France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

24 octobre 1954, Huningue, Haut-Rhin:

Référence pour ce cas: 24-oct-54-Huningue. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal régional L'Alsace, dans son édition française du 27 octobre 1954, a rapporté une observation d'un objet lumineux dans le ciel de Huningue dans le Haut-Rhin dans la nuit de samedi à dimanche, soit le 24 octobre 1954, vers 1 heure du matin.

Alors qu'il se trouvait sur le chemin du retour, Mr. Charles Bernard, receveur de l'office H.L.M. de Huningue, a vu dans le ciel juste au-dessus des bâtiments de la Société Alsacienne de Teinturerie, un objet lumineux jaune orange dont il n'a pas pu distinguer les contours.

L'objet a été immobile pendant plus de 20 minutes, puis est monté soudainement à la verticale et a été rapidement perdu de vue.

Avec ce témoin se trouvaient d'autres témoins: Mme Bernard son épouse, Mr. Ernest DiHier, conseiller municipal de Huningue, et son épouse.

Rapports:

[Ref. lae1:] JOURNAL "L'ALSACE":

Objet lumineux dans le ciel de Huningue

Dans la nuit de samedi à dimanche, vers 1 heure, alors qu'ils se trouvaient sur le chemin du retour, M. Charles Bernard, receveur de l'office H.L.M. de Huningue, aperçut dans le ciel juste au-dessus des bâtiments de la Société Alsacienne de Teinturerie, un objet lumineux jaune orange dont il ne put distinguer les contours et qui, immobile pendant plus de 20 minutes, monta soudain à la verticale et disparut rapidement. Ce même phénomène a été observé par Mme Bernard ainsi que Mr. Ernest DiHier, conseiller municipal de Huningue et son épouse qui étaient en compagnie de M. Charles Bernard.

[Ref. bbr2:] GERARD BARTHEL ET JACQUES BRUCKER:

Ceci ne veut pas dire qu'il faut négliger les manifestations OVNI dans leur totalité, mais, simplement, aborder leur étude d'une façon extrêmement circonspecte en considérant que les paramètres du problème, peuvent à un moment ou à un autre, être faussés. Un cas parmi d'autres, paru dans le journal "l'Alsace" du 27 octobre 1954: "24 octobre - 1 h - Monsieur Charles Bernard, receveur de l'office HLM, de Huningue, aperçut dans le ciel un objet lumineux jaune orange dont il ne put distinguer les contours et qui, immobile pendant plus de 20 minutes, monta soudain à la verticale et disparut rapidement. Ce même phénomène a été observé par Madame Bernard ainsi que Monsieur Ernest DiHier, conseiller municipal de Huningue et son épouse, qui étaient en compagnie de Monsieur Charles Bernard".

Première constatation: en supposant, chose que nous n'avons pas vérifiée, qu'un compilateur de fiches insère ce fait dans un catalogue, ce cas observé par Monsieur et Madame Di Hier ne s'est pas arrêté vingt minutes, il n'est pas monté à la verticale, ils ne purent en distinguer les contours puisqu'en fait il n'y a pas eu objet, mais phénomène lumineux. Nous sommes maintenant en possession de tous les éléments pour identifier une météorite de moyenne importance. Il suffisait d'enquêter sur ce cas... mais encore fallait-il le faire. Une réflexion vient tout de suite à l'esprit. Par ce raisonnement nous admettons implicitement que si le cas avait été enquêté, on se serait immédiatement aperçu de l'erreur commise. Détrompez-vous! Il existe une quantité incroyable de faits et d'événements qui peuvent, si l'enquête n'est pas menée avec un maximum d'objectivité (ce qui est le plus fréquent), faire pencher le pseudo-enquêteur en faveur du caractère non négligeable de l'observation.

[Ref. cvn1:] CHRISTIAN VALENTIN:

Le journaliste Christian Valentin indique le dimanche 24 octobre 1954, à une heure du matin, deux couples qui rentraient chez eux à Huningue ont vu un objet lumineux orange dans le ciel.

