Index ACUFO -> Accueil 

This page in EnglishClick!

ACUFO:

ACUFO est un catalogue à visée exhaustive des cas de rencontres entre aéronefs et OVNIS, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ACUFO donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier.

Cas précédent Cas suivant >

Sud de la zone urbaine de Nagoya, Japon, le 17 mai 1945:

Numéro de cas:

ACUFO-1945-05-17-NAGOYA-1

Résumé:

Dans le rapport de la mission tactique n°176 du XXIème Bomber Command, effectuée par les bombardiers B-29 des 58ème, 73ème, 313ème et 134ème Escadres de Bombardement le 16-17 mai 1945, la cible étant l'usine d'avion Mitsubishi au sud de la zone urbaine de Nagoya, au Japon, il y avait une section sur les rencontres de "boules de feu" par les aviateurs, par opposition aux avions ennemis, à la flak et à d'autres observations banales.

Parmi ces observations de "Types Inhabituels" et de "boules de feu", on trouvait...

... Au-dessus de la cible à 15 200 pieds, un mitrailleur a signalé une boule de feu rouge à environ 1 mile de distance et au niveau à 6 heures. Elle semblait se rapprocher légèrement sans perte d'altitude. La lueur passait du rouge au blanc à mesure qu’elle grandissait. Elle n'était jamais à moins d'un mile, mais elle a suivi jusqu'au bout de la terre. Lors de sa dernière observation, la couleur était à nouveau rouge vif et elle a finalement disparu. Sa taille a été estimée à environ 3 pieds de diamètre.

Données:

Données temporelles:

Date: 17 mai 1945
Heure: ?
Durée: ?
Date du premier rapport connu: 17 mai 1945
Délai de rapport: Heures.

Données géographiques:

Pays: Japon
Département/état: Aichi
Commune: Nagoya

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 1.
Nombre de témoins connus: 1
Nombre de témoins nommés: 0

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Rapport d'opérations militaires.
Conditions d'éclairage: Nuit.
OVNI observé: Oui.
Arrivée OVNI observée: Oui.
Départ OVNI observé: Oui.
Actions OVNI: Approche, suit, part.
Actions témoins: Manoeuvres d'évitement.
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: ?

Classifications:

Senseurs: [X] Visuel: 1.
[ ] Radar aéronef:
[ ] Radar sol directionnel:
[ ] Radar sol altitude:
[ ] Photo:
[ ] Film/vidéo:
[ ] Effets EM:
[ ] Pannes:
[ ] Dégâts:
Hynek: LN
Armé / non armé: Armé, 12 mitrailleuses Browning M2 de 12,7 mm.
Fiabilité 1-3: 3
Etrangeté 1-3: 2
ACUFO: Possible engin extraterrestre.

Sources:

[Ref. aaf1:] US ARMY AIR FORCE:

Ce rapport concernait la Mission Tactique n° 176 du XXIst Bomber Command, effectuée la nuit du 16 au 17 mai 1945, la cible étant l'usine d'avions Mitsubishi au sud de la zone urbaine de Nagoya, au Japon.

Les unités impliquées étaient les 58ème, 73ème, 313ème et 134ème Escadres de Bombardement. Le point initial (IP) était au lac Biwa, l'atterrissage à O Shine.

Le rapport ci-dessous est apparu dans la partie "Opposition aérienne ennemie" du rapport. Cette partie donnait les informations sur les avions ennemis rencontrés au cours de la mission et ce qu'ils ont fait.

Mais dans cette partie "Enemy Air Opposition", il y avait aussi une section intitulée "Observations de Types Inhabituels", suivie d'une section "Boules de Feu", dans laquelle plusieurs observations de ce qui avait été cnsidéré être d'autres choses que des avions, des roquettes, des fusées éclairantes et de la flak sont apparues. Cette partie comprenait:

Scan.

[... autres "boule de feu"...]

c. Au-dessus de la cible à 15 200 pieds, un mitrailleur a signalé une boule de feu rouge à environ 1 mile de distance et au niveau à 6 heures. Elle semblait se rapprocher légèrement sans perte d'altitude. La lueur passait du rouge au blanc à mesure qu’elle grandissait. Elle n'était jamais à moins d'un mile, mais elle a suivi jusqu'au bout de la terre. Lors de sa dernière observation, la couleur était à nouveau rouge vif et elle a finalement disparu. Sa taille a été estimée à environ 3 pieds de diamètre.

[... autres "boule de feu"...]

Note: en fin de rapport il est indiqué qu'aucune des "boules de feu" observées lors de cette mission n'avait suivi un avion plus de 15 minutes.

Informations aéronef(s):

Le Boeing B-29 "Superfortress" était le bombardier le plus lourd de l'US Army Air Force, utilisé dans les opérations à partir du 8 mai 1944. Sa vitesse maximale était de 574 km/h.

Son armement défensif était de 12 mitrailleuses Browning M2 de 12,7 mm.

B-29.

Discussion:

Carte.

Dans les années 2000, les sources ufologiques ont recensé de nombreuses observations ni plus ni moins étranges provenant des rapports de missions de bombardement sur le Japon par le XXIst Bomber Command; mais celle-ci ne semble pas avoir été trouvée.

Il n'est évidemment pas tout à fait possible d'exclure totalement qu'îl s'agissait d'un avion ennemi. Mais l'observation n'a pas été considérée comme telle dans le rapport, étant notée dans une section concernant des "boules de feu" au lieu de la section concernant les avions ennemis.

Parfois, les équipages pensaient avoir rencontré des avions-fusées "Baka", et c'était parfois le cas; dans le présent cas, la description ne correspond pas. L'échappement de la fusée Baka a toujours été décrit avec des termes tels que "3 pieds de large et 15 pieds de long", et toujours à l'arrière du Baka.

On retrouve dans cette observation plusieurs caractéritiques typiques de ce qui a été appelé les "Foo-Fighters": les manoeuvres de suivi de l'avion en dépit des manoeuvres d'évitement de l'avion, et l'absence d'attaque par la boule de feu.

Dans le cas présent, on peut bien entendu exclure une fusée, une roquette, une bombe air-air, un ballon, un météore, un projecteur, une fusée éclairante, etc. La seule explication "ordinaire" qui serait "la moins pire" reste celle d'un avion ennemi. Mais le comportement ny correspond pas, la boule de feu restant à portée de tir des mitrailleuses du B-29, ce qui serait une folie de la part d'un pilote japonais. On note d'ailleurs que si la boule de feu n'effectue aucun tir, le B-29 n'a probablement pas tiré non plus, car un tir aurait été noté dans le rapport, avec son résultat.

Evaluation:

Possible engin extraterrestre.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 20 décembre 2023 Création, [aaf1].
1.0 Patrick Gross 20 décembre 2023 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 20 décembre 2023.