ALSACAT -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

ALSACAT:

ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas de Muhouse, le 17 mars 1979:

Numéro de cas:

ALSACAT-1979-03-17-MULHOUSE-1

Résumé:

Le journal régional L'Alsace du 23 mars 1979 signalait une nouvelle observation dans la région, titrant "Des OVNI dans le ciel d'Alsace - Les restes du satellite "Pageos"?

Marcel Brangard, agent technique à Gaz de France, demeurant à Mulhouse, 175, rue de Bâle, leur avait rapporté la veille son témoignage:

"Attendant des invités, samedi soir vers 20 h 15 et m'étant rendu à la fenêtre de mon appartement j'ai été frappé par la luminosité d'une sorte d'étoile beaucoup plus grande et anormalement située, presque à portée de regard, et un scintillement que je ne qualifierais pas d'orangé, mais de blanc vif. L'objet se situait dans la direction des Vosges. Etant revenu à la fenêtre vers 20 h 30, j’ai noté que l'objet brillant s'était déplacé vers la droite. A 21 h je n'ai plus rien vu. L'étoile de "première grandeur" s'était dissoute."

Marcel Brangard avait eu la présence d'esprit de chercher son appareil photographique, il a pris trois clichés, et le film a été développé au laboratoire photo du journal - mais le journal ne les publiait pas et n'en disait mot.

Le journal rappelle ensuite que dans on édition du 20 mars 1979, "les engins actuellement observés en Alsace seraient, ainsi que nous l'a communiqué M. Karcher, observateur à l'observatoire de Meudon l'un des 80 fragments du satellite-ballon "Pageos" mis en orbite en 1966 et qui a explosé en juillet 1975. L'objet actuellement visible, tant de jour que de nuit, serait une partie de l'enveloppe du satellite en nylard [sic, Mylar]. Ce restant d'enveloppe tourneraient sur lui-même et la période de révolution serait de 178,8 minutes. Les passages dureraient 25 minutes et se situeraient à l'est entre 60 et 56 degrés de haut."

Le journal ajoutait que cette explication, "très plausible, ne satisfait pas tout le monde. Quelques astronomes arguent du fait qu'un satellite ayant explosé la plupart des débris seraient retombés sur terre et que de toute façon l'extrême brillance de l'objet actuellement observé tendrait à infirmer une telle thèse. Il appert, en effet, et la plupart des déclarations recueillies depuis samedi le confirment, que la clarté dégagée par cette immense étoile donne l'impression 'd'un miroir réfléchissant le soleil.'"

Données:

Données temporelles:

Date: 17 mars 1979
Heure: 20:15
Durée: 15 minutes.
Date du premier rapport connu: 22 mars 1979
Délai de rapport: 5 jours.

Données géographiques:

Département: Haut-Rhin
Commune: Muhouse
Lieu: Depuis la fenêtre du domicile 175, rue de Bâle.
Latitude: 47.750
Longitude: 7.353
Rayon d'incertitude: 10 m.

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 1
Nombre de témoins connus: 1
Nombre de témoins nommés: 1
Ages des témoins: Adulte.
Types de témoins: Employé Gaz de France.

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: La presse régionale.
Type de lieu: Fenêtre du domicile en ville.
Conditions d'éclairage: Nuit.
OVNI observé: Oui.
Arrivée OVNI observée: Non.
Départ OVNI observé: Non.
Entité(s): Non.
Photographies: Oui.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: Etonnés.
Interprétations des témoins: ?

Classifications:

Hynek: LN
ALSACAT: Rentrée de débris de ballon-satellite.

Sources:

[Ref. lae1:] JOURNAL "L'ALSACE":

Scan.

Des OVNI dans le ciel d'Alsace

- Les restes du satellite "Pageos"?

- L'Enigme du ciel de Thann...

OVNI par ci, ovni par là. Depuis quelques jours (est-ce l'onde du grand colloque tenu récemment à Mulhouse et qui avait vu la confrontation du professeur Paul Muller et de Jean-Claude Bourret) plusieurs témoins ont observé dans le ciel "sud" de la région d'étranges phénomènes. Dans notre édition d'hier 22 mars nous relations qu'à Rixheim quatre personnes avaient remarqué un objet très lumineux de couleur rouge-orangé situé approximativement dans la direction Masevaux-Thann et qui après être resté stationnaire avait brusquement disparu. Le phénomène avait été observé entre 20 h 25 et 21 h 10.

