Index ACUFO -> Accueil 

This page in EnglishClick!

ACUFO:

ACUFO est un catalogue à visée exhaustive des cas de rencontres entre aéronefs et OVNIS, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ACUFO donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier.

Cas précédent Cas suivant >

Villafranca di Verona, Italie, le 2 décembre 1944:

Numéro de cas:

ACUFO-1944-12-02-VILLAFRANCA-1

Résumé:

Des sources ufologiques des années 2010 ont noté que dans le livre de 2007 "Strange Company - Military Encounters with UFOs in World War II" de Keith Chester, il y a un rapport d'une observation le 2 décembre 1944, à l'aérodrome de Ghedi, près de Villafranca, en Italie.

Le lieutenant Baker, pilote, et le lieutenant Brown, opérateur radar, du 414th Night Fighter Squadron de l'US Army Air Force, pilotaient leur Beaufighter Mk VI dans le cadre d'une mission d'intrusion au-dessus de la zone de l'aérodrome de Ghedi. Il y avait une épaisse brume sur le pays, atteignant environ 10 000 pieds. Au cours de leur mission de trois heures et demie, ils ont observé "une lumière fixe, apparemment suspendue".

Ils ont rapproché leur avion à moins de trois miles de la lumière, mais celle-ci a disparu.

Ceci aurait été publié dans le rapport d'opérations quotidien du 414th Night Fighter Squadron sur la mission 108, le 2 décembre 1944.

Données:

Données temporelles:

Date: 2 décembre 1944
Heure: Probable nuit.
Durée: ?
Date du premier rapport connu: 2 décembre 1944
Délai de rapport: Heures.

Données géographiques:

Pays: Italie
Département/état: Vénétie
Commune: Villafranca di Verona

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 2
Nombre de témoins connus: 1 ou 2
Nombre de témoins nommés: 2

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Journal quotidien d'opérations militaires.
Conditions d'éclairage: Probable nuit.
OVNI observé: Oui.
Arrivée OVNI observée: ?
Départ OVNI observé: Oui.
Actions OVNI: Immobile, disparaît à l'approche.
Actions témoins: Approche.
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: ?

Classifications:

Senseurs: [X] Visuel: 1 ou 2.
[ ] Radar aéronef: ?
[ ] Radar sol directionnel: ?
[ ] Radar sol altitude:
[ ] Photo:
[ ] Film/vidéo:
[ ] Effets EM:
[ ] Pannes:
[ ] Dégâts:
Hynek: LN
Armé / non armé: Armé, quatre canons de 20 mm et 6 mitrailleuses de 7.62 mm.
Fiabilité 1-3: 2
Etrangeté 1-3: 1
ACUFO: Etrangeté faible ou nulle.

Sources:

[Ref. dwn2:] DOMINIQUE WEINSTEIN:

Cas 64

2 décembre 1944

Villafranca, aérodrome de Ghedi, Italie

Le pilote le Lt Baker et l'opérateur radar le Lt Brown (414th NFS) pilotaient leur Beaufighter Mark VI lors d'une mission d'intrusion au-dessus de Villafranca, dans la zone de l'aérodrome de Ghedi, en Italie. Il y avait une épaisse brume sur le pays, atteignant environ 10 000 pieds. Au cours de leur mission de trois heures et demie, ils ont observé "une lumière fixe, apparemment suspendue". Ils ont rapproché leur avion à moins de trois miles de la lumière avant qu'elle ne disparaisse.

Sources: USAAF, 414th Night Fighter Squadron, rapport d'opération quotidien, Mission 108, 2 décembre 1944 / Strange Company, Keith Chester, 2007

(Ref. nip1:) "THE NICAP WEBSITE":

(1944) 2 décembre 1944; Villafranca, zone de l'aérodrome de Ghedi, Italie

Une lumière stable, apparemment suspendue. (Page 96 Réf.1)

La référence 1 est décrite en fin de document comme "Strange Company (2007), Keith Chester".

[Ref. tai1:] SITE WEB "THINK ABOUT IT":

Date: 2 déc. 1944

Lieu: Villafranca, zone de l'aérodrome de Ghedi, Italie

Heure:

Résumé: Une lumière constante, semblant suspendue.

Source:

Informations aéronef(s):

Le Bristol Type 156 "Beaufighter", surnommé "Beau", était un avion multi-rôles britannique développé pendant la Première Guerre mondiale. Il a été conçu à l'origine comme une variante de chasseur lourd du bombardier torpilleur Bristol Beaufort; il s'est avéré être un chasseur de nuit efficace, qui est entré en service dans la Royal Air Force (RAF) pendant la bataille d'Angleterre.

A l'origine, l'armement se composait de quatre canons de 20 mm et de six mitrailleuses de 0,303 pouces, mais de nombreuses variantes ont été construites; par exemple, les versions avaient la capacité de transporter en plus huit projectiles de roquettes, certaines avaient un canon Vickers 'K', le Beaufighter TF.Mk X était utilisé pour les opérations anti-navires.

Le Beaufighter Mk VIF était équipé du radar Mark VIII.

Ci-dessous: Beaufighter Mk VIF du 415th Night Fighter Squadron.

Beaufighter VIF 415th NFS.

Discussion:

Carte.

Le rapport est de faible étrangeté. Il aurait pu s'agir de la lumière d'un avion ennmi, voire d'une lumière au sol, et cette lumière aurait été éteinte lorsque le Beaufighter s'est approché, à trois miles, à portée d'oreilles peut-être.

Le Beaufighter était équipé d'un radar (AI), et avait l'assistance d'une station radar au sol (CGI) mais on ne sait rien d'éventuelles détections ou non.

Il n'est pas non plus établi que l'équipage ait considéré le fait de cette lumière qui s'était éteinte à leur approche comme ayant la moindre étrangeté.

Evaluation:

Etrangeté faible ou nulle.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 4 novembre 2023 Création, [dwn2], [nip1], [tai1].
1.0 Patrick Gross 4 novembre 2023 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 4 novembre 2023.