France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

Mars 1954, La Gourhan, Morbihan:

Référence pour ce cas: Mar-54-La-Gourhan.
Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Dans le supplément "Contact Lecteurs" du magazine d'ufologie Lumières Dans La Nuit de juillet 1971, Mr. Guillo, enquêteur LDLN, à l'occasion d'une enquête sur une observation de 1969, indique avoir retrouvé une observation plus ancienne, dantant de 1954, au moins de mars selon le témoin, M. Léon Le Haziff. Celui-ci avait déclaré:

"Il était 23:00 environ et je regagnais, en compagnie du commis Joseph Marteil, une annexe de l'exploitation située à La Gouhan [sans doute "La Gourhan"]."

"Alors que nous arrivions au pignon est de l'annexe, nous avons été éblouis par une illumination soudaine et violente qui découvrait comme en plein jour le lieu où nous étions ainsi que le paysage environnant. On se serait cru en plein jour."

"Le phénomène a duré 5 à 6 secondes, et aussitôt après ce fut avec l'extinction le noir total. Eblouis, nous avons du nous arrêter pour ne pas heurter les obstacles autour de nous."

"Immédiatement après cette extinction, nous avons distingué à la verticale dans le ciel une forme allongée de couleur rouge vif. Son intensité diminua jusqu'à disparition complète. Ce second phénomène a duré de 5 à 6 secondes."

"La chose avait la forme d'un cigare, un genre d'obus, long comme ce poteau, peut-être moins long mais aussi large (il s'agit d'un poteau électrique en ciment, à 10 mètres de nous, dont j'évalue la hauteur au sol à 12 ou 15 m et la largeur à 30 cm environ). Il était juste au-dessus de notre tête dans le sens du chemin qui mène à Bellevue. Je n'avais rien remarqué dans le ciel avant ni pendant l'illumination, ce n'est qu'après que j'ai remarqué cette forme allongée qui rougissait. Cet obiet, tout en paraissant rester sur place, me donnait l'impression de se diriger sur Bellevue".

L'enquêteur précise que le ciel était alors étoilé, légèrement "brouillé" et la lune non visible, qu'il y avait eu une totale absence de bruit, ce qui avait fait rejeter l'idée d'un avion.

Rapports:

[Ref. ldl1:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "LUMIERES DANS LA NUIT":

Scan.

A l'occasion d'une enquête sur un cas de 1969, Mr. Guillo, enquêteur LDLN, signalait:

J'ai retrouvé un fait ancien, qui a eu lieu en 1954, au mois de mars, pense le témoin, M. Le Haziff Léon.

"Il était 23:00 environ et je regagnais, en compagnie du commis Joseph Marteil, une annexe de l'exploitation située à La Gouhan.

Alors que nous arrivions au pignon est de l'annexe, nous avons été éblouis par une illumination soudaine et violente qui découvrait comme en plein jour le lieu où nous étions ainsi que le paysage environnant. On se serait cru en plein jour.

Le phénomène a duré 5 à 6 secondes, et aussitôt après ce fut avec l'extinction le noir total. Eblouis, nous avons du nous arrêter pour ne pas heurter les obstacles autour de nous.

Immédiatement après cette extinction, nous avons distingué à la verticale dans le ciel une forme allongée de couleur rouge vif. Son intensité diminua jusqu'à disparition complète. Ce second phénomène a duré de 5 à 6 secondes.

La chose avait la forme d'un cigare, un genre d'obus, long comme ce poteau, peut-être moins long mais aussi large (il s'agit d'un poteau électrique en ciment, à 10 mètres de nous, dont j'évalue la hauteur au sol à 12 ou 15 m et la largeur à 30 cm environ). Il était juste au-dessus de notre tête dans le sens du chemin qui mène à Bellevue. Je n'avais rien remarqué dans le ciel avant ni pendant l'illumination, ce n'est qu'après que j'ai remarqué cette forme allongée qui rougissait. Cet obiet, tout en paraissant rester sur place, me donnait l'impression de se diriger sur Bellevue".

Il ressort de l'enquête que le ciel était étoilé, légèrement "brouillé" et la lune non visible. Absence de bruit totale, ce qui a fait rejeter l'idée d'un avion.

Explications:

Les autres enquêtes menées et décrites par Mr. Guillo dans [ldl1] dans ces pages sont dans le départment des "Côtes-du-Nord", rebaptisé Côtes-d'Armor en 1990.

Je n'ai trouvé aucun "La Gouhan" dans les Côtes-d'Armor; il y a par contre un lieu-dit "La Gourhan" dans le département du Morbihan, juste à 1 km de la limite Sud des Cotes-d'Armor.

Carte.

Au lieu-dit "La Gourhan", il y a justement une ferme.

Lieux.

Probable météore.

Les témoins ont probablement assisté à "l'explosion" (combustion finale) de ce météore.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

La Gourhan, La Gouhan, Morbihan, Léon Le Haziff, Joseph Marteil, nuit, éblouis, illumination, bref, extinction, allongé, rouge, vif, décroissant, cigare, obus, long, rougit, Bellevue, silencieux

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 21 mars 2022 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 21 mars 2022.