Un autre témoin M. Marcel Brangard, agent technique à GdF demeurant à Mulhouse, 175, rue de Bâle, nous a rendu visite hier après-midi et, confirmant les déclarations antérieures, a néanmoins apporté d'autres précisions.

La photo de l'ovni...

"Attendant des invités, samedi soir vers 20 h 15 et m'étant rendu à la fenêtre de mon appartement j'ai été frappé par la luminosité d'une sorte d'étoile beaucoup plus grande et anormalement située, presque à portée de regard, et un scintillement que je ne qualifierais pas d'orangé, mais de blanc vif. L'objet se situait dans la direction des Vosges. Etant revenu à la fenêtre vers 20 h 30, j’ai noté que l'objet brillant s'était déplacé vers la droite. A 21 h je n'ai plus rien vu. L'étoile de "première grandeur" s'était dissoute."

Mais M. Marcel Brangard avait eu la présence d'esprit de chercher son appareil photographique. Il a réalisé trois clichés. Le film réalisé a été développé hier au labo de "L'Alsace".

Ce document, il va sans dire, va prêter sinon à controverse du moins à discussion. L'on sait pour l'avoir lu dans nos précédentes éditions ("L'Alsace" du 20 mars) que les engins actuellement observés en Alsace seraient, ainsi que nous l'a communiqué M. Karcher, observateur à l'observatoire de Meudon l'un des 80 fragments du satellite-ballon "Pageos" mis en orbite en 1966 et qui a explosé en juillet 1975. L'objet actuellement visible, tant de jour que de nuit, serait une partie de l'enveloppe du satellite en nylard [sic, Mylar]. Ce restant d'enveloppe tourneraient sur lui-même et la période de révolution serait de 178,8 minutes. Les passages dureraient 25 minutes et se situeraient à l'est entre 60 et 56 degrés de haut.

Cette explication, très plausible, ne satisfait pas tout le monde. Quelques astronomes arguent du fait qu'un satellite ayant explosé la plupart des débris seraient retombés sur terre et que de toute façon l'extrême brillance de l'objet actuellement observé tendrait à infirmer une telle thèse. Il appert, en effet, et la plupart des déclarations recueillies depuis samedi le confirment, que la clarté dégagée par cette immense étoile donne l'impression "d'un miroir réfléchissant le soleil."

Discussion:

Carte.

PAGEOS (PAssive Geodetic Earth Orbiting Satellite) était un ballon-satellite géodésique, lancé par la NASA en juin 1966, mis en place pour consituer un réseaux mondial de triangulation avec une précision de 3 à 5 mètres.

Pageos.

Le ballon avait un diamètre de 30 mètres et était en Mylar (le "plastique" très solide des paquets de "chips"), aluminisé, ayant une surface d'apect métallique et très réfléchissante.

PAGEOS a été placé sur une orbite polaire à une hauteur d'environ 4000 km, qui avait progressivement diminué au cours de ses 9 ans, pour finalement une désintégration partielle en juillet 1975, et une deuxième rupture en janvier 1976, qui a entraîné la libération d'un grand nombre de fragments, dont la plupart sont rentrés dans l'atmosphère, lentement, au cours de la décennie suivante.

Il suffit de voir la photo de PAGEOS que je montre ci-dessus pour réaliser que les "quelques astronomes" qui arguaient selon L'Alsace que "l'extrême brillance de l'objet actuellement observé tendrait à infirmer" que ce serait PAGEOS parce que les choses ont donné "l'impression d'un miroir réfléchissant le soleil" se trompaient. L'enveloppe est évidemment justement comme un miroire réfléchissant le soleil. Quand ils arguaient "du fait qu'un satellite ayant explosé la plupart des débris seraient retombés sur terre", ils n'avaient simplement pas compris qu'il s'agissait d'un ballon-satellite, et non d'un satellite.

Pour la petite histoire, les prédécesseurs de PAGEOS étaient Echo 1 (1960) et Echo 2 (1964), l'astronome et ufologue J. Allen Hynek ayant participé au programme Echo 2.

Enfin, il y a eu le 5 novembre 1990 un "OVNI" vu du Sud-Ouest au Nord-Est de la France par une multitude de personnes, qui était en fait des débris d'une fusée Russe. Parmi les personnes qui avaient observé et identifié correctement ce qui se passait, il y avait eu "Daniel Karcher, astronome amateur de Wittenheim"; il s'agit peut-être du M. Karcher évoqué par le journal dans ce cas-ci.

Evaluation:

Rentrée de débris de ballon-satellite.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 20 août 2022 Création, [lae1].
1.0 Patrick Gross 20 août 2022 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 20 août 2022.