Index ACUFO -> Accueil 

This page in EnglishClick!

ACUFO:

ACUFO est un catalogue à visée exhaustive des cas de rencontres entre aéronefs et OVNIS, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ACUFO donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier.

Cas précédent Cas suivant >

Honshu ou Kyushu, Japon, le 18 juin 1945:

Numéro de cas:

ACUFO-1945-06-18-HONSHUKYUCHU-1

Résumé:

A la fin des années 1990, l'ufologue américain Jan Aldrich a publié sur son site web d'ufologie historique Projet 1947 un extrait d'un rapport de mission du XXI Bomber Command, provenant du microfilm n°5, et documentant les missions de bombardement nocturne 206-209 de l'armée de l'air américaine du 18 juin 1945 sur Honshu et Kyushu au Japon. J'ai également pu trouver ce document, disponible dans le dossier ci-dessous.

Il a été indiqué dans ce rapport qu'un équipage a observé une lumière fluctuante, de forme ronde, qui changeait alternativement du rouge vif à l'orange pâle. La lumière a été observée pour la première fois près de l'extrémité de la terre et a suivi l'avion sur une distance considérable. L'équipage n'a pas pu estimer la distance, mais apparemment elle dépassait un mile.

L'objet a suivi l'avion pendant environ 43 minutes vers la mer, soit environ 125 miles. L'équipage était d'avis que l'objet avait gagné un demi-mile pendant cette période. A aucun moment une aile ou un fuselage n’a été observé en relation avec la lumière. L'objet avait finalement faibli jusqu'à s'éteindre.

Deux autres équipages du même groupe ont fait des observations similaires en quittant la cible mais, après un certain temps, ils avaient conclu que l'objet était une étoile. L'équipage qui a réalisé le premier rapport était convaincu que ce qu'ils avaient vu n'était pas une étoile.

Le rapport mentionnait qu'une autre boule de feu qui a suivi une trajectoire parallèle avec un B-29 depuis la cible pendant environ 60 secondes a été signalée. Elle s'était détournée et avait "disparu".

En outre, quatre bombes à réaction ou de type "Baka" avaient été signalées. Deux d'entre elles ont été rencontrés 40 à 100 miles après la fin des terres. L'un d'entre elles aurait attaqué le B-29.

Le rapport indiquait également que certains avions ennemis monomoteurs et bimoteurs rencontrés utilisaient des lumières, et que deux cas d'avions bimoteurs suivant deux B-29 à 200 milles et 300 miles au large avaient été signalés.

Données:

Données temporelles:

Date: 18 juin 1945
Heure: Nuit.
Durée: ?
Date du premier rapport connu: 18 juin 1945
Délai de rapport: Heures.

Données géographiques:

Pays: Japon
Département/état: Honshu ou Kyushu
Commune:

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: Plusieurs.
Nombre de témoins connus: ?
Nombre de témoins nommés: 0

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Rapport d'opérations militaires.
Conditions d'éclairage: Nuit.
OVNI observé: Oui.
Arrivée OVNI observée: ?
Départ OVNI observé: Oui.
Actions OVNI: Aucune.
Actions témoins: Aucune.
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: Pas une étoile, une étoile.

Classifications:

Senseurs: [X] Visuel: Plusieurs.
[ ] Radar aéronef:
[ ] Radar sol directionnel:
[ ] Radar sol altitude:
[ ] Photo:
[ ] Film/vidéo:
[ ] Effets EM:
[ ] Pannes:
[ ] Dégâts:
Hynek: LN
Armé / non armé: Armé, 12 mitrailleuses Browning M2 de 12,7 mm.
Fiabilité 1-3: 3
Etrangeté 1-3: 1
ACUFO: Informations insuffisantes, possible Jupiter.

Sources:

(Ref. aaf1:) US ARMY AIR FORCES:

This report covered Bomber mission 206 to 209 flown on June 17-18, 1945, against targets on the Islands of Hunshu and Kyushu.

I am giving only the parts that relate to, or are relevant to, the sighting that was picked up later by ufology sources (further below). The sighting is noted in the "Enemy Air Opposition" Intelligence part of the report; it did not distinguish between the 4 missions, flown by 4 units, the 313th, 314th, 58th, and 73rd Bombardment Wings. Because of this, the time - in the night - and precise location also cannot be established.

Ce rapport couvrait les missions de bombardier 206 à 209 effectuées les 17 et 18 juin 1945 contre des cibles sur les îles de Hunshu et Kyushu.