L'objet était au-dessus des bâtiments de la Société Alsacienne de Teinturerie, durant plus de 20 minutes, puis est soudainement monté à la verticale et a complètement disparu.

[Ref. cvn2:] CHRISTIAN VALENTIN:

L'ancien journaliste Christian Valentin a publié en 2012 un très intéressant livre retraçant l'histoire des observations d'OVNIS et autres soucoupes volantes en Alsace, des origines jusqu'en 1980.

Dans ce livre, il relate que le cas du dimanche 24 octobre 1954 à Huningue dans le Haut-Rhin a été relaté dans le journal L'Alsace du mercredi 27 octobre 1954, dans l'édition française:

Objet lumineux dans le ciel de HUNINGUE

Dans la nuit de samedi à dimanche, vers 1 heure, alors qu'ils se trouvaient sur le chemin du retour, M. C. B., receveur de l'office H.L.M. de Huningue, aperçut dans le ciel juste au-dessus des bâtiments de la Société Alsacienne de Teinturerie, un objet lumineux jaune orange dont il ne put distinguer les contours et qui, immobile pendant plus de 20 minutes, monta soudain à la verticale et disparut rapidement. Ce même phénomène a été observé par Mme B. ainsi que M. D., conseiller municipal de Huningue et son épouse qui étaient en compagnie de M. C. B.

Explications:

Non identifié.

Barthel et Brucker, "sceptiques" littéralement "enragés" à l'occasion, ont parfois résolu certaines affaire de 1954. Mais parfois aussi, leur propos est si ambigu et mal rédigé que l'on ne comprend même pas exactement ce qu'ils affirment, ou que leur propos démontre une réelle sottise. C'est le cas ici.

Par exemple, ils affirment que l'OVNI "ne s'est pas arrêté vingt minutes, il n'est pas monté à la verticale, ils ne purent en distinguer les contours", contredisant ainsi le récit dans l'Alsace. Mais quelle raison en donnent-ils? Ce serait "puisqu'en fait il n'y a pas eu objet, mais phénomène lumineux." Il est évidemment hautement stupide de raisonner ainsi. Il est évident qu'un phénomène lumineux peut non seulement être l'apparence visuelle que prend un objet matériel lumineux ou réfléchissant (exemple la lune, un météore), mais surtout, un phénomène lumineux peut parfaitement s'arrêter 20 minutes, monter à la verticale, et avoir des contours indistincts!

Nous avons ici un exemple édifiant de la bêtise totale dont ont pu faire preuve, trop souvent, Barthel et Brucker, eux qui voyait - parfois avec raison - une telle bêtise chez leur contradicteurs.

Mais ont-ils réellement enquêté? Leur propos est des plus ambigü à ce sujet: "Il suffisait d'enquêter sur ce cas... mais encore fallait-il le faire." Et on se rend compte que dans ce cas, "l'enquête" à laquelle on est sommé de se référer semble n'être que le raisonnement absurde tenu, selon lequel seul un "objet", et non un "phénomène lumineux", pourrait s'arrêter 20 minutes, monter à la verticale, et avoir des contours indistincts...

Je ne suis donc pas convaincu qu'il s'agissait bien d'un météore, d'autant qu'il n'y a eu à ma connaissance aucun témoignage temporellement et géographiquement concordant qui indiquerait un passage de météore.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Huningue, Haut-Rhin, multiple, lumineux, orange, durée, immobile, montée, verticale

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 5 novembre 2005 Première publication.
1.0 Patrick Gross 12 février 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée.
3.0 Patrick Gross 8 février 2015 Additions [lae1], [cvn2].
3.1 Patrick Gross 2 mai 2019 Addition [bbr2]. Complément des Explications, étaient seulement "Non identifié.".

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 2 mai 2019.