France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

16 octobre 1954, Aumale, Seine-Maritime:

Référence pour ce cas: 16-oct-54-Aumale. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal local Bresle et Vimeu Libre, de Gamaches, rapportait de seconde main le 24 octobre 1954, que "Samedi", donc le 16 octobre 1954, le soir, Mr. Michel Gosselin, commerçant à Neufchâtel, et président du Football-Club, était allé vers Aumale chercher le gardien des buts de son club venant en permission.

Il était accompagné de son cousin, Mr. Jean Leullier.

Soudain, à 21:25 très exactement, dans le ciel éclairé intensément par la lune, "il a vu un disque sombre traînant derrière lui à une folle allure une longue lueur orange."

Rapports:

[Ref. bvl1:] JOURNAL "BRESLE ET VIMEU LIBRE":

Scan

La Soucoupe de Londinières

"Depuis des semaines qu'elles ont fait leur apparition dans tous les ciels de France, les soucoupes volantes semblaient manifester un incompréhensible dédain pour le Pays de Bray. Cette lacune est enfin comblée: le week-end a été, en effet, marqué par un afflux soudain d'engins non identifiables.

"Vendredi soir, M. Henri Robert, docteur-vétérinaire, à Londinières, rentrait chez lui quand il aperçut à faible hauteur dans le ciel quatre disques superposés.

Après avoir noté un faiblesse étonnante du moteur de sa voiture soudainement arrêtée, il continua son chemin; quelques kilomètres plus loin, il vit sur la route un être étrange qui, à son approche - et après qu'une nuvelle fois la voiture fut immobilisée - s'engouffra dans un objet en forme de cigare et disparut à une vitesse vertigineuse.

"Samedi soir, M. Miche [sic] Gosselin, commerçant à Neufchâtel, et président du Football-Club, s'en allait à Aumale chercher le gardien de but de son club venant en permission. Il était accompagné de son cousin, M. Jean Leullier. Soudain - il était 21 h. 25 très exactement - dans le ciel qu'éclairait lentement la lune, il aperçut un disque sombre traînant derrière lui à une folle allure une longue lueur orange".

M. Henri Robert demeura stupéfait à cette vision inattendue. Il prévint la gendarmerie. On avait, d'ailleurs, recueilli d'autres téoignages, celui, en partculier, d'un gendarme même, M. Pelfresne.

[Ref. acu1:] SITE WEB "ACTU.FR":

De Londinières à Aumale en 1954

En 1954, partout en France, les témoignages affluent sur la présence de phénomènes inexpliqués. Le phénomène n’échappe pas au Pays de Bray avec des témoins à Londinières et Aumale. Un homme, notamment, aurait observé « quatre soucoupes volantes et un être étrange de petite taille et de couleur gris acier ». Le Réveil recueille plusieurs témoignages cette année-là. L’enquête de gendarmerie, toutefois, ne donnera rien.

Explications:

Je suis bien concscient que le témoin parle d'un disque sombre. Mais il se trouve que le coeur d'un météore, entouré de la lumière très forte de l'air ionisé, eut donner cette illusion d'un disque "sombre".

Et il se trouve que, comme l'a signalé Aimé Michel en 1958 dans son livre, il y a eu vers 21:30 ce jour-là un gros météore traversant le ciel de France.

Je pense donc que ce météore est l'explication probable de cette observation.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Aumale, Seine-Maritime, soir, multiple, Michel Gosselin, Jean Leullier, disque, sombre, traînée, rapide, orange

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 22 juin 2010 Première publication.
1.1 Patrick Gross 26 octobre 2019 Additions [acu1], Résumé. Explications changées, étaient "Non encore recherchée."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 26 octobre 2019.