Je ne donne que les parties qui se rapportent à, ou sont pertinentes, l'observation qui a été reprise plus tard par les sources ufologiques (plus loin ci-dessous). L'observation est notée dans la partie Intelligence "Enemy Air Opposition" du rapport ; il ne faisait pas de distinction entre les 4 missions, pilotées par 4 unités, les 313e, 314e, 58e et 73e Escadres de bombardement. Pour cette raison, l'heure - pendant la nuit - et le lieu précis ne peuvent pas non plus être établis.

Scan.

PARTIE I - OPPOSITION AERIENNE ENNEMIE

1. Résumé:

a. Lors de cette frappe des 4 Wings, seuls 4 chasseurs japonais ont été aperçus et ils ont effectué 15 attaques. Les intercepteurs n'ont causé aucun dommage ni perte et les équipages des Superfort n'ont fait aucune revendication.

b. On a pensé que l'absence d'interception était principalement due aux mauvaises conditions météorologiques opérationnelles et au manque de chasseurs de nuit actifs.

2. Observations

a. Un opérateur de RCM [= Radar Counter Measure Equipment, équipement de contre-mesure radar] a capté un signal radar provenant d'un chasseur de nuit équipé d'un radar. Le chasseur avec radar de nuit se trouvait à proximité de Kagoshima, bien qu'il n'ait jamais été aperçu.

b. Un équipage a observé une lumière fluctuante, de forme ronde, qui passait alternativement du rouge vif à l'orange pâle. La lumière a été observée pour la première fois près de l'extrémité de la terre et a suivi l'avion sur une distance considérable (l'équipage n'a pas pu estimer la distance, mais apparemment elle était supérieure à un mile). L'objet les a suivia pendant environ 42 minutes vers la mer, soit environ 125 miles. L'équipage était d'avis que l'objet avait gagné un demi-mile au cours de cette période. A aucun moment une aile ou un fuselage n’ont été observés en relation avec la lumière. L'objet a finalement disparu. Deux autres équipages du même groupe ont fait des observations similaires en quittant la cible mais, après un certain temps, ont conclu que l'objet était une étoile. L'équipage qui a fait le premier rapport était très convaincu que ce qu'il avait vu n'était pas une étoile.

c. Une autre boule de feu, qui a suivi une trajectoire parallèle avec un B-29 depuis la cible pendant environ 60 secondes, a été signalée. Elle s'est détournée et a disparu.

d. Quatre bombes à réaction ou de type "Baka" ont été signalées. Deux d'entre elles ont été rencontrés lors du retrait de la cible et deux ont été rencontrés 40 et 100 miles après la fin de la terre. L'une d'entre elles aurait attaqué le B-29.

e. Certains avions monomoteurs et bimoteurs rencontrés utilisaient des phares. Il y a eu 2 cas signalés d'avions bimoteurs suivant 2 B-29 à 200 milles et 300 milles au large.

(Réf. prt1:) JAN ALDRICH - "PROJECT 1947":

Extrait du rapport de mission tactique, Microfilm #5 du XXI Bomber Command:

Missions 206-209, 18 juin 1945, frappes nocturnes de Honshu et Kyushu.

Dans la partie I "OPPOSITION AERIENNE ENNEMIE

2. Observations:

Un équipage a observé une lumière fluctuante, de forme ronde, qui passait alternativement du rouge vif à l'orange pâle. La lumière a été observée pour la première fois près de l'extrémité de la terre et a suivi l'avion sur une distance considérable (l'équipage n'a pas pu estimer la distance, mais apparemment elle était supérieure à un mile). L'objet les a suivi pendant environ 43 minutes vers la mer, soit environ 125 miles. L'équipage était d'avis que l'objet avait gagné un demi-mile pendant cette période. À aucun moment une aile ou un fuselage n’a été observé en relation avec la lumière. L'objet a finalement disparu. Deux autres équipages du même groupe ont fait des observations similaires en quittant la cible mais, après un certain temps, ont conclu que l'objet était une étoile. L'équipage qui a réalisé le premier rapport était convaincu que ce qu'il avait vu n'était pas une étoile.

Une autre boule de feu qui a suivi une trajectoire parallèlle (sic) avec un B-29 depuis sa cible pendant environ 60 secondes a été signalée. Elle s'est détourné et a disparu.

Quatre bombes à réaction ou de type "Baka" ont été signalées. Deux d'entre elles ont été rencontrées à 40 à 100 miles après la fin des terres. L'une d'entre elle aurait attaqué le B-29.

Certains avions monomoteurs et bimoteurs rencontrés utilisaient des lumières. Il y a eu 2 cas signalés d'avions bimoteurs suivant 2 B-29 à 200 miles et 300 miles au large.

