leur taille apparente est d'environ 1 cm de large à bout de bras. On distingue nettement deux feux séparés."

C'est en ces termes que MM., habitant Monswiller, nous racontait son observation. Le phénomène se révélera, en fait, composé de deux phares jaunes - seuls visibles dans un premier temps - mais aussi d'une lumière rouge. Le témoin n'a vu aucune forme reliant ces trois sources lumineuses, venant du nord-ouest et se dirigeant vers lui. C'est quand le phénomène est passé au plus près, qu'il a aperçu la troisième lumière, plus petite et rouge. Aucune forme ni contour, aucun aspect quelconque n'a été rapporté par le témoin. Il ne peut même pas dire si le phénomène a masqué les nuages.

La luminosité était comparable à celle de l'éclairage d'un stade de football: éblouissante. Malgré l'absence de structure apparente. Les lumières sont restées équidistantes l'une de l'autre pendant toute l'observation. Autour de chacune d'entre-elles se distinguait une légère couronne lumineuse, comme en produiraient les phares d'une voiture. A la verticale, la troisième source lumineuse rouge, placée à l'arrière et au milieu des deux feux jaunes, donnait l'aspect d'un triangle.

Le phénomène a finalement disparu au dessus de la maison du témoin après environ 45 secondes, voire 1 minute maximum. Il n'a entendu aucun bruit, malgré la fenêtre ouverte et la faible altitude estimée par le témoin.

Scan.

[Légende photo:] Reconsititution de la première phase de l'observation de Monswiller, telle qu'elle fut effectuée par le témoin. Les lumières paraissent monter en direction du nord-ouest, puis, se dirigent vers le témoin qui peut alors distinguer une lueur rouge.

MM. rapporte avoir observé le passage d'un avion de ligne, d'Est en Ouest, dont il a clairement reconnu les divers feux rouge et vert ainsi que le feu blanc à éclats.

Lors de l'enquête, nous avons retrouvé cet avion. Il s'agissait d'un Boeing 737 au départ de Strasbourg, à 18h59, et à destination de Roissy Charles de Gaulle.

Le seul atterrissage pouvant correspondre au phénomène observé par le témoin est celui en arrivée sur Strasbourg à 19hl2. Mais ce dernier est un A300, donc équipé de phares blancs au nombre de trois, ce qui ne correspond pas aux indices de l'observation. Ceci dit, il convient de se rappeler que les pilotes peuvent allumer jusqu'à dix-huit feux différents et que la configuration lumineuse présentée par un avion dépend du jugement de l'équipage, ceci en fonction de la météo, de l'altitude et de la proximité de la piste (cf. Phénomèna n'7, L'affaire Alfarano : un mauvais film).

Restait aussi l'hypothèse d'un vol d'ULM équipé de projecteurs. En effet, à 3 km à vol d'oiseau se trouve l'aéro-club de Saverne spécialisé dans le vol d'ULM et d'ailes delta. Un pilote, interrogé, a néanmoins exclu cette possibilité. D'après lui, il serait "impossible" et "fou" de faire voler de nuit un ULM. De plus, la législation interdit tout vol de ce genre qui pourrait, en cas de panne, rapidement tourner au drame.

Christian Morgenthaler et
Dominique Schall
SOS OVNI Est

Discussion:

Carte.

Le cas ne présente pratiquement aucune étrangeté, la piste de l'avion me semble la bonne.

Evaluation:

Possible avion.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 13 juin 2021 Création, [pha1].
1.0 Patrick Gross 13 juin 2021 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 13 juin 2021.