France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

22 septembre 1954, Paris, Paris:

Référence pour ce cas: 22-sep-54-Paris.
Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Aimé Michel notait dans son livre de 1958 sur la vague française de 1954, que le 22 septembre 1954, une observation a été faite en plein Paris, à 1500 mètres des Invalides, par un de ses amis, un écrivain connu aux initiales "M. C.", qui habitait près du Champ-de Mars, aux pieds de la tour Eiffel.

Ce soir-là comme chaque soir, le témoin fumait sa pipe devant sa fenêtre lorsqu'il a aperçu dans le ciel un objet rond, assez faiblement lumineux et immobile.

Il l'a regardé d'abord un moment, bouche bée et la pipe à la main, puis, en voyant qu'il ne bougeait pas, il a regardé les passants de la rue et a constaté qu'aucun ne levait les yeux, et que le spectacle extraordinaire passait complètement inaperçu.

Le témoin a vu une occasion d'étudier le comportement de la foule, il a pris sa pipe, est descendu dans la rue et s'est promené quelques minutes en gardant un regard pour l'objet, qui était toujours là. Il a constaté que personne ne levait les yeux vers ciel, et que personne n'a donc rien remarqué.

Au bout d'un moment le témoin est rentré chez lui, a fermé sa fenêtre et achevé "paisiblement sa pipe en méditant sur la sotte vanité des hommes."

Aimé Michel note que "M. C." s'intéressait fort peu aux soucoupes volantes, bien qu'en tant qu'esprit curieux, la question de la pluralité possible des mondes habités avait retenu son attention, mais seulement comme thème des "mythes traditionnels de la metaphysique et de la poésie."

Je pense que ce témoin était probablement Louis Couturier, écrivain et poète surréaliste, qui sous son pseudonyme "Michel Carrouges" publiera un livre remarquable sur les "soucoupes volantes" en 1963.

Rapports:

[Ref. aml1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel note que le 22 septembre 1954, une observation a été faite en plein Paris, à 1500 mètres des Invalides, par un de ses amis, un écrivain connu aux initiales "M.C.", qui habitait près du Champ-de Mars, aux pieds de la tour Eiffel.

Ce soir-là comme chaque soir, le témoin fumait sa pipe devant sa fenêtre lorsqu'il a aperçu dans le ciel un objet rond, assez faiblement lumineux et immobile.

Il l'a regardé d'abord un moment, bouche bée et la pipe à la main, puis, en voyant qu'il ne bougeait pas, il a regardé les passants de la rue et a constaté qu'aucun ne levait les yeux, et que le spectacle extraordinaire passait complètement inaperçu.

Le témoin a vu une occasion d'étudier le comportement de la foule, il a pris sa pipe, est descendu dans la rue et s'est promené quelques minutes en gardant un regard pour l'objet, qui était toujours là. Il a constaté que personne ne levait les yeux vers ciel, et que personne n'a donc rien remarqué.

Au bout d'un moment le témoin est rentré chez lui, a fermé sa fenêtre et achevé "paisiblement sa pipe en méditant sur la sotte vanité des hommes."

Aimé Michel note que "M.C." s'intéressait fort peu aux soucoupes volantes, bien qu'en tant qu'esprit curieux, la question de la pluralité possible des mondes habités avait retenu son attention, mais seulement que comme thème des mythes traditionnels de la metaphysique et de la poésie.

[Ref. lgs1:] LOREN GROSS:

Paris, France. Ce même soir [= 22 septembre 1954].

Des piétons du centre-ville de Paris ont déclaré avoir vu deux petites boules s'approcher de la ville, puis prendre de l'altitude jusqu'à entrer dans le plafond nuageux. 104.

Dans une autre partie de la ville, près du Champ de Mars, un écrivain a aperçu une mystérieuse boule de lumière planant haut dans le ciel.

[...]

102. Paris, France, France-Soir, 24 septembre 54. Egalement: Paris, France, Parisian-Libere. 1 octobre 54.
103. Ibid.
104. Ibid.

Loren Gross ajoute:

23 septembre.

L'écrivain qui avait vu la veille un OVNI au dessus de Paris, s'émerveillant de l'indifférence des foules de la rue, a contacté le chercheur d'OVNIS Aimé Michel pour lui faire part de ses sentiments. Son message n'était pas très encourageant. S'adressant à Michel, il a déclaré: "Votre curiosité est impuissante, et donc tout aussi futile que l'indifférence des autres." 105.

La source "105" est donnée comme: "Michel, Aime. Flying Saucers and the Straight-Line Mystery, p 67"

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique qu'à Paris le 22 septembre 1954 à une heure non connue "Le témoin de son domicile près du champs de Mars observe un objet rond, faiblement lumineux et immobile."

Luc Chastan indique que la source est "M.O.C. par Michel Aimé ** Arthaud 1958".

[Ref. ubs1:] "UFO-DATENBANK":

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19540922 22.09.1954 Paris France
19540922 22.09.1954 Champ Mars France LN

Explications:

Carte.

La description de l'objet observé est compatible avec celle d'un ballon météo.

Je serais près à parier ma chemise que le témoin, dit être "l'écrivain M. C.", est Louis Couturier, poète et écrivain surréaliste qui utilisait le pseudonyme Michel Carrouges, qui résidait bien dans ce quartier à ce moment et a, en 1963, écrit un livre assez remarquable sur le sujet des soucoupes volantes, "Les apparitions de Martiens," dans lequel la réflexion sur les circonstances psychologiques des observations a une bonne place.

En 2022, j'en trouve encore un indice voire une preuve dans un article d'Aimé Michel sur les soucoupes volantes paru dans le bulletin Lumières Dans La Nuit N° 84 de septembre - octobre 1969 en page 9:

Une technologie d'une efficacité et d'une virtuosité prodigieuses a manoeuvré en 1954 dans le ciel et sur le sol de l'Europe occidentale, y réalisant un plan dont ni le but, ni l'origine, ni les motifs ne se laissent encore soupçonner. Selon le mot de l'écrivain Michel C... , lui-même témoin du passage d'un objet dans le ciel de Paris, "chacun de ces petits points fugitifs dans le ciel contenait peut-être plus de connaissance, de puissance et d'esprit qu'il n'y en aura jamais dans l'histoire de notre planète", mais cette bouleversante présence sur nos têtes, et parfois au sol, tout près de nous, passa si discrètement que nous n'en sûmes rien et que nous nous interrogeons encore sur sa réalité.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Paris, Invalides, Michel Carrouges, Louis Couturier, objet, lumineux, immobile, rond

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 4 janvier 2006 Première publication.
1.0 Patrick Gross 17 janvier 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [lcn1].
1.1 Patrick Gross 31 janvier 2017 Addition [ubs1].
1.2 Patrick Gross 20 avril 2018 Addition [lgs1].
1.3 Patrick Gross 29 août 2019 Addition du Résumé.
1.4 Patrick Gross 18 mars 2022 Dans les Explications, addition de la partie "En 2022...".

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 18 mars 2022.