[Réf. dwn2:] DOMINIQUE WEINSTEIN:

Cas 133

18 juin 1945

Près de Sasebo, Japon

Le XXI Bomber Command a mené un raid nocturne contre des cibles urbaines sur les principales îles japonaises de Kyushu et Honshu. Un équipage a signalé qu'une boule de feu avait suivi leur B-29, volant parallèlement pendant environ une minute, avant qu'il n'interrompe sa poursuite et ne disparaisse. Un autre équipage a observé une lumière fluctuante, de forme ronde, qui passait alternativement du rouge vif à l'orange pâle. La lumière a été observée pour la première fois près de l'extrémité de la terre, elle a suivi l'avion sur une distance considérable (selon l'équipage, c'était sur plus d'un mile). L'objet a suivi pendant environ 42 minutes vers la mer, soit environ 125 miles. L'objet a gagné un demi-mile pendant cette période. A aucun moment une aile ou un fuselage n'ont été observés en relation avec la lumière.

Sources: Headquarters XXI Bomber Command Tactical Mission Report, 17/18 juin, 1945, NARA / Strange Company, Keith Chester, 2007.

(Réf. nip1:) "THE NICAP WEBSITE":

18 juin 1945; Japon

Une lumière fluctuante de forme ronde qui passe du rouge vif à l'orange pâle. (Page 180 Réf.1)

La référence 1 est décrite en fin de document comme "Strange Company (2007), Keith Chester".

Informations aéronef(s):

Le Boeing B-29 "Superfortress" était le bombardier le plus lourd de l'US Army Air Force, utilisé dans les opérations à partir du 8 mai 1944. Sa vitesse maximale était de 574 km/h.

Son armement défensif était de 12 mitrailleuses Browning M2 de 12,7 mm.

B-29.

Discussion:

Weinstein [dwn2] localise l'affaire "près de Sasebo"; mais la source initiale, unique, [prt1], ne dit rien de tel. Elle indique seulement que cela s'est produit lors des frappes sur Honshu et Kyushu. Honhsu est l'île centrale du Japon, Kyushi est l'île du sud-ouest du Japon.

Map.

Dans toutes les sources ufologiques, la date est donnée comme étant le 18 juin 1945. Le rapport de mission concernait les missions de la nuit du 17 au 18 juin 1945. Parce que l'observation a eu lieu lors du retour des bombardiers à leur base, je suppose que tout le monde a deviné qze cela s'était produit après minuit. Mais comme aucune heure n'est indiquée dans le rapport de mission, cela est plausible, mais pas factuel.

Le rapport indique que deux bombes volantes de type "Baka" ont été aperçues lors des missions. "Baka" était le nom de code des Alliés pour l'avion japonais Yokosuka MXY-7 "Ohka".

Le "Baka" (photo ci-dessous) était un avion d'attaque kamikaze propulsé par fusée et à pilotage humain, utilisé par les forces aériennes japonaises contre les navires alliés vers la fin de la guerre du Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale. Il était extrêmement rapide, mais avec une portée très courte, de sorte qu'il devait être utilisé comme avion parasite par un bombardier beaucoup plus gros.

Okha.

Je pense qu'il y a peu de chance que la première observation rapportée ici ait été un "Baka". Normalement, le Baka n'était pas utilisé contre les bombardiers alliés la nuit mais contre les navires alliés de jour.

La première observation rapportée dans le rapport de mission est évidemment difficile à évaluer: l'équipage pensait que ce n'était pas une étoile tandis que d'autres équipages qui disaient l'avoir également vue disaient que c'était une étoile.

J'ai vérifié le ciel nocturne du Japon dans la nuit du 17 au 18 juin 1945. Il semble que l'étoile Capella était visible au début de la nuit juste au-dessus de l'horizon nord. Un bien meilleur candidat était Jupiter, très visible dans le ciel occidental et correspondant à la couleur orange mentionnée dans le rapport. Les bombardiers venaient bien sûr du Sud ou de l'Est.

Donc, Jupiter est une explication qui ne peut être écartée.

Evaluation:

Informations insuffisantes, possible Jupiter.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 2 décembre 2023 Création, [prt1], [dwn2], [nip1].
1.0 Patrick Gross 2 décembre 2023 Première publication.
1.1 Patrick Gross 20 décembre 2023 Addition [aaf1]. Dans le Résumé, addition de "J'ai également pu trouver ce document, disponible dans le dossier ci-dessous."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 20 décembre 